AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%   Dim 23 Mar - 17:23

Partie 1 : Vous

Prénom : //
Age : 14 ans et des bananes
Comment avez-vous connus le Forum? Par moi même
Comment le trouvez-vous? Génial
Suggestions d'améliorations? Nope

Partie 2 : Votre Personnage

A - Identité

Nom : Soma, même si ses parents n’étaient pas mariés, il a choisit de prendre le nom de son père...Son nom d’origine est Kuchiki...
Prénoms : James, Kaïen
Surnoms: Soma-san, Jami
Date de naissance : Le 1 Janvier 1950, il a donc 26 ans
Poste souhaité : Auror [ pour faire original xD ]
Ancienne école : Kyoto
Clan : L’Ordre du Phénix

B - Description physique

James est un grand jeune homme qui a tout du type Japonais. Mis appart sa taille, un bon mètre 90, ce qui fait qu'il surplombe la plupart des Japonais. Et ses longs yeux en amande d'un bleu parfait. Un beau bleu profond qui ne laissent pas indifférent, qu'il tient de son père. Mis appart cela, il a tout prit du côté Japonais de sa mère. Ses cheveux son aussi noirs et longs que ceux d'Akira, mais par contre in-coiffables, et sa peau est blanche et délicate comme un jour de neige. Il a les traits du visage fin, comme tout son être en fait. Vu qu'il n'est pas bien lourd et finement taillé. Il n'est pas d'une beauté des plus parfaite, mais son visage délicat attire l'oeil. Ajouter cela son regard transperçant et son charisme naturel...James vous paraîtra beau. Malgré sa pâleur extrême qui semble le faire sortir d'outre-tombe...Son aspect chétif et maladif. Même s'il est doté de muscle fin et solide...Il a de longues mains faites pour manier à la perfection la baguette. A défaut de maitriser l'art du sabre...Et oui, il est Japonais, il a un père qui est expert dans la fabrication et le maniement du sabre...Il a suivit sa scolarité à Kyoto....Mais il n'est pas doué pour tout ce qui est art du sabre ou tout autres art martiaux...Car James est avant tout un artiste...Ses mains son faite pour dessiner et peindre, car la grande passion du jeune homme est la peinture et le dessin...Cependant, ce qui fait son plus grand charme est sa voix...Une belle voix grave, pas trop, juste comme il faut, douce...Il a la voix d'un poète tourmenté, une voix douce et envoutante...Qui peut cependant devenir dur et froide lorsqu'il est énervé.
Si l'on doit parler de son style vestimentaire, James est classe. Il porte la plus part du temps des chemises, de couleur sombre. Et des pantalons parfaitement bien coupés. Des chaussures cirées noires ou marron suivant l'humeur...Il n'aime pas particulièrement la couleur, du moins les couleurs vives. Sa garde robe reste ainsi des plus classiques. Sobre et élégante...Ajoutons à cela que la seule chose plus "coloré" qu'il porte sur lui c'est un médaillon en argent qui continent deux photographies. Une de son fils, son père et lui et une autre de sa tendre mère...Histoire d'avoir en permanence sa famille près de lui. De plus, ce petit pendentif qu'il ne quitte jamais, lui brule un peu la peau lorsque ses proches son en danger. Ainsi, même si James est loin il peut toujours veiller sur sa famille. Un dernier petit détail, James, après une altercation avec son grand père lors de ses 18 ans, a une cicatrice qui lui balafre l'oeil droit. Il a toujours l'usage de son oeil mais sa vue est beaucoup moins net qu'avec l'oeil gauche. Depuis ce jour, il a prit l'habitude de le cacher avec une de ses longues mèches de cheveux rebelles...

C - Bibliographie

Rang de sang : Sang mélé
Origine : Japonaise et Anglaise
Lieu de naissance : La résidence Kuchiki...
Lieu de résidence actuel : L'Ordre du Phénix et il a une maison en Italie où réside son père et son fils.

