AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 9 Avr - 15:45

Il faisait nuit...La lune n'était pas tout à fait pleine mais assez arrondie pour illuminé tout le parc et quelques couloirs du château accompagnant les torches qui brûlaient avec vigueur depuis le début de la soirée... Il n'y avait personne dans les couloirs, les élèves semblaient se tenir tranquille ce soir, restant dans leur lit bien chaud, attendant que le soleil se lève...Plongés dans les songes... Cependant, si aucun élèves avaient fait infraction au règlement en sortant dans les couloirs la nuit, un groupe assez important d'élèves était seul dans le parc...Seul, en proie au danger qui avait fait son apparition quelques minutes plutôt... Ils étaient seuls...Et en danger. Si quelqu'un avait croisé Akira dans le couloir, il l'aurait vu sous sa forme de tigre... Il aurait vu deux tigre...Presque identique...Mais aux rayons de la lune l'un semblait plus transparent, plus pâle que l'autre. Qui était un peu plus gros et plus imposant... Si on s'était attardé à les observer, l'un après l'autre de plus près on aurait reconnu Akira de son patronus avec ses grands yeux noirs et ses poils d'un blanc immaculés autour du cou...De plus, l'un portait un long katana sur le dos...Zenbonsakura, qui était sous tension. Prêt à tuer, prêt à accompagner les mouvements puissants et gracieux de son maître.

Le professeur courrait le long des couloirs avec son patronus plus brillant que jamais à ses côtés. S'il avait privilégié sa forme animale c'est pour une raison très simple. Ses sens étaient beaucoup plus développés sous cette forme. Son odora, son ouïe...Sa vue...Et sa forme physique aussi...Il courrait plus vite transformé en tigre...Il arriverait plus vite dans le parc. Il serait moins essoufflé... L'animal et le patronus courraient au même rythme, foulant de leurs pattes puissantes le sol du château... Oui, il fallait faire vite. Quelques minutes auparavant, le patronus de Natsume-san avait traversé la porte de son bureau pour lui délivrer un message. Alors qu'il était en train de trier des dossiers. Il n'était pas allé se coucher, comme s'il avait ressenti qu'il aurait perdu du temps...Pour un problème qui n'était encore éventuel. Comme si son instinct lui avait crié de rester aux aguets...Par ce qu'il allait se passer quelque chose...En effet, le grand cheval de Natsume s'était présenté à lui reportant les paroles de la jeune infirmière. La voix familière de la jeune femme, si petite et douce, résonnait encore dans les oreilles du tigre qui était maintenant dans le hall...Et déjà une étrange froideur se faisait sentir à travers la grande porte... La voix de Yuna-san était bouleversée...Des détraqueurs...Des détraqueurs avaient pénétré le parc...Et ils avaient bien choisi leur moment...Ils avaient déjà fait une victime...Il fallait faire vite, vite ! Le tigre blanc accéléra le pas, son coeur battait fort mais avec des rythme régulier...Pour avoir déjà connu de nombreuses situations dans ce genre, Akira était tout à fait calme, il savait ce qu'il devait faire, ce qu'il allait trouver dans le parc...Il savait qu'il devait tuer cette nuit...Encore et toujours. Il fallait se débarrasser de ces satanés créatures mais d'abord réunir les élèves, les calmer et les faire rentrer au château...

Plus il se rapprochait de la grande porte, plus ce froid perçant et tranchant s'imprégnait dans l'air...Combien étaient-ils ? Peut être trop nombreux... En poussant la porte de la grande salle, donnant un grand coup de patte pour qu'elle s'ouvre toute seule comme-ci la porte aussi avait comprit ce qu'il se passait Akira se lança dehors. Son patronus poussa un long rugissement, peut être moins puissant que les sien, mais ce rugissement réchauffa son coeur et fit disparaître le froid qui voulait étreindre le professeur de Métamorphose. Akira avait à l'instant pensé à Miyako...A son sourire...Il avait pensé au Japon...Puis à l'Angleterre, à Blodwen...A ses amis, Alistair...Natsume...A l'Ordre...Aucun détraqueur ne pourrait l'atteindre maintenant. Mais Akira se laissa penser qu'il faudrait trouver Shea et Fernandez...Oui, si les détraqueurs étaient trop nombreux, seuls ils auraient des problèmes...Que ce soit lui, les élèves ou les deux autres professeurs qui étaient venu au secours des élèves... Les deux tigres continuaient d'arpenter le parc, cherchant les élèves...Akira suivait son instinct...Ils étaient proches...Il le sentait...Il sentait qu'il n'y avait pas que des détraqueurs...Non... Et il allait en avoir la preuve... Un cri, aigüe transperça la nuit...La nuit et ce silence beaucoup trop calme et froid pour être bénéfique... Les tigres tournèrent la tête en même temps vers la provenance de ce cri. Akira et son patronus étaient parfaitement coordonnés. Et, faisant tout deux quelques mètre sen deux ou trois foulées ils arrivèrent sur les lieux de la scène...Un élève de...Griffondor ?! Etait-en tête à tête avec...Un troll des montagnes ! Un gros troll ! Akira n'eut pas besoin de réfléchir...Il poussa un grand rugissement puissant et sonore, dont ses élèves avaient l'habitude lorsqu'ils faisaient le souc dans sa classe ou quand un élève faisait une grosse bêtise. Son patronus fit de même se mit entre le troll et l'élève. Voila. Akira avait donné ses instructions au deuxième tigre blanc qui déjà s'occupait du Griffy en l'obligeant à s'éloigner. Alors qu'Akira s'occupait du troll, qui totalement idiot, s'était arrêter de bouger pour regarde ce " gros chat" qui était à ses pieds... Akira poussa un autre rugissement pour le faire reculer, montrant ses crocs blanc et tranchant avant de faire un bon pour lui sauter dessus...Sans que le troll ne s'y attende une lame froide et avide de combat se planta dans son épaule...Puis un autre coup l'atteignit au cou...Akira redescendit pour lui en donner un autre dans les genoux...Songeant que ce troll plus bête qu'autre chose ne méritait peut être pas de mourir sous les coup de Zenbonsakura qui était maintenant chaude et prête à prendre la vie ce soir... Le troll était maintenant à genoux, Akira le fixait de ses grands yeux noirs. La créature leva les yeux vers le sorcier...Et la dernière chose qu'elle vit fut un trait argenté fendre le ciel et le crâne de la salle bête...

Akira essuya son visage qui avait reçut une ou deux goûtes de sang d'un revers de manche puis donna un coup énergique dans le vide pour enlever ce sang impur de Zenbonsakura... Puis il rejoignit son patronus et l'élève qui étaient cachés dans un coin. Le professeur posa une main rassurante sur le jeune garçon. Histoire de dire qu'il était là et qu'il n'avait plus rien à craindre...Puis lui indiqua son patronus d'un geste de la tête.

" Monte dessus...Nous allons chercher les autres..."


Le Griffondor s'exécuta puis, bien accroché au patronus de son professeur de métamorphose qui s'était encore changé en tigre, tous les trois repartirent rapidement à la recherche des élèves et des deux professeurs qui étaient certainement en train de lutter dans le parc...

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Sam 12 Avr - 6:43

Depuis peu, la confusion régnait dans le parc de Poudlard, les élèves qui avaient eu le malheur de suivre les cours de soins aux créatures magiques se retrouvaient dans une étrange situation à présent. Tout était aller très vite, alors qu'ils écoutaient sagement leur Professeur leur faire un spitch sur une quelconque créature. D'un coups, la forêt semblait s'être agitée sans raisons apparente, les élèves avaient eus peur, froid, certains s'étaient mis à crier alors que leur Professeur les avaient quittés emmenant le premier blessé au chateau... Remus était de ces élèves, élèves studieux qui pour une fois avait l'occasion de suivre un cours de nuit à l'orée de la forêt interdite. Tout aurait pu très bien se déroulé si aucun incident n'avait été noté... Mais à Poudlard, tout le monde sait que rien ne se déroule normalement et la preuve était maintenant devant les yeux des élèves qui baguettes brandies ne pouvaient rien faire d'autre qu'espérer, qu'attendre que quelqu'un vienne à leurs secours. C'était ce que le Gryffondor espérait, il espérait que son Professeur revienne aussi rapidement que possible et avec du renfort. Il souhaitait pour l'instant rentrer au chateau, il n'était pas assez en forme pour servir à quelque chose. La Pleine-Lune était trop proche pour qu'il puisse agir comme quelqu'un de normal, il était fatigué rien que de lutter contre la peur qui lui nouait le ventre...