Famille : Tout d’abord, il faut savoir qu’il est le cousin d’Akira Kuchiki, d'où son premier nom...Cependant, notre cher tigre blanc ne sait pas qu’il a un cousin... Il ne sait pas non plus que son père avait une sœur...Une sœur qui fut bannie de l’illustre famille Kuchiki pour avoir aimé, et eu un enfant avec un cracmol... Ainsi, sa mère et lui même furent effacé des registre de la longue lignée de sang pur, Kuchiki. Si l'on doit dire deux mots sur so cousin, James connait très bien son existence. Il sait qu'il est le chouchou de la famille...Et il pour tout dire, il le déteste, lui et tout ce qu'il représente. C'est pour cela qu'il a décidé de prendre le nom de son père, aussi cracmol soit-il... Même s'il ne porte pas son cousin dans son coeur, il préfère rester dans l'ombre et l'ignorer. Oublier le mal que la "grande" famille Kuchiki à fait subir à sa mère qui, à cause du rejet total de son père est morte de chagrin...

La mère :Yume Kuchiki

Qui aurait pu prédire dans la fameuse famille noble, Kuchiki, que la jolie Yume, petite soeur de Byakuya, le dernier fils Kuchiki, aurait pu tomber amoureuse d'un cracmol ? Où à t-elle trouvé le courage d'aller affronter son père ? Déjà enceinte de trois mois, son petit ventre s'arrondissant de jour en jour... Imaginez la colère de celui-ci... Elle était tombée en ceinte, ce qui en soit n'était pas vraiment problématique...Mais d'un cracmol...La vie, à partir de ce jour-ci ne fut pas facile...Elle eu le droit de rester dans la grande réisdence, mais seule. Dans un pavillon isolé, le temps qu'elle termine sa grossesse...Pouvons nous dire que sur ce cou-ci son père ne manqua pas d'humanité ? Non, bien sûr que non... Car, pleurer tout les jours , seule...Totalement seule avec comme seule compagnie l'enfant de celui que vous aimait par dessus tout ? Développant ainsi une maladie, le chagrin... Le chagrin de savoir qu'une fois qu'elle aura accouché elle serait à la rue ? Qu'elle était délibérément rayée de l'arbre généalogique des Kuchiki ? Elle, la petite dernière, la petite fille chérie ? Elle qui était tant aimé de son père... Yume aurait pu avoir le soutient de son grand frère, Byakuya, le père d'Akira. Mais celui-ci ne fut au courant de cette histoire trop tard... Effectivement, il était déjà en train de parcourir le monde , faisant la chasse au mangemort... Ainsi, elle accoucha seule. Et elle finit à la rue. Hereusement, le père de James, qui l'aimait lui aussi passionnément trouva du travail et un logement pour Yume et son enfant. Souhaitant vivre normalement...Mais... Peu de temps après cela, alors qu'ils avaient le projet de se marier, Yume mourru d'un mal incurrable...Elle mouru de chagrin... Elle aurait tant aimé pouvoir faire la paix avec son père...Pouvoir lui présenter son fils...


Le père :Edward Soma

Le père de James est d'origine Anglaise et Japonaise. D'où son prénom Anglais et son nom Japonais... Agé aujourd'hui d'une cinquantaine d'années, il vit tranquillement en Italie éduquant le fils de son fils... James étant malheureusement trop prit pour s'occuper du petit trésor. Edward était le fils d'un couple de sang pur qui, horrifié de voir leur fils cracmol, se "débarassèrent" de lui aussi vite qu'ils le purent...Ainsi, Edward se retrouva seul dans un petit appart à 16 ans... Le temps s'écoula et le jeune homme se passionna pour les katanas...C'est ainsi qu'il en fit son métier...Forgeur de lame... C'est grâce à cette vocation qu'il croisa le regard de la jolie Yume...Dans la boutique de son maître, ils étaient tous deux agés de 20 ans. Celle-ci cherchait un cadeau pour son frère...La suite est simple à deviner...Ils tombèrent amoureux...Il mit enceinte la jeune femme... Et il la perdit de vu durant 9 mois. Jusqu'au jour où, elle réaparue dans sa boutique, un bébé blanc comme la neige dans les bras...Après la mort de sa femme, Edward s'occupa seul de son fils. Lui donnant l'amour d'un père et d'une mère... Ils restèrent au Japon jusqu'au 18 ans du jeune homme...Puis, ils décidèrent de voyager, quitter ce pays pour voir d'autre contrées inexplorées... Aujourd'hui, il a élu domicile en Italie. Dans une jolie villa près de la côte, où les katanas font fureur...Allons savoir pourquoi....

Le fils : Sora Soma

Parlons d'abord rapidement de la mère de ce petit garçon... James l'a rencontré en Italie, à 21 ans, après avoir vécu 2 ans en France... Il tomba fou amoureux d'elle... Et la mit en enceinte, peut être un peu trop rapidement...Mais il était amoureux et l'idée d'être père le rendait plus qu'heureux. Ce qui était assez rare chez lui. Jusque là tout allait bien, mais...Quelques moi après la naissance de l'enfant, qu'ils nommèrent Sora, ciel en Japonais pour ses beaux yeux bleus, la fiancé du jeune papa découvrit ce qu'il avait décidé de lui cacher... Car tout comme son père, le petit Sora était un sorcier... La femme moldue, prit de peur et de panique s'en alla...Laissant Sora aux mains de James et de son père... James eu le coeur brisé et perdit toute confiance en lui avec la gente féminine au niveau sentimental.Mais, James aime plus que tout son petit garçon, qui est un vrai petit ange... Même s'il ne peut pas s'en occuper bien souvent, il essaye de consacrer le plus de temps possible à son fils, agé de quatre ans. Qui ressemble tellement à sa mère, mis appart ses beaux yeux bleus...

Histoire : CF Post Suivant

D - Caractère

James est avant tout un homme mystérieux et discret. Il n'aime pas parler de lui, de son passé et rare sont ceux qui le connaissent vraiment. Il n'est pas extraverti, du moins, moins on le remarque mieux c'est...Il n'aime pas trop qu'on s'occupe de lui, préférant être à l'écoute des autres non qu'on soit à son écoute. De toute façon, c'est une personne pauvre en parole même s'il ne manque pas d'être très cultivé...Il est des plus calme et ne perd jamais son sang froid. Cependant, à défaut de parler, il ne semble pas être une personne froide lorsqu'on le voit...Son charisme, sa voix d'ange, sa prestance et son physique attirant par son originalité donne confiance...Il est ainsi très facile de parler et de son confier à James, même si lui a du mal à donner sa confiance et à s'exprimer... Pour tout dire, il a beau être une personne calme, posé et réfléchi. Qui ne laisse pratiquement jamais déborder ses sentiments. Et qui a d'excellentes capacités en matière de sorcellerie. Il est maladroit pour exprimer ce qu'il ressent et préfère ainsi le silence. Il préfère exprimer ce qu'il ressent par le dessin. Malgré tout, c'est un homme qui au fond de lui a beaucoup souffert. De l'absence de sa mère, de toute une famille qui l'a rejeté...Du départ de la mère de son enfant...Ce qui fait qu'il n'aime pas voir les gens qui sont à peu près proche de lui souffrir. Il a le coeur sur la main et est une personne à qui on pourrait confier sa vie les yeux fermés. Bien qu'il soit timide et pas vraiment confiant, plus renfermé qu'autre chose, i lserait pret à donner sa vie pour une personne qui lui ai cher...En premier son père et son fils.

Bien qu'il semble être un véritable ange gardien qui a tout pour plaire finalement...C'est un homme tourmenté. Animé par une haine féroce contre sa famille maternelle. Ne comprenant pas pourquoi sa mère fut ainsi traitée...Pourquoi rejeter une femme qui, d'après son père, était si douce...Si gentille...? Cette haine, c'est son côté sombre. Car, il a gardé le secret de son lien de parenté avec Akira lors de sa scolarité, mais il en a développé une certaine jalousie...Lui l'élève model, tout aussi brillant que lui, idolâtré et chouchouté de tous...Comment auraient réagit les autres élèves s'ils avaient sur que lui. James Soma, garçon timide, craintif...Rêveur, qui n'avait aucune compétence en matière d'art martiaux, était le cousin germain de Kuchiki-san ? En tout cas, aujourd'hui encore il y a des séquelles de ces tristes souvenirs. Ce qui fait que lorsqu'on le titille un peu trop à ce sujet il peut entrer dans une colère noire, autodestructrice...