La lumière sembla cependant revenir alors que le Professeur de Défense faisait son apparition, Remus le savait, le Professeur était un ancien Duelliste, il magnait à la perfection la magie sans baguette mais ce n'était visiblement pas suffisant alors que le froid se faisait sentir un peu plus fort dans l'air et dans le coeur du Gryffondor. Souffrance, peur et douleur venait de toutes parts, et dire qu'il ne maîtrisait pas encore parfaitement le sortilège du Patronus, il était à peine capable de faire un vague nuage... Sans oublier qu'aux détréqueurs, s'ajoutait Trolls des Cavernes et autres créatures sorties du plus profond de la forêt interdite. Comment une telle chose avait pu arriver? Ici, à Poudlard, l'endroit réputé comme le plus sur du monde sorcier? Pourquoi personne n'avait encore fait son apparition, pourquoi Dumbledore n'était pas ici? Lui aurait pu les protéger! Regardez le mélange, des Gryffondors gelés et pétrifiés, des Poufsouffle tremblant et deux Professeurs de Poudlard seulement...

C'était mauvais, dans ce genre de situation, il était presque impossible de réfléchir convenablement, la seule chose à laquelle on tenait était sans doute sa vie et celle de ses amis. Rien d'autre ne maintenait Remus debout, baguette brandie et même s'il savait ne pas pouvoir faire grand chose contre ce déferlement de créatures, il se devait de rester groupé, près dans gens de sa maison. Près du Professeur de Défense... Les cris de certains déchiraient la nuit alors que des éclairs de lumières de toutes couleurs sortaient des baguettes pointées en direction de la forêt... Remus souffla, perdre son sang froid n'était pas dans sa nature, être bloqué par la peur n'était pas dans le caractère des Gryffondors. Pour sa vie et celle des autres, il devait faire le maximum avant d'être en sécurité. Laisser Poudlard aux mains des détraqueurs n'était pas possible mais la peur et le froid étaient trop présent, Remus voyait les pires moments de sa courtes vie défilés devant ses yeux, il voyait son père, sa morsure, le jour où il avait failli blesser Rogue à cause d'une blague de Sirius. Mais dans son esprit aussi apparaissait les plus beaux moments de sa scolarité, Elsy, les Maraudeurs, leurs sorties, leurs blagues et leurs fous rire. Autant de moments chers à ses yeux qui lui emplissait le coeur d'un peu de joie. Ce ne serait sûrement pas suffisant mais au moins, il serait en sécurité au niveau des détraqueurs, le reste, il ne pouvait que le laisser au Professeurs pour le moment...

La fumée argentée caractérisant son patronus hésitant sortie de sa baguette alors que les rugissements d'une tigre se faisaient entendre au loin... Peut-être qu'avec un peu de chance, l'ensemble des Professeurs arrivait... Peut-être même que Dumbledore réglerait ce problème mais pour le moment, les cris seuls ne semblaient pas suffire à réveiller le chateau entier... Que disait-on durant les cours? Ajuster son tir? Penser à sa position? Ne rien laisser passer? Indiquer sa position? Non...Ca non, on ne le disait pas mais c'était peut-être la meilleure chose à faire, sans oublier que d'autres élèves bien plus doués faisaient déjà apparaître des Patronus bien plus puissant que le sien!
Avec une lumière de génie, il arrêta sa production de fumée argentée, totalement inutile alors qu'autour de lui, cris et sorts se répercutaient en échos dans la nuit noire...
Revenir en haut Aller en bas
James Potter
~ Modo Amoureux XD <3 - Elève de Gryffondor - Capitaine & Attrapeur ~
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 26
Année/Métier : 6ème
Amis/Amour : Sirius, Remus, Peter / Lily ?...
Humeur : Euuuuh...frimeur ? Arrogant ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Pensine
Patronus: Un cerf
Epouvantard: Ses parents morts
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 14 Avr - 19:21

Tout aurait parfaitement pu se dérouler s'il n'y avait pas eu ce détraqueur. La soirée avait commencé aussi normalement que possible à Poudlard et, il est important de le noter, James était intéressé par le cours et relativement bien attentif. D'ailleurs, tout le monde était plus ou moins attentif. Pourtant, un froid glacial même pour une nuit d'hiver les enveloppa et quelques minutes après, un détraqueur fit son apparition et l'un de ses camarades en fut la victime. Personne ne pouvait reprocher à leur professeur d'avoir immédiatement amené l'élève en question à l'infirmerie, mais les élèves restants auraient nettement préféré qu'elle reste avec eux.
La tension était palpable et James, bien qu'appeuré comme tous les autres, faisait tout son possible pour garder son calme et brandissait sa baguette vers la forêt, prêt à lancer son patronus en cas de besoin. Son patronus, bien que relativement grand, n'était pas tout à fait corporel et il espérait de tout coeur que Remus soit en mesure de faire le sien. Maudite lune presque pleine... Le Gryffondor se rassura quelque peu en se disant qu'une poignée d'élèves, même peu entraînée, pourrait néanmoins venir à bout du détraqueur mais alors qu'il s'apprêtait à parler, il vit sortir de la Forêt Interdite des trolls des montagnes et d'autres créatures qu'il n'avait vu qu'en illustration sur son livre.

- Ca craint ça !

Pas très pertinente comme remarque, mais que dire d'autre en pareil cas ? Il croisa le regard de Sirius et de Remus puis reporta son attention sur sa baguette, sa main tremblant légèrement. Merlin ce qu'il faisait froid depuis quelques minutes ! Il ferma les yeux une fraction de seconde et lorsqu'il les rouvrit, il crut voir plusieurs silhouettes dans la forêt mais elles disparurent vite. D'autres détraqueurs ? Ou simplement son imagination ? Ou....la raison pour laquelle des aurors surveillaient les rues de Pré-au-Lard ? Non pas possible, Poudlard est l'un des endroits les plus sûrs du monde. Pourtant, un détraqueur venait d'attaquer un élève...

- Je me répète, mais ça craint... Pourquoi les profs ne viennent pas ?!

Un immense froid l'envahit soudainement et l'image de son grand-père mourant sous ses yeux lui apparut, ainsi que la fois où Rogue et lui avait failli être mordus par Remus et d'autres souvenirs aussi pénibles. Son regard se tourna vers Remus et il suivit son exemple, tentant de faire sortir son patronus. Se concentrer sur un souvenir heureux, voilà ce qu'il devait faire. Son entrée à Poudlard, sa première rencontre avec Sirius, Remus et Peter, son premier match de Quidditch, sa première victoire, Lily et lui dansant au bal... Rien ne semblait marcher, et seul un semblant de fumée sortit du petit bout de bois qu'il tendait.

- Spero Patronum ! SPERO PATRONUM !!

Au bout de quelques incantations, un patronus à demi corporel sortit de sa baguette. Au même moment, un tigre argenté apparut non loin d'eux, avec dessus un élève et leur professeur de Métamorphose. James sentit un élan de soulagement naître en lui et c'est à ce moment qu'il réalisa que certains des élèves criaient autour de lui.

_________________


Merci Mélia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 20 Avr - 17:45

Ca commençait déjà mal… Le Mage Noir espérait profiter de la nuit pour commencer le combat directement dans le château, mais ils tombaient justement sur un jour où les élèves avaient cours, de nuit, dans le parc ! Déjà que faire traverser la forêt interdite à des Trolls des Montagnes n'avait pas été une mince affaire mais devoir en plus les contenir et les empêcher d'attaquer… Il y avait là une vingtaine d'élèves et un professeur. Le Seigneur des Ténèbres fit s'immobiliser tout le monde et envoya un Détraqueur seul pour attaquer un élève un peu en retrait qui n'écoutait pas particulièrement le cours. Il avait ordonné au Détraqueur de revenir sous le couvert du bois dès qu'il commencerait à se faire attaquer à coups de Patronus et le créature obéit. Tout s'était pour le moment bien passé : le professeur avait laissé les élèves seuls. Aussitôt, les Trolls et autres bébêtes furent lâchées sur le parc pourchassant les élèves qui tentaient de s'enfuire et les Détraqueurs s'attaquaient au groupe d'étudiants encore réunis.