Il aime : James est un grand rêveur qui aime par dessus tout voyager et dessiner...Ce qui fait qu'il a une bonne réserver de carnet de voyage rempli d'esquisses, croquis et autre dessins... C'est un artiste, alors pourquoi est-il devenu auror aller savoir...Cependant, il aime beaucoup ce qu'il fait, passionné par les sorts, cela fait de lui un très bon duelliste...Il faut bien qu'il sache un peu se battre le petit James [xD ] Bien avant le dessin et la pratique de la magie, James aime par dessus tout son fils. La prunelle de ses yeux, la chair de sa chair qu'il est bien obligé de laisser à son père à contre coeur... Le jeune homme, apprécie admirer le monde qui l'entour et le retranscrire sur une feuille...Il aime regarder les étoiles avec son fils sur les genoux, lui transmettre son savoir et ses passions...Dont le dessin ou encor ela musique. Oui, Mr.Soma est un fondu de musique classique, ce qui ne l'empeche pas d'aimer d'autre style de musique. En fait, même s'il a eu son fils jeune, James est un très bon père qui donnerait tout pour son fils adoré. Pour finir, James raffole des pommes...Oui, s'il pouvait en manger tout le temps...C'est peut être pour cela qu'il est tout maigre...

Il n'aime pas :Tellement de chose...Mais faisons court. D’abord on peut dire que ce qu’il déteste par-dessus tout c’est le clan Kuchiki ce qui est tout à fait compréhensible...Et il est donc difficile de le faire parler sur son passé et encore plus sur sa famille maternelle...Il ne supporte pas le vent, ceci lui donne mal à la tête et le rend d’humeur maussade...Ainsi il est préférable de ne pas lui adresser la parole un jour de vent...Il risquerait de laisser son côté sombre prendre la place...Et si c’est le cas, je vous conseil de courir vite ! Ce qui fend le plus le cœur de James c’est de savoir son fils loin de lui ce qui est généralement, en permanence le cas...C’est pour cela qu’il n’est pas difficile de le voir, un voile noir sur le visage. Aussi, quelque chose qui l'insuporte, c'est de voir un enfant maltraité par ses parents...On ne dit jamais assez à ses enfants qu'on les aime. Et lui, qui a tant souffert d'une famille qui l'a méprisé et rejeté, il ne peut se résoudre à voir un enfant malheureux...

E - Magie

Patronus : Un lion
Epouvantard : Son grand père [ qui est le père du père d’Akira et de sa mère... ]
Baguette : 27 cm – Bois de cerisier – nerf de dragon
Un don particulier : C’est un animagus qui se transphorme en lion. Transformé ainsi, il se transphorme en un lion au pelage foncé avec une crinière noire et de magnifique yeux bleus...De quoi le reconnaitre entre plusieurs fauves.
Il sait aussi parler plusieurs langues, grâce à ses nombreux voyages. Ainsi il parle couramment, l’Anglais, le Japonais, le Français et l’Italien.


Dernière édition par James Soma le Mer 26 Mar - 23:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%   Lun 24 Mar - 15:29




~ Histoire ~

C’est dans de bien terrible condition que commence cette histoire...Son histoire, celle d’un petit garçon qui n’avait rien demandé de plus que d’être heureux...Celle d’un petit garçon qui est le fruit du "pêché"...

Le coeur des gens change et tu ne voudras plus te tromper.
La lune est un nouveau cycle alors amène le bateau ici.


Combien de temps la jolie Yume, qui était maintenant méconnaissable, n’avait-elle pas senti le vent dans ses cheveux ? Depuis combien de temps n’avait-elle plus parlé à quelqu’un d’autre qu’elle-même et le petit qu’elle gardait bien précieusement dans son ventre ? Depuis trop longtemps... Cela faisait neuf mois qu’elle était enfermé dans ce pavillon au fond de la résidence principale...Cela faisait neuf mois qu’elle mangeait à peine assez pour garder son bébé...Cela faisait neuf mois que le chagrin rongeait son âme...Elle était seule, totalement seule...Dans le silence...Infernal silence...Jusqu’a ce que...Par une belle journée d’hiver, le soleil était haut, le vent caressait la neige froid et les cris de la jeune femme résonnait dans toute la résidence...Le petit était en route, c’était douloureux...Tellement douloureux... Yume manquait de force...Elle était faible, tellement faible...Mais elle avait la volonté de mettre cet enfant au monde...Il fallait qu’il vive, il fallait qu’elle le présente à Edward....Dans un dernier cri, Yume perdit connaissance. Le bébé était sortit et braillait désespérément pour trouver le sein de sa mère...
Lorsque Yume rouvrit les yeux, elle était enveloppée dans une couverture, son petit tétant goulument son sein droit...Que... ? Comment se faisait-il... ? Yume tourna la tête, elle se sentait faible. Et croisa le regard de son grand frère, Byakuya Kuchiki...Que faisait-il ici ? Personne n’avait le droit de venir la voir...Mais... Elle aura voulut parler, mais elle n’en avait plus la force...Ce fut son frère qui prit la parole.

" Ne dis rien...Je...Je suis désolé petit soeur...Je n'ai pas réussit à convaincre père...J'étais en Angleterre quand j'ai appris ce qui s'était passé...Et...Je sais que demain tu sera exclue...Alors je voulais te voir une dernière fois...Petite soeur...Toi et ton fils...Comment veut tu l'appeler...? "

" Ja...James...James , Kaïen..."

Un sourire...Un doux sourire apparu sur le visage de la jeune femme. Son frère l'embrassa sur le front, son dernier baiser...Puis s'éclipsa à grand regret, laissant sa petite soeur seule avec son fils... C'était la dernière fois qu'elle voyait son frère...Trois mois plus tard, Yume Kuchiki mourrait d'une maladie inconnue laissant derrière elle son tendre Edward et son petit James...

Tes ailes, fragiles et pliées
Sont fatiguées du ciel bleu azur.
Il ne faut pas que tu te forces à sourire pour qui que ce soit
C'est bien de sourire...pour soi-même.


Ainsi, après avoir retrouvé l'homme pour qui elle avait perdu son titre noble, l'homme qu'elle aimait plus que tout, ils s'installèrent dans une petite maison dans les environs de Kyoto... Ils n'étaient pas bien riches, mais ils étaient heureux comme ça. Tout les trois...Mais le chagrin rongeait toujours le coeur de la jeune mère et, trois mois après avoir mit au monde le petit James, Yume parti rejoindre le ciel... Elle n'eut pas le temps d'épouser Edward, elle n'eut que trois mois pour s'occuper de son fils... A croire que le sort s'était abattu sur elle...

Les années passèrent, et c'est avec l'absence d'une mère que James grandit. Seul avec son père qui, au fils du temps était devenu célèbre pour ses katanas d'une rare finesse... James, même s'il ne put connaitre l'amour maternel, grandit heureux dans la petite campagne qui entourait Kyoto... Un petit garçon rêveur qui était déjà doué pour manier la baguette...Combien de fois son père l'a surpris en train de jouer avec sa propre baguette...? En tout cas, ce petit artiste qui passait ses journées à dessiner sous un arbre, n'était pas destiné à manier le sabre... Même si son père, avant qu'il n'entre à l'institut de Kyoto, a essayé plus d'une fois de lui apprendre cet art si réputé au Japon...Mais James n'était pas fait pour cette pratique...Ni pour aucun art semblable au kendo. Lui, c'était un petit garçon qui était plutôt tourné vers la sorcellerie... Et lorsqu'il reçut sa lettre de Kyoto, James était plus qu'emballé...Mais c'était jusqu'a ce qu'il prenne ombrage de la réputation de son fameux cousin...Et qu'il ne réalise vraiment ce que la famille Kuchiki avait fait à sa mère... Histoire que lui avait expliqué son père, par devoir de mémoire pour sa femme.

Blessée par la souffrance et la tristesse, toi qui ne peux être guérie,
Porte le fardeau du passé qu'on ne peut effacer.
Continue de vivre.