Dans sa cape noir, les cheveux au vent, Lord Voldemort, de la lisière de la forêt, observait le spectacle avec ravissement. Les Mangemorts, dans l'ombre du bois, attendaient ses ordres. Quelques gamins criaient, d'autres essayaient vainement de lancer des Patronus totalement ratés. Le Mage Noir explosa alors d'un rire mauvais… Mais un rugissement l'interrompit. Un professeur avait rejoint le groupe. Animagus avec un Patronus puissant. D'un geste vif, le Seigneur Ténébreux envoya ses hommes au combat. Tous avaient pour ordre d'entrer dans le château pour faire tomber les têtes mais certains allaient être obligés de rester dans le but d'anéantir les résistants "extérieurs". Certes, cela diviserait les forces du Mage Noir mais celles de leurs ennemis le seraient aussi. Lord Voldemort restait sous le couvert du bois alors que toutes ses forces étaient parties au combat. Il observait.

Aux tenues, c'était des Gryffondors et des Poufsouffles. Aucune pitié, ils méritaient tous la mort. Ceux qui criaient, perdus, affolés, ne survivraient pas bien longtemps, mais l'attention du Mage Noire fut portée sur ceux qui semblaient calme. Un jeune blond dont le Patronus n'était encore qu'un écran de fumée. Un être faible, sans intérêt, donc. Et un gamin brun à lunette qui semblait avoir créé un cheval ou quelque chose dans le genre. Le Lord, en regardant ce garçon eut comme une mauvaise intuition. Dans l'avenir, cet adolescent devrait le servir ou mourir… Une ombre blanche passa devant son champ de vision. Un gros tigre. Patronus du fameux professeur animagus. Se désintéressant des gosses impuissants, il porta son attention sur cet homme aux longs cheveux bruns. Il le regarda combattre un moment puis se rendit compte que les Détraqueurs ne pourraient rien contre un Patronus de cette force et les Trolls resteraient inefficaces face à une lame si bien affûtée…

Allait-il devoir participer au combat ? Ou bien devrait-il lâcher son arme secrète, l'autre créature amenée en renfort mais qu'il voulait garder pour la fin ? Dans son dos, il sentait un air chaud… Apparemment, la bestiole lui répondait directement. Il sourit, mauvais. Le dragon avait envie d'attaquer. Mais il savait aussi que l'animal tuerait indifféremment Mangemorts et élèves… Bah, peu importait. Ceux qui mourraient ce soir n'aurait pas été utiles. Il fit un geste rapide et un éclair sorti de sa baguette allant percuter les liens qui retenait l'oiseau reptilien auquel il ordonna de passer à l'action aussitôt. Un bruissement d'ailes lui parvint et il vit l'animal majestueux passer à ses côtés pour se jeter, crachant du feu, dans la mêlée.

Il s'avança derrière lui et au moment où le tigre samourai allait attaquer, il tendit le bras et prononça d'une voix forte :


"Avada Kedavra !"

Ce soir, il y aurait des morts…


[HJ : en espérant que ça aille…]
Revenir en haut Aller en bas
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 22 Avr - 21:15

[ je sens que tout le monde va vouloir ma peau.. =___=" ]

Cela faisait un bon moment qu'Akira, accompagné de son patronus argenté qui brillait sous les reflets de la nuit et un élève solidement accroché à celui-ci, courrait dan sle parc...Recherchant les autres professeurs et les élèves...Il fallait qu'il mette ce Griffondor à l'abri...Car même s'il l'était plus avec son professeur que tout seul. Akira avait l'impression que s'il restait trop longtemps à ses côté il risquerait d'avoir des problèmes... Car il faut savoir qu'Akira n'était pas un homme qui vivait dans l'ombre et beaucoup de personnes du ministère le connaissaient et savaient qu'il travaillait à Poudlard...Et de nos jours, les mangemorts se trouvaient partout...De plus, les créautres, aussi diverses qu'elles soient, semblaient s'acharner sur lui...Effectivement, Akira avait découpé plus d'un troll et autres créatures dangereuses et repoussé un bon nombre de détraqueurs. Malgré cela, il n'était vraiment pas se rassurer...La situation semblait empirer de plus en plus et ce n'était pas bon du tout... Sa cape était taché de sang, pas du sien bien heureusement... Akira, pour ne pas la salir, avait réduit la taille de sa longue écharpe en soie et rangé dans sa poche droite à l'interieure de sa cape... Zenbonsakura brillait, tout comme son patronus, sosu la lune étincellante. Il avait beaucoup tué...Et il n'était pas pret à s'arrêter. Le katana sentait que son maître ne venait que commencer une longue nuit où le sang semblait vouloir couler à flot...Car tout ce qui se dressait contre Akira n'était plus de ce monde... De temps à autre, alternant sa forme animale et humaine, il jettait un oeil à l'élève qu'il avait prit avec lui...Plus blanc que jamais, térifié...

Au bout d'un moment, continuant d'abattre ces créatures sorti des enfers, gardant son katana tenu fermement dans son poing droit, Akira apperçut en endroit tout près de la fôret où une douce lumière argenté et chaude flottait dans les airs... Faible, mais assez luisante pour que le professeur de Métamorphose trouve enfin la position des élèves...Bien, ils courraient maintenant à toute vitesse en direction de la lisière de la fôret...Ils allaient bientôt retrouver le groupe...Mais, à ce moment là, deux trolls se postèrent devant le professeur, son patronus et l'élève...Mince ! Il aurait pu s'occuper de ces deux créatures gigantesque exactement comme pour les autres...Mais un troll voulait la peau d'Akira et l'autre de son patronus...Et pour parfaire le tableau, des détraqueurs approchaient rapidement vers l'endroit où semblait se trouver les autres...Ce n'était pas bon ça...Non, pas bon du tout... Les deux tigres se rapprochèrent et se mirent à gronder. Montrant leur crocs, essayant de faire reculer les trolls... Akira finit par pousser un autre rugissement. Sonore, à faire trembler le sol...Histoire de gagner un peu de temps. Il avait un plan, il savait comment faire. Alors que les trolls légèrement paniqué reculaient, Akira reprit sa forme humaine. Il planta son katana dans le sol le temps de sortir sa baguette et de faire apparaître un troisième tigre. Plus petit que le précédant mais tout aussi puissant... Après cela, il lança un sort autour du patronus où le Griffondor était accroché à sa crinière argenté. Un sort simple de protection mais puissant...Puis il ordonna à son premier patronus d'aller rejoindre les autres élèves. Certainement entouré des autres professeurs...Bien. Les trolls s'étaient enfin mit à agir. Oubliant le tigre argenté qui venait de passer entre leurs jambes, brandissant leur massues vers Akira... L'auror rangea sa baguette et resaisit son katana pour se lancer à l'attaque... Il se débarassa asse rapidement de ces choses maudites. Il faut saovir, qu'objectivement, Akira était un très bon kendoka..Oui, un exellent samouraï... Et qu'il était difficile de résister à ses ocups de lame...Surtout que Zenbonsakura n'était pas une lame à prendre à la légère...Fine, longue et terriblement tranchante...En parfaite synchronisation avec son katana, Akira découpa en quelques coup ces trolls...

Reprenant un peu son souffle, devant le cadavre de ces deux choses puanteset ideuse. Il essayait de faire le point sur la situation...Un élève presque mort...De multiples créatures bien trop dangereuse...La panique...Et cet étrange sentiment qui le taraudait.Qui attaquait l'école...? Il n'y avait pas trente-six solutions...Dumbledor était absent...Depuis trop longtemps...Il n'y avait qu'une seule personne pour profiter de cette occasion. Akira semblait presque pret à voir des mangemorts débarquer...Il faudrait appeller des renforts...C'était certainement indispensable. Surtout si la situation continuait d'évoluer ainsi...Il n'eu pas le temps de reprendre sa route qu'un bruit, un battement d'aile et le bruit que fait un dragon qui crache du feu le fit lever le regard..Un dragon ! Un dragon ! Ce n'était pas Merlin possible ça ! Et en plus il volait en direction du château, chopant dans sa gueule de reptie tout ce qui passait à porter de sa bouche...Non de...Il fallait appeller du renfort. Oui, il le fallait...Au moment où il allait lancer un message aux aurors, il senti comme uen omre se glisser derrière lui... Une baguette qui se lève, un sortilège qui va se jetter...Un sortilège jetter sur un homme de dos...Il connaissait que trop bien ce genre de situation...Et, juste avant que l'éclair vert ne le frape, Akira fit un pas en avant et se retourna d'un coup. Faisant un pas chasser et esquivant ainsi l'attaque...Tout en se retourna il donna un grand coup violent de sa lame mortel vers son adversaire...Un coup dans le vide...Il n'y avait plus personne...Cependant, il avait bien senti qu'il avait touché celui qui avait tenté de le tuer. Un eu de sang s'était logé sur la pointe de son katana...C'était bien ce qu'il pensait...Il n'y avait pas que des monstres...Mais aussi des sorciers... Le professeur de métamorphose observa un instant les environs. Pret à attaquer...Mais il n'y avait plus pesonne. Il en profita pour lancer un appel à son collègues. Appelant du renfort du côté du ministère... Il fallait qu'ils fassent vite...Sinon, les pertes seraient beaucoup trop conséquentes ! Il fallait que les aurors arrivent rapidement. Il venait de lancer son message à ses collègues du ministère quand il se retransforma en tigre blanc....S'élançant vers le peloton d'élèves qui luttaient pour leur survie...