Ce qui aurait dû être ses plus belles années, comme pour tous les jeunes sorciers en soifs de connaissance, furent en réalité les pires de sa vie... C'est durant ces années là que le côté "noir" de ce petit ange se créa...Alors que lui, James Soma, en réalité déscendant de la grande lignée Kuchiki, était un garçon mis à l'écart. Son cousin, lui, était vénéré de tout l'institut... Pourquoi...? Par ce qu'il était fils d'une famille noble ? Par ce qu'il était studieux partout ? Du moins dans toutes les matières les plus importantes ? Métamorphose, Sortillège, Défence Contre les Forces du Mal ... Champion en Kendo, Aikido... N'était-ce pas injuste ? Car James était peut être un peu trop "ailleurs", incapable dans n'importe quel art martial...Il restait un dueliste de tallent, studieux comme son cousin dans toutes les matières "fondamentale pour être aurors"... Rien à faire...Il prit ombrage d'Akira...Qui avait le même sang que lui...Lui, James Soma, le fils impur Kuchiki, celui qui, avec sa mère, a été rayé de l'arbre généalogique... Qu'avait-il fait de mal ? Mis appart être le fils d'un cracmol... Même s'il n'était pas doté du don pour les pratiques sportive de sa "famille", il restait un Kuchiki, par le sang...

Les années passèrent, James garda le secret de ses origines... Gardant une haine féroce pour le clan Kuchiki. Haïssant son cousin, qui en particulier ne lui avait rien fait. Il garda le secret, refusant totalement le clan de sa mère. Il arriva même au point d’être dégouté du fait qu’il ait le sang Kuchiki dans les veines...
Ainsi, restant un garçon solitaire et timide, il se plongea avec attention dans les études... Maitrisant parfaitement la baguette, il devint lors de sa troisième année un des meilleurs duellistes de l’établissement...Même si derrière lui il avait toujours la réputation d’être le pire samouraï de tout Kyoto...Mais cela lui importait peu, ce qu’il aimait lui c’était les sorts et les enchantements...L’art et la beauté des choses...La métamorphose... Il devint animagus durant sa sixième année, pouvant se transformer à volonté en un gros lion noir... James termina ses études dans la même ambiance que sa première année, même s’il avait réussit à monter dans l’estime de certains duellistes. Mais Akira Kuchiki était toujours un cran au dessus de lui... James sorti de l’institut tous ses diplômes en poche avec une mention excellente en sortilège, ce qui lui ouvrait ainsi les portes pour devenir professeur ou encore auror...

Je dis adieu à mes fantômes,
Qui dévorent mes rêves...
Et je déploie mes ailes, je te dis adieu
Car aujourd'hui je pars sans me retourner...


Les études étaient enfin terminés, ces sept années de cauchemars étaient terminés...Certes il avait eu du plaisir à apprendre, à découvrir...Découvrir et maitrisé tellement de choses... Il avait pris plaisir à dessiner les jardins, les couloirs de l'institut de Kyoto...Qui, il faut avouer est vraiment magnifique...Mais malgré tout ça, il avait vécu un véritable cauchemar...A cause de sa solitude, même s'il le fait d'être seul n'était pas le plus gros des problèmes, a cause de la méchanceté des autres... C'est peut être pour cela que le jeune homme ne se sentait pas bien, pas à sa place dans ce grand pays...Ce grand pays qui ne lui était pas accueillant...Il s'y sentait étranger, une tâche noire sur un tissus blanc... C'est pourquoi qu'il décida de partir...Loin, très loin...Faire des nouvelles découverte et fuir ce pays. Son père, en accord avec lui, décida lui aussi de partir et de suivre son fils...Ainsi, un an après sa sortie de Kyoto, James était sur le point de partir, en France... Un pays lointain, occidental...Oui, c'était bien ça...Mais avant cela, il avait encore quelque chose à régler...

C'était la première fois qu'il se rendait ici. Il n'eu cependant aucun mal à trouver l'endroit... La résidence s'éttendait sur plusieurs kilomètre...Le clan Kuchiki était vraiment grand...Et trop connu. Enfin bon, il n'était pas ici pour raler devant une porte... James appuya avec son doigt fin et blanc sur la sonnette... Son coeur battait, fort, très fort...Il n'avait pas peur, c'était autre chose qui bouillonnait en lui et qui le rendait mal à l'aise...Mais il ne fallait pas qu'il se défile, il devait parler à son grand-père avant de quitter le pays...
Il est facile de deviner ce qui s'est passé...Il est facile de deviner que James n'a pas hésité à dire ce qu'il avait à dire...A défendre l'honneur de sa mère en se présentant devant son grand-père comme son deuxième petit fils légitime... Dire ce qui le rongeait depuis qu'il avait posé les yeux sur son cousin...Le jeune homme, plein de courage, savait très bien qu'il ne devait pas s'attendre à des excuses...Il se doutait bien que son grand-père ne réagirait pas très bien en revoyant son petit-fils...En écoutant tout ce que James avait à dire...Toute la souffrance qu'il contenait en lui silencieusement depuis sept longues années...Tous ce qu'il pensait sur sa famille...Enfin, sur le clan auquel appartenait sa mère...Sa tendre mère, une femme si douce qui avait été enfermée et isolée dans un pavillon sordide...Est ce que, même s'il avait dit des horreurs sur cette noble famille, de perdre quasiment la vue de son oeil droit ? Est ce que son grand-père était obligé, dans un excès colère à croire que c'était le seul trait de caractère qu'il avait pris de lui, de lui lancer un vase sur le visage ? Peut être pour que James se rappel toujours de la première et dernière rencontre avec le père de sa mère...Un souvenir amer...Gravé dans une longue cicatrice qui le balafre l'oeil droit...Du sourcil jusqu'a la joue...

Je veux croire au bonheur...
Je veux croire en des jours meilleurs...
J'ai fuis ce que je croyais être mon pays...
J'ai ratrapé le temps perdu...


Après ce fâcheux incident, retenant son père d'aller assassiner son grand-père. James ne voulait plus jamais avoir à faire avec les Kuchiki. Ils partirent ensemble à Paris...Pour un nouveau départ...Une nouvelle vie... Oui, James voulait tout recommencer, reprendre à zéro...Voir de nouvelle contrée. James, se découvrant une nouvelle passion, les voyages et les langues... Passant pour quelques mois dans divers pays, dont James à retenu quelques mots de certains dialectes. Son père et lui décidèrent de s'installer en France, après environs un an d'aventure. Ils vécurent 1 an en France... James apprit rapidement le Français, le parlant maintenant couramment et avec l'accent Français...Il en est de même pour les trois autres langues. Le jeune homme tenta une carrière à Beauxbâtons. Il n'avait jamais vraiment débuté une carrière sérieuse et voulait essayer dans le domaine de l'enseignement. Donc, il enseigna l'art des sorts et des enchantements durant 1 an. Dans l'établissement magique Français...
Cependant, cette vie qui était devenue trop stable et monotone pour nos deux aventuriers, devint trop plate. Et, après avoir goûté aux charmes de la France, ils migrèrent en Italie...