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
~ Modo Amoureux XD <3 - Elève de Gryffondor - Capitaine & Attrapeur ~
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 26
Année/Métier : 6ème
Amis/Amour : Sirius, Remus, Peter / Lily ?...
Humeur : Euuuuh...frimeur ? Arrogant ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Pensine
Patronus: Un cerf
Epouvantard: Ses parents morts
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 23 Avr - 22:42

Les élèves avaient ouvertement cédé à la panique, même les Gryffondor ne prenaient plus la peine de manifester un semblant de courage qui, de toute manière, n'aurait strictement servi à rien devant la situtation. Tout semblait confus, et le patronus de James ne ferait pas long feu devant les dangers alentours. Le détraqueur se rapprochait, et les souvenirs heureux avaient du mal à gagner l'esprit du Gryffondor à lunettes. Un élève le bouscula malencontreusement dans la cohue et James perdit ses lunettes, mais ne pensa pas un instant baisser sa garde pour les ramasser, trop occupé à essayer de dicerner ce qui se passait à quelques mètres. Il y avait plusieurs tigres et l'un d'eux, qui devait être leur professeur, poussa un rugissement à la fois rassurant et effrayant. Il venait d'abattre un troll, lui semblait-il. Ou était-ce un arbre ?! Rhaaa, saleté de lunettes...

- Sirius, ton patronus ! Fais-le vite !

Tout en parlant, James se pencha et chercha à tâtons ses lunettes rondes. Bingo, elles étaient juste à ses pieds ! En se redressant, le jeune homme vit que plusieurs élèves s'étaient tournés vers la Forêt Interdite, une ombre venait d'apparaître. Prenant son courage à deux mains, James avança de plusieurs pas en avant et aperçut très nettement la silhouette d'un sorcier. Un "Avada Kedavra fut lancé mais, coup de bol, Akira l'esquiva et la silhouette disparut. Se retournant, il vit qu'un détraqueur était à deux doigts d'attaquer une des Poufsouffle et, ne prenant pas le temps de réfléchir, il lança son patronus en même temps que plusieurs autres élèves.

- Spero Patronum ! Attaque-le !

Le cerf, à présent corporel, fonça à l'unisson avec d'autres patronus dont deux/trois de corporels sur la créature qui rebroussa chemin de quelques mètres. Au même moment, un mince écran de fumée noire non loin de lui et ses camarades, et James reconnut le sorcier qui avait lancé le sortilège impardonnable quelques minutes ou secondes auparavant, il n'avait même plus la notion du temps. Une décharge d'adrénaline monta en lui en croisant le regard de Lily, et prit d'une folie inconsciente et parfaitement inutile, il courut en face de l'homme, leva le bras, et fendit l'air de sa baguette en lançant un éclait rouge. Grossière erreur.

- EXPELLIARMUS !!!

_________________


Merci Mélia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
~ Modo Charmeureuh <3 - Elève de Gryffondor ~
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 23
Année/Métier : 6 ème année
Amis/Amour : James, Remus, Peter, Alice, Franck, Lily? o.0/Decily Kaine
Humeur : Arrogant, dragueur comme d'hab' quoi >.< mais surtout fauteur de trouble enfait x)
Date d'inscription : 11/11/2007

Pensine
Patronus: Un Chien noir au pattes étrangement douces ^_^
Epouvantard: Voir ses amis mourir sous ses yeux
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Jeu 24 Avr - 13:17

Une fois de plus Sirius n’allait pas beaucoup dormir cette nuit encore. Et pourtant ce ne sera pas à cause d’une escapade entres Maraudeurs mais d’un cours ! Eh oui un cours en extérieur et en pleine nuit. Non mais qu’elle idée franchement, un cours de SACM en pleine nuit et en plus de ça à la bordure de la forêt interdite. Enfin, Sirius n’écoutait qu’à moitié le professeur, il était crevé de sa journée et aurait bien aimé aller se coucher pour une fois. Qu’est-ce que s’était que ça de faire cours nuits et jours ?

A demi endormit sur l’épaule de Remus, Sirius fut enveloppé par un air glacial qui le fit légèrement sursauté. Touts les élèves restaient figés de stupeur, un cri venait de retentir. Un élève venait de se faire agresser par une masse sombre et osseuse. Par Merlin un détraqueur ! Que venait-il faire ici ? Et surtout pourquoi attaquait-il de simples élèves de Poudlard ? N’étaient-ce pas ces créatures qui étaient censés garder les détenus à Azkaban ? Et n’étaient-ils pas sous le contrôle du ministère ? Toutes ses questions se bousculaient dans la tête de Sirius. L’élève fut immédiatement transporté d’urgence par leur professeur à l’infirmerie.

Très bien, mais et eux alors ? Cela voulait dire qu’un simple groupe d’élèves se retrouvait confronté à des détraqueurs ? Et peut-être même encore pire vu ce qui se ramenait de la forêt interdite, de nombreuses créatures toutes aussi répugnantes et dangereuses les unes que les autres débarquaient dan le parc de Poudlard. Le gryffondor tourna la tête vers James en l’entendant. Oui ça craignait, mais que faire ? Mais Sirius eut vite fait de ne plus pouvoir réfléchir à ses questions car de nombreux souvenirs de son enfance, de sa famille et de cette maison qu’il détestait tant lui revenait en mémoire. Bon sang non ! Il ne devait pas se laisser envahir par la peur. Il ne devait pas se laisser écraser par ces souvenirs. Sirius sentait qu’il y avait de l’agitation autour de lui, il ferma les yeux, il revoyait son père, sa mère l’insultant et se plaignant de lui, son propre frère choyé comme un prince par ses parents. Il n’arrivait pas à se sortir de ses ténèbres. Ce n’est seulement lorsque James lui parla que Sirius rouvrit les yeux et se rendit compte de la situation. Mais oui c’est vrai, pour repousser des détraqueurs il fallait penser à un souvenir heureux. Alors, alors, euh sa rencontre avec les maraudeurs ? Toutes leurs péripéties ? Son premier baiser avec Decily ? Non rien ne marchait, rien n’était assez fort, Sirius était toujours plongé dans la panique. Il cherchait farfouillait au plus profond de lui, de sa mémoire…mais c’est bien sur ! Son insertion au sein de la famille des Potter ! Il avait été tellement heureux d’être accepté dans un foyer uni ou tout le monde s’aimait et surtout de pouvoir vivre en compagnie de son meilleur ami. Dans son élan Sirius dégaina sa baguette. Il rouvrit les yeux, des détraqueurs arrivaient de toutes parts, il ne fallait plus perdre un seconde à présent.

" SPERO PATRONUM ! ! "

Un patronus corporel sortit de bout de sa baguette. Un gros chien argenté sauta les pattes en avant sur un détraqueur et le fit fuir. Sirius jeta un regard autour de lui, leur professeur de métamorphose venait à leur rescousse. Ouf, ils n’étaient donc plus seul. De plus leur professeur avait généré un patronus pour leur venir en aide. Puis Sirius s’inquièta pour ses compères, Remus n’avait pas l’air bien. C’est vrai que la pleine lune approchait, le pauvre était donc trop faible pour lancer un patronus. James venait de faire affront à un sorcier. Un sorcier ? Il n’y avait donc pas que des créatures qui attaquaient Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piece-of-you.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 11 Mai - 23:38

Le Seigneur des Ténèbres méprisait les techniques moldues et ce sorcier, certainement professeur de Poudlard, usait et abusait d'un sabre moldu au lieu de se servir de sa baguette. Mais l'homme n'était pas à prendre à la légère car il avait senti l'aura meurtrière du Mage Noir et avait non seulement esquivé le sort de mort mais avait en plus riposté. Tout c'était alors passé assez vite. Alors que le samouraï esquivait, l'éclair vert, lui, poursuivait sa route. Il aurait tout aussi bien pu s'écraser sur un élève mais c'est un Troll qui le reçu en plein poitrail. La créature parut surprise puis s'écroula à terre provoquant un vent de panique parmi les élèves les plus proches. Mais le Troll n'était pas mort, il était juste assommé… Il ne tarderait pas à se relever.

Mais cela, bien sûr, aucun des deux hommes ne l'avait remarqué. Le jeune Lord Voldemort avait remarqué le geste de défense du sorcier et il se recula de plusieurs pas tout en se drapant dans un sortilège d'invisibilité. Il ne voulait pas entrer tout de suite dans le combat mais ses Mangemorts ne semblaient pas assez efficaces et il sentait qu'il allait devoir passer à l'action au plus vite. Pourtant, pour le moment, il choisissait de se retirer. Pourtant, le mouvement du katana l'atteignit tout de même malgré la distance. Le sabre devait être ensorcelé… C'était d'ailleurs assez logique puisqu'il était entre les mains d'un sorcier qui semblait assez puissant. L'entaille était fine et peu profonde, au niveau de l'épaule gauche, mais elle était tout de même présente.

Retourné sous le couvert de la forêt, le Lord décida qu'il était temps de donner des directives. Il envoya plusieurs détraqueurs sur l'homme en leur disant de se méfier de son patronus et il renvoya des Trolls en grand nombre… Derrière lui, la forêt tremblait sous les pas des autres créatures qui approchaient. Il aperçu quelques centaures qui partaient de mettre à l'abri. Bientôt l'armée du Seigneur des Ténèbres détruirait les élèves de Poudlard… Mais il n'était pas question de détruire Poudlard : il voulait contrôler l'école pas la faire s'écrouler.

Pendant que le tigre était occupé, le Mage Noir s'avança vers le groupe d'élèves à la suite de ses ombres serviles. Il voyait bien qu'il y avait une majorité de Gryffondor et il se disait que leur mort à tous ne serait en rien une perte. Il souriant de plaisir quand un mouvement attira son attention : plusieurs patronus avaient été lancés en même temps. Il regardait la scène avec amusement et l'un des élèves se détacha du groupe pour se jeter sur lui. Un éclair rouge jaillit de la baguette de l'adolescent et, riant, le jeune Lord le fit dévier d'un geste négligeant du poignet. Il lança aussitôt une contre-attaque sous la forme d'un doloris.

Le combat, si on peut appeler ça comme ça, se passait un peu à l'écart du reste des évènements et les détraqueurs occupaient suffisamment les élèves pour les bloquer dans toute tentative d'intervention. Le Seigneur des Ténèbres regardait avec intérêt les signes de la douleur sur le visage et dans la gestuel du garçon tout en augmentant consciencieusement la force du sortilège. Puis, sans préavis, il stoppa tout et plongea son regard dans celui du gryffondor. Un sourire mauvais se dessina sur son visage alors que la baguette d'if était pointée sur le torse de l'adolescent. Il murmura alors :


"Connais-tu ce sort, jeune impertinent ? Diffindo !"

Des entailles plus ou moins profondes se dessinèrent sur la peau pâle de la victime en suivant le trajet dessiné par l'arme de bois du puissant Mage Noir. Ce petit manège dura un moment et alors qu'il allait faire cesser le sort pour lancer de nouveau un éclair vert, il décida qu'il devait agir avec parcimonie.

"A quel point ton sang est-il pur ? Parles moi de toi, gamin", dit il en plongeant son regard dans celui du gryffondor, "Legillimens !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 12 Mai - 2:47

C'était dit, il n'avait pas de chance. D'ailleurs il n'avait pas fait exprès de s'endormir dans cet arbre. Il faisait encore jour lorsqu'il s'y était perché pour apprendre ses leçons. Il avait travaillé un bon moment, n'ayant rien de mieux à faire comme d'habitude. La rentrée n'avait pas débuté depuis très longtemps et pourtant il comptait déjà les jours jusqu'aux vacances. Décidément, il n'aimait pas Poudlard.
Aussi, lorsqu'il s'était réveillé dans sa branche, il était persuadé de rêver. En dessous de lui, tout était étrangement calme. Pas de bruits nocturnes ou de vol de hibou. La nuit, claire et totale autour de lui et une sorte de sentiment qui le prenait au coeur. Quelque chose ne tournait pas rond. Le chateau était trop normal vu d'ici et il y avait une sorte de golem étrange qui se déplaçait non loin.

Cadfael ressentit alors le froid, la peine, et le regard détaché de cette lune presque pleine qui le toisait de haut. Ses pires souvenirs revinrent à sa mémoire. Rien de bien terrible et pourtant les larmes lui montaient aux yeux. Il les chassa d'un revers rageur. Un Gryffondor ne pleurait pas, un Stark encore moins. Il devait y avoir une bestiole pas nette dans le coin. Celle qui rendait les gens déprimé. Non, pas le détraqueur, l'autre. Il ne se souvenait plus du nom. Whatever.

Des cris résonnaient au loin, des flashs de couleurs vive et d'autres argentés.Bon d'accord peut-être des détraqueurs alors. Le soucis c'est qu'il ne connaissait les patronus qu'en théorie. Jamais il ne s'était soucié de s'exercer. Les Détraqueurs n'étaient-ils pas censé protéger les sorciers des criminels d'Azkaban ? Tout ceci n'avait aucun sens. Des Golems, des Détraqueurs, des gens dehors en pleine nuit et aucun professeur pour lui tirer les oreilles pour sa distraction. Il devait vraiment se passer quelque chose de spécial.

Assit sur sa branche, le jeune garçon examina tranquillement les options qui s'offraient à lui. Il pouvait rester là et espérer rester innaperçu. Ou pas. Il pouvait rentrer au chateau en espérant ne pas être vu. Ou pas. Il pouvait foncer aider ses camarades. Ou pas. En fait il n'avait pas tellement le choix. Il n'était pas un rouge et or pour rien ! Lachant son sac de livre en bas de l'arbre, il sauta souplement sur le sol, vérifia la présence de sa baguette et courut au plus chaud du combat. Il se guidait au bruit, essayant d'éviter au maximum la sensation de froid qui le décourageait. C'est pourquoi il mit tant de temps a arriver sur le champs de bataille.

Les maraudeurs étaient là a lancer des patronus. Cad ne s'y essaya même pas, pas plus qu'il ne les rejoignit, se fondant dans la masse des poufsouffles apeurés. Un certain dégout l'envahi. C'était donc ça la maison de sa mère ? La honte, que des idiots. Lui était plus jeune et il...
Oui, bon, d'accord il était mort de trouille et perdait toute sa force à lutter contre le désespoir qui l'envahissait. Ils allaient tous mourir. Ils ne méritaient pas de vivre. Les seuls sang pur du groupe étaient des traitres à leur sang. Ils souillaient l'air rien que par leur respiration ils...

Un tigre ? Le Professeur Kuchiki ? Malgré la peur et les idées noires qui envahissaient son esprit pourtant d'habitude si gai, il fit un pas en avant. Le Professeur était l'une de ses idoles. Animagus pour commencer, doué en métamorphose, gentil et intelligent...
Une phrase du livre de Musashi lui revint en tête. Une notion plutôt. Un combat se joue avant même que l'épée ne soit tirée. Lorsque tu dégaine, il faut que ton adversaire ait déjà perdu.

Toujours dissimulé dans la foule des Poufsouffles qui restait, pâle mais moins apeuré qu'avant, l'adolescent regardait autour de lui. Lorsqu'il fixait son attention sur quelque chose de précis, il ressentait moins ce dégout de lui même que lui inspirait les détraqueurs. Ainsi, son adversaire n'était pas sur de gagner.
Tant que l'ombre attaquait Akira, le gryffodor ne bougea pas, laissant les pâles patronus de ses camarades le protéger. Il essayait de réfléchir. Mais lorsque le sorcier (ou quoique ce fut, de toute façon il n'était pas certain de s'être réellement réveillé) s'attaqua à Potter, son sang ne fit qu'un tour. Il n'aimait pas James mais c'était quelqu'un de sa maison. Mais c'était un sang pur. Et en plus c'était l'un des patronus. Oubliant tout sens et raison, le gallois serra les poings et courut de toute la vitesse dont il était capable vers l'inconnu en pleine scéance de torture. Avec de la chance il allait réussir à s'approcher assez près pour lui mettre son poing dans la figure.

C'était dit, il n'avait pas de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Rowan Shea
~ Professeur de DCFM - Directeur de Gryffondor - Maître d'Armes - Membre de l'Ordre du Phénix ~
avatar

Nombre de messages : 57
Amis/Amour : Melwina - Rose // Yunie
Humeur : Egale à lui-même
Date d'inscription : 01/12/2007

Pensine
Patronus: Opaloeil des Antipodes (Dragon)
Epouvantard: Sa mère enceinte
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Ven 16 Mai - 0:12

[Bon, je suis en retard moi alors je vais tenter de rattraper tout ça du mieux possible^^]

Il y a encore quelques minutes, Rowan était tranquillement assis près de la fenêtre de son bureau, les yeux observant les étoiles et la lune. Il avait terminé la correction de ses copies un peu plus tôt dans la soirée mais bizarrement le sommeil n’était pas venu. Il n’était pas non plus allez voir Yuna, pas plus qu’il n’était descendu manger dans la Grande Salle. Sans savoir dire pourquoi, le voyage de Dumbledore ne lui disait pas grand chose, un sombre pressentiment l’avait habité à l’annonce de cette nouvelle mais poli, il n’avait rien osé dire et pourtant…Il aurait mieux fait.
Alors que les minutes défilaient, le Patronus de Yuna entra dans son bureau et son cœur se serra. En temps normal, elle se serait sûrement déplacée pour venir le voir plutôt que de lui envoyer un message. Rowan avait peut-être eu raison de se méfier du départ de Dumbledore et de certains professeurs, il avait peut-être finalement eu raison de voir d’un œil noir la protection de Poudlard faiblir…Oui…Rowan avait eu raison car en entendant le Patronus de Yuna, toutes ses inquiétudes semblaient se concrétiser. Un élève avait été attaqué par un détraqueur…

Aussi agile qu’un chat, le Maître d’Armes de Poudlard se rua sur un gros coffre en bois massif, pas le temps de regarder les détails, on attendait son aide dans le par cet aussi rapide de l’éclair, le voilà en train de dévaler les marches du château, baguette en main, son Patronus en forme de Dragon volant au dessus de lui. Alors qu’il poussait les lourdes portes marquant la sortie du Château, il voyait déjà s’amasser les élèves dans la Grande Salle. La situation était donc réellement critique pour que les Directeurs de Maisons se mettent à rassembler leurs élèves… Sans prévenir, le jeune fit demi-tour.
Lui aussi avait un devoir envers les habitants du château et surtout envers les élèves de sa maison. Les laisser seuls dans leur salle commune n’était pas une solution envisageable pour l’ancien Duelliste qui montait déjà quatre à quatre les marches menant au haut de la tour. Vous vouliez connaître la raison de son retard dans le parc ? Vous venez d’avoir la réponse, Rowan et son sens des responsabilités et du devoir n’avait pu se résoudre à laisser les Gryffondors dans leur tour. Cependant, d’après la liste des options suivis qu’il avait pu étudier quelques mois auparavant, beaucoup d’entre eux suivaient les cours de Soins aux Créatures Magiques et tout turbulents qu’ils étaient, ses élèves participaient en général à l’ensemble de leurs cours…
Une fois les élèves dirigés dans la Grande Salle et confiés à la va-vite au premier Professeur qui passait, Rowan retourna sur ses pas, toujours en courant en passant cette fois-ci les portes du château.

La nuit aurait put être considérée comme fraîche mais ce n’était pas la question du moment. Reprenant un peu son souffle, il fit réapparaître son Patronus alors que le froid s’insinuait un peu partout en lui. Au loin, les éclairs et cris de la bataille en cours résonnaient en échos. Rowan repris sa course, il n’avait toujours pas sortit sa baguette, pour l’instant, sa maîtrise de la Magie sans Baguette suffisait amplement mais pour combien de temps ? Dans sa course folle, Rowan restait fixé sur les points lumineux qui allaient et venaient au loin. Il devait y avoir du monde là-bas. Un monde fou, un nombre d’élèves plus perdus les uns que les autres et lui qui était à la traîne. C’était pas Merlin possible d’être aussi en retard que ça, même si c’était pour une bonne raison. Mais la masse noire qui surgissait au loin était d’autant plus inquiétante. Alors qu’il se rapprochait de la foule d’élève, sans pour l’instant croiser de résistance, il voyait en cette créature volante l’annonce d’un triste destin…
Un Dragon ! Par Merlin ! Un Dragon et pas des plus petits en plus, il aurait pu le reconnaître même les yeux fermés. Les ailes écailleuses, le souffle rauque…Mais ce qui le choqua en premier vu la direction que ce Dragon prenait…Le Château ! Impossible qu’un dragon commun prenne une telle direction sans avoir été dressé ou reçu d’ordre, il ne s’arrêta même pas devant l’Opaloeil qui servait de Patronus au jeune homme… Sa course s’accéléra, sa baguette fut sortie de sa poche alors que la masse d’élève apparaissait devant ses yeux…Alors que devant lui se dressait plusieurs créatures magiques toutes plus dangereuses les unes que les autres. La nuit allait être longue…Très longue…

Une analyse rapide de la situation fut faite par l’esprit de Rowan alors qu’il se baissait, attrapant les dagues cachées dans ses bottes. Le Troll le plus proche de lui en fit d’ailleurs les frais alors que Rowan s’envolait sur ses épaules, fichant la dague argenté dans son palet. Celle-ci ressortit à l’opposé, laissant le Troll pour mort. Le Professeur de Métamorphose ne prit même pas le temps de retirer la dague, son Patronus pour le moins imposant tournoyait au dessus de quelques élèves, illuminant de sa couleur argentée la scène qui se déroulait devant ses yeux. Une multitude de monstres tous plus affreux les uns que les autres, des Patronus, corporels ou non qui se baladaient ici et là suivant le bon vouloir des élèves et leur capacité mais surtout des éclairs de lumière qui partaient dans un sens et dans l’autre… Il y avait donc des sorciers ici aussi, des Mangemorts assurément pour seulement une poignée d’élèves et deux Professeurs. La question de l’équilibre était vite réglée, sans chance ni aide, ils n’arriveraient à rien.

Un coup d’œil en direction d’Akira annonçait la couleur, l’ombre qui entourait le Professeur n’était pas pour lui plaire mais son regard se bloqua sur deux élèves de sa maison, l’un en train de courir et l’autre en pleine séance de torture… Par Merlin ! Qui peut bien être assez lâche pour s’attaquer à des élèves qui, bien que doués, n’ont rien demandé à personne ! Rowan jura, il n’y avait qu’un seul type de personne pour oser faire des choses comme ça…Des personnes sans morales selon lui. Ce genre de sorcier qui ne mériterait sûrement pas de vivre…
Laissant Troll des Cavernes et autres créatures peu ragoûtante, il se précipita vers les Gryffondors, hors de question qu’il perde un seul des membres de sa maison ce soit, c’était une question d’honneur ! Voir même plus… Et le premier qui en finirait un aurait la chance de se faire refaire la façade façon Shea !
Sa baguette fut de nouveau sortie.

*Protego*

Sort de protection basique que tout un chacun est capable d’utilisé mais selon Rowan, il reste le meilleur pour détourner l’attention des gens. La barrière bleuté se dressa un instant devant l’élève torturé, il n’était pas question qu’il perde la vie aussi jeune quelque soit le sort de torture.


[Bon, c’est pas du grand art mais vu le retard que j’ai on dira que ça fait l’affaire hein ?? XD]

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Kurosaki
~ Auror Amoureux de son Panda xD - Membre de l'Ordre du Phénix- Chieur sur les bords <3~
avatar

Nombre de messages : 19
Amis/Amour : Xiao - Yunie - Blody & Aki [ Mais oui j'vous jure que c'est vrai ! ]/ Que hein ?
Humeur : Joyeux =)
Date d'inscription : 30/12/2007

Pensine
Patronus: Un pandaaaa =D
Epouvantard: Ma...Génitrice... =/
Niveau:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 18 Mai - 12:33

Ce nuit aurait dû être une nuit comme les autres...Elle aurait dû se passer tranquillement, comme une nuit de repos que le ministère vous accorde...Alistair était rentré chez lui en fin d'aprés-midi, léssivé, mal rasé et il s'en fichait totalement pour tout dire... La veille et sa matiné avaient été occupées à pourchasser une bande de mangemorts qui semblait vouloir préparer un coup foireux. Son équipe et lui même avaient réussit à mettre la main dessus et ils étaient toujours aux minitère en train de se faire interrogé...Ses supérieurs lui avaient donné une journée de repos pour mission accomplie. Ainsi, il était au plus vite rentré chez lui... Il n'avait pas dormit mais ne semblait ne pas vouloir s'allonger sur son canapé pour plonger dans un sommeil profond...Aller savoir pourquoi...C'était comme-ci quelque chose lui disait que cette nuit il ne devait pas dormir...Etrange non ? En tout cas, si lui n'arrivait pas ou n'avait l'envie de sombrer dans le sommeil, Xiao lui s'était endormit sur le trajet de la maison. Alistair l'avait garder dans ses mains, contre lui pour que son Panda n'attrape pas froid. Il était tellement attaché à cette petite chose qu'il avait trouvé grelottant et affamé derrière un bosquet de bambou lors de son entrainement en Chine...Et Xiao était aussi très attaché à son maître qui l'emmenait partout avec lui...Cela faisait maintenant combien de temps qu'ils étaient ensemble ? 6...7...? Oui, 6 ans, plus ou moins...En tout cas, c'était devenu son compagnon de route...Un peu comme Akira et son katana...Mis appart que lui c'était un animal...Chacun ses portes bonheurs après tout...

Une fois chez lui il avait déposé Xiao sur un coussin de son canapé et avait trouvé une couverture qui passait par là et avait recouvert le panda nain avec. Alistair parti ensuite se faire un café...Il n'avait pas envie de dormir et un bon café lui ferait du bien...Après cela, il alla chercher un viel album photo dans un tiroir de son bureau...Pourquoi avait-il envie de ressasser le passé maintenant ? Encore une fois il ne savait pas...C'était comme-ci une force interieur lui avait dit que ce soir il fallait qu'il revive les meilleurs moments de sa vie...Installé sur son capané, assit à côté de Xiao, il commença à regarder les photos de cet album...Qui retraçait toute sa scolarité à Kyoto. Là où il avait eu de véritables amis...Sur une des photos on le voyait tenant la coupe des maisons, par ce que croyait le ou non il avait été préfet à Kyoto. Du moins quelque chose d'équivalent. On le voyait levé victorieusement la coupe...Quelques amis qu'il avait perdu de vu qui l'entourait...Il y avait même Miyako...Souriante et ravissante, comme toujours à côté de lui...Et devinez qui se trouvait derrière elle ? La main sur son épaule....Oui, Akira...Le visage toujours aussi fermé mais qui laissait quand même un petit sourire se dessinner sur ses lèvres...Alistair fit un grand sourire à cette photo avant d'en regarder une autre. Cette fois-ci il était avec Akira...C'était au club de duel...Ils faisaient partis de la même équipe. Alistair essayait de s'appuyer sur l'épaule d'Akira qui était déjà à l'époque vraiment très grand...Trop grand...Il a toujours fait une dizaine de centimètreS de plus que lui...Sur al photo en mouvement, on voyait Alistair qui embêtait son ami, comme il l'a toujours fait d'ailleurs, puis Akira perdre patience et lui chopper le cou pour lui frotter énergétiquement la tête...Plus qu'amis, ils étaient meilleurs amis...Encore aujourd'hui. Et oui, cela peut sembler difficile à imaginner, mais Alistair et Akira sont comme deux frères. Tout à fait différents...

Combien de temps Alistair se laissa emporter par ses souvenirs ? Il ne sait pas...Mais la nuit devait être bien avancé quan dle patronus d'Akira traversa sa porte pour lui transmettre un message...Etrangement, Alistair ne fut pas surpris de voir un gros tigre blanc se poster devant lui...C'était comme-ci il s'y attendait...C'était comme-ci Alistair savait ce qui se passerait durant cette soirée...Il comprit bien vite que la situation était critique...Car bien sûr Akira avait été pauvre en mots : " Il faut qu'un maximum d'aurors soient mobilisé à Poudlard...Des mangemorts et d'autres créatures, dont un dragon...Faites vite ! ". C'était un message bref et simple à comprendre...Il se passait quelque chose de pas bon à Poudlard ! Ainsi, Alistair prit une cape de sorcier noire, pour une fois qu'il en mettait une...Il rechargea son révolver, encore un porte bonheur étrange qui ne le quittait jamais. Et il attrapa Xiao au vol, la petite bête c'était réveillée quand le patronus fit son apparition. Bon, il était pret...Il avait sa baguette, son pistolet et son panda...La nuit serait longue ce soir... Il soupira et dans un " POP " il transplana jusqu'a Pré-Au-Lard...

Arrivé au village, Alistair couru jusqu'au saule cogneur, le moyen le plus rapide pour arriver dans le parc. Déjà, on pouvait voir une lueur argentés au dessus des arbres de la fôret...Et plus Alistair se rapprochait du parc,courant à travers le tunnel qui l'en séparait, plus il sentait le froid et les mauvais souvenirs resurgir... Il sorti sa baguette et fit apparaitre un gros panda devant lui. Il était particulièrement gros et bien consistant...Il avait bien fait finalement de regarder les photos datant de Kyoto...Il sorti enfin au grand air, et ce qu'il vit était une vision totalement chaostique...Des détraqueurs...Des cadavres de trolls un peu partout...Des élèves terrifiés...Et des sorts impardonnables...Bon...Que faire ?! Il fallait retrouver Akira...Alistair fit quelques pas avant de se pétrifier d'horreur...Il enttendit un rugissement...Il leva les yeux vers le château et vit un énorme dragon qui donnait des coups violent dans...Le château ! Par la jupe de Morganne ! C'était quoi ce délir ? Il ne fallait plus trainer...D'autres aurors n'allaient pas tarder à arriver pour protéger le parc... Alors il fallait qu'il trouve Akira et certainement Rowan pour aller s'occuper de l'école. Alistair sorti son révolver et tira trois coup en direction d'un troll des montages qui reçut ses balles en pleines tête... Où aller maintenant ? Il était un peu perdu, Alistair ne connaissait pas Poudlard et encore moins son parc. C'est alors qu'il enttendit un nouveau rugissement...Qui lui était famillier...C'était Akira...Oui, il l'aurait reconnu entre mil pour l'avoir trop souvent enttendu rugir après lui...C'est ainsi qu'il se mit à courir en sa direction...Son patronnus le protégeant des détraqueurs qui essayaient de s'approcher d'un peu trop près de lui... Il était maintenant à quelques mètres d'Akira, qu'il voyait lutter contre des trolls...Mais ce n'était pas l'important pour l'instant. Car dans la mélé, il reconnu Shea avec son patronus qui volait au dessus de lui, protégeant un élève...Son sang ne fit qu'un tour, il vit la barrière se dresser entre l'élève qui se faisait torturer et le sorcier...Alistair leva sa baguette et lança un éclair rouge en direction de ce sorcier malfaisant.

" Stupéfix..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 18 Mai - 20:04

[James, je me vois dans l'obligation de poster sans attendre ta réponse et ce pour plusieurs raisons… Celle qui me permet de faire sans ta réaction immédiate étant le Protego qui a été lancé sur toi, mais ce n'est pas la seule raison, en voici un échantillon :
- Les Mangemorts ne sont pas encore entrés dans la bataille donc "on" ne me laisse pas te torturer tranquillement
- Les aurors et professeurs considèrent que des armes moldus peuvent tuer facilement un Troll, qu'un patronus corporel est facile à maintenir face à une quinzaine de détraqueurs, que ce n'est pas grave si un dragon attaque l'école… mes petites bestioles ressemblent à de simples chatons inoffensifs à leurs yeux…
- Cad va bientôt partir et j'aimerai l'avoir tué avant

Voldy va donc se désintéresser de ton personnage agonisant mais ne t'inquiète pas, si tu reviens à l'attaque, il prendra le temps de te faire comprendre que c'est une erreur ^^]


Alors que Voldemort s'apprêtait à plonger dans l'esprit du jeune Gryffondor, son regard dardé dans le sien, une chape bleue apparu entre eux deux et le sortilège puissant rebondit dans sa direction. Surpris, le Mage Noir fit un pas en arrière et dévia son propre sort en levant les yeux vers la foule un peu plus loin à la recherche du fauteur de trouble. Il aperçu alors, en bordure de son champ de vision, une ombre blonde qui se précipitait sur lui. D'un geste négligeant, comme il aurait chassé une mouche, le Sorcier envoya valdinguer le gamin qui percuta un arbre et tomba à terre à plusieurs mètres de là quelque peu sonné.

Le Seigneur des Ténèbres n'avait même pas pris la peine de regarder l'adolescent qui venait de foncer vers lui, il venait enfin de repérer l'homme qui avait osé intervenir dans sa petite séance de torture. Se désintéressant du garçon gisant à ses pieds, il fit quelques pas vers le gros du champ de bataille et lança un sort de mort sur l'homme. Mais l'éclair vert percuta un sortilège fonçant vers lui. Une explosion de lumière s'en suivit.

Lord Voldemort était extrêmement frustré. On ne le laissait pas torturer, on ne le laissait pas tuer, ses armes vivantes tombaient au combat comme si elles n'avaient aucune force. Entrant dans une rage folle, il utilisa un sortilège d'invisibilité pour rejoindre un lieu couvert de cadavre de Troll et entama un sortilège puissant et dangereux de nécromancie. Il comptait innover en matière de magie noire. Alors que d'autres Trolls encore en vie sortaient de la forêt et que des tremblements de plus en plus inquiétants annonçaient l'arrivée d'un autre type de combattant, le Mage Noir, toujours invisible, était concentré dans son incantation.

Les Détraqueurs, lasses de se faire repousser avec autant de facilité, s'étaient retirés dans la forêt… Si ce n'étaient ces tremblements et la disparition soudaine du dangereux sorcier, tout aurait pu sembler calmé. Le dragon détruisait les fenêtres de Poudlard, crachait du feu dans les couloirs, tentait d'entrer mais était trop grand pour ça. Il poussait des cris de rage et semblant de plus en plus dangereux à approcher…

Soudain, au milieu des cadavres de Troll, le Mage Noir réapparut. Il était en train de prononcer les dernières paroles de l'incantation qui lui demandait une telle force qu'il ne pouvait pas maintenant son invisibilité en même temps. Mais le temps qu'il soit repéré, c'était déjà terminé. Pâles comme la mort, les yeux vides, les Trolls se relevaient. Certes, le Sorcier était un peu essoufflé, mais il venait de créer des Inferi à partir de cadavres de Troll… Ces créatures avaient maintenant la puissance des Trolls et l'immortalité des Inferi.

Se sentant un peu trop exposé, il rappela à lui le dragon enragé qui vint se poster à ses côtés le protégeant de toutes attaques physiques ou magiques. Quelques Détraqueurs étaient revenus à l'attaque, profitant de la panique provoquer par les Trolls ressuscités pour se nourrir de la peur et provoquer le désespoir mais le Mage Noir se doutait que les Patronus allaient bientôt réapparaître. Il n'avait pas anticipé que les adolescents débiles de Poudlard soient capables de créer des patronus corporels et cela lui déplaisait considérablement. D'un geste agile et souple, il grimpa sur le dos du dragon devenant par là même inaccessible et il se mit à évaluer la situation en cherchant un moyen de palier à ce problème.

Tout à coup, dans un éclair de génie, le souvenir d'un détail en cours de Potion. Le jeune Tom Jedusor avait été un élève brillant, l'un des élèves préféré du Professeur Slughorn qui enseignait alors les potions à Poudlard… Il se souvenait d'un antidote à l'euphorie. Un insecte qui provoquait une intense mélancolie. Et si tous ces gamins étaient atteints de mélancolie, il seraient incapables de maintenant corporels leurs patronus. Le Mage Noir comptait bien sur la puissance de ses Détraqueurs réunis pour surmonter des patronus non corporels…

La question était maintenant de créer ces Grinchebourdon (cf. ehp). Il lui fallait de la matière première. Quelque chose qui ne soit pas trop gros, d'une forme similaire. Son regard errait sur le champ de bataille alors que le dragon, commençant à s'impatienter faisait mine de retourner attaque le château. C'est alors que le Mage Noir eut une idée de génie (encore !) et parti dans un terrible éclat de rire qu'il amplifia à l'aide d'un sortilège imprononcé. Toutes les vitres du château de Poudlard explosèrent alors en des milliers de petits morceaux provoquant comme une pluie étincelante en cette nuit à la lune quasi pleine.

Plusieurs jets de flammes entrèrent dans les couloirs de l'école, mais le Lord se désintéressait totalement de ce que faisait le dragon sur lequel il était perché. Il lança un puissant sortilège de métamorphose et propulsa vers ses adversaires ces centaines de milliers de Grinchebourdon (J'utilise le sortilège qu'il utilise avec le verre au ministère à la fin du 5ème film). Si les Détraqueurs n'arrivaient pas à leur fins dans ces conditions, c'était à n'y plus rien comprendre.

Tranquillement, après avoir semé la panique, laissant son dragon à ses pulsions destructrices à l'encontre de l'école, Voldemort mis pied à terre et retourna d'un pas calme vers les lieux du combat…
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Black
~ Fondatrice bonne pour l'asileuh XD - Batteuse & Préfète - Sérial Killeuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 708
Année/Métier : Sixième Année
Amis/Amour : 'Dréas, Sev', Evan, Lucius, Narcissa.../ Nott? Lestrange? Rosier?...C'est dur d'être une star O_o
Humeur : Glauque & Sadique
Date d'inscription : 09/11/2007

Pensine
Patronus: Une Hyène
Epouvantard: Walbruga Black ou son père morts
Niveau:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 19 Mai - 0:04

Héhé...Je viens vous embêter un petit peu suite à quelques MP.
Avant toute chose, je tiens à préciser que ce message n'est pas là pour décourager les joueurs, il ne vise personne et ne tient compte que d'observations ou quelque chose dans ce goût là!

[Ben quoi z'êtes impréssionés par mon sérieux ou quoi?!]

Bon, pour plus de cohérences, je voudrais préciser plusieurs points. Ceci afin d'éviter les petits désagrément d'un topic à plusieurs.

En ce qui concerne les adultes, serait-il possible de réduire l'utilisation des armes moldues? Bien que ceci soit une partie intégrante de votre personnage, il serait préférable d'utiliser la magie, avec ou sans baguette. Pour le cas des Katanas, nous avons ici plusieurs adultes avec cette arme en leur possession. Etant construite en partie avec l'aide de Gobelins et de Sorciers, leur utilisation est autorisé avec modération étant donné que vous avez aussi des baguettes.

Pour les Créatures envoyées par le Lord, elles ne peuvent être jouées et exister que selon votre bon vouloir, veillez donc à ne pas les sous-estimer afin de ne pas les tuer en un seul coup. Même si le personnage en question est particulièrement doué en magie, il ne devrait pas être capable d'en tuer plusieurs en un seul coup. En revanche, laisser planer le doute sur leur mort est possible comme certains adultes l'ont déjà fait.

J'en viens ensuite aux étudiants. Les Patronus sont en effet très compliqués à matérialisés, sans oublier que vous êtes cernés, suite aux Inferies, vous devriez avoir encore plus de mal à en créer un de corporel. Un nuage de fumée serait déjà exceptionnel.

Voici déjà d'éclarcit trois des principaux points qui semblait être un peu problématique.

Donc, l'utilisation des armes moldues ne doit se faire qu'en dernier recourt, pour ceux qui possèdent des Katanas fabriqués magiquement, vous pouvez les utiliser avec modérations.
Les étudiants, ont la possibilité de se battre, même contre les différentes créatures mais n'oubliez pas qu'en général vous êtes nettement moins forts, surtout si vous agissez seuls. Ainsi, il devrait être particulièrement compliqué pour un seul voir plusieurs étudiants de tuer ne serait-ce qu'un Troll.

Mais relativisons, les posts jusqu'a maintenant ne sont pas médiocres, loin de là. Il semble juste nécessaire de faire un tout petit point à cet instant, rien de bien grave et surtout ne perdez pas de vue le fait que cette intrigue est aussi faite pour votre propre divertissement.
Voila, ceci n'est pas bien clair, comme souvent quand je me met à donner des explications. En cas de problème avec ces quelques lignes, n'hésitez pas à m'envoyer un MP afin que je vois ce qui est bon à rajouter. N'hésitez pas non plus à me faire part de vos questions sur le déroulement ou bien sur l'interprétation de ce message.

Sur ce, moi et mon sérieux allons nous retourner au château là ou nous allons avoir des problèmes!

HAVE FUN EVERYBODY!!

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurs-map.forums-actifs.com
Blodwen L. Rivoal
~ Auror Schizo <3 - Membre de l'Ordre du Phénix - Infiltrée Chez Les Mangemorts ~
avatar

Nombre de messages : 68
Année/Métier : //
Amis/Amour : Aki - Yuna - Alistair... Mais surtout Aki -.-\'
Humeur : Tristoune
Date d'inscription : 27/12