L'Italie...L'Italie...La douce Italie...Pleine de vie et d'entrain... Celle-ci envoûta les deux Japonais, qui vivent encore près de la côte dans un joli village de sorciers [ quand James n'est pas en Angleterre ]. C'est en Italie, à Rome précisément où James enseignait dans l'institut Italien, qu'il rencontra la mère de son fils...Une belle Italienne, châtain aux yeux clairs...Qui possédait tous les charmes d'une jolie fille du Sud...Comment résister ? Même si elle était moldue... Mais là n'était pas le problème pour James, lui qui était né d'une sang-pur et d'un cracmol, il n'avait aucun apriori contre les moldus. Il fonça donc tête baissé, éperdument amoureux de la jeune femme. Mais James, traumatisé intérieurement par tout ce qu’avaient entrainé ses origines de sorciers, lui cacha ce fait là...Une erreur, une grosse erreur...Qu'il comprit bien trop tard... La jeune femme tomba trop rapidement enceinte... Elle qui était jeune, qui avait la vie devant elle, n'était peut être pas encore prête pour être mère. Alors que James, lui oui... Et, dans le fond, il ne fut pas vraiment étonné qu'elle le quitte...Lui et leur enfant, quelques mois après sa naissance...Après avoir découvert, accidentellement, ce que le jeune homme lui avait caché depuis le début...
Le cœur brisé, un petit garçon à charge... James perdit encore plus confiance en lui. Il avait de nouveau sur le cœur une peine, une plaie profonde qui s’infectait à chaque fois qu’il partait enseigner à Rome...Il lui fallait une nouvelle vie, encore une fois. Prendre de l’air nouveau, apprendre une nouvelle langue de nouvelles coutumes ...Changer, tout changer... Mais il voyait bien que son père était bien, il avait lui, trouvé son équilibre en Italie...Et puis, James savait qu’il devrait se trouver du travail et avec son fils à éduquer seul ceci était impossible... Ce fut une grande chance quand son père lui annonça qu’il s’occuperait du petit et qu’il pouvait aller courir ailleurs. Voyant son fils dépérir de jour en jour, il savait que c’était la bonne solution... Quelques temps plus tard, James entendit parler d’un mage noir qui voulait contrôler le monde magique. D’abord en Angleterre puis dans le monde...Voulant supprimer les moldus de la carte... James se renseigna un peu plus sur l’Angleterre et décida de s’engager en tant qu’auror, pour combattre les forces du mal...Pour se sentir utile, pour rendre service...Pour défendre une cause, celle des moldus...C’était peut être idiot...Il aurait pu tout simplement être professeur comme il l’avait toujours fait... Mais il avait soif d’aventures, et il avait d’après lui assez enseigner dans sa courte existence... Donc, le voila parti en Angleterre où, peu de temps après avoir rejoins les aurors, il entra dans le cercle des membres de l’Ordre du Phénix...Où il a élu domicile...

Cela fais trois ans maintenant que James est parti vivre, à mi-temps, en Angleterre...Cela fait trois ans qu'il a revu son cousin...Qui, tout comme à Kyoto est une espèce d'exemple et de star au ministère...Mais, contrairement à l'époque où il n'était qu'un étudiant, on a su reconnaitre les valeurs du jeune homme. Heureusement, sinon James aurait très bien put devenir...Fou ? Et révéler toute la vérité, même si Kuchiki ne le croirai certainement pas... Mais à quoi bon ? Il garda le silence, ayant totalement zappé les Kuchiki de son esprit. Le silence...Certainement son seul point commun avec Akira Kuchiki...




Dernière édition par James Soma le Mer 26 Mar - 23:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eva Ibarguren
~ Administratrice studieuseuh <3 - Elève de Serdaigle - Membre du Club de Musique ~
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 29
Année/Métier : 6ème
Amis/Amour : Céline, James, Peter.../késako ?
Humeur : keep cool !
Date d'inscription : 30/11/2007

Pensine
Patronus: Hornero
Epouvantard: Chauve-Souris
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%   Mer 26 Mar - 22:36

Bienvenue Soma-san ! Bonne fiche, je pense que le nombre de lignes est respecté ^^ Elle est finie ? Si elle est finie, dis-le moi pour que je te valide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manoucratie.com/tige.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%   Mer 26 Mar - 23:45

Et bien voila, j'ai enfin fini ma petite fiche !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Black
~ Fondatrice bonne pour l'asileuh XD - Batteuse & Préfète - Sérial Killeuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 708
Année/Métier : Sixième Année
Amis/Amour : 'Dréas, Sev', Evan, Lucius, Narcissa.../ Nott? Lestrange? Rosier?...C'est dur d'être une star O_o
Humeur : Glauque & Sadique
Date d'inscription : 09/11/2007

Pensine
Patronus: Une Hyène
Epouvantard: Walbruga Black ou son père morts
Niveau:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%   Mer 26 Mar - 23:52

Ok!
Trés belle fiche^^
Validée donc^^

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurs-map.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ James, Kaïen, Kuchiki Soma ¤ 100%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[M]arauders [M]ap :: ¤Avant le Jeu¤ :: Le Registre :: Anciennes fiches & fiches refusées-
Sauter vers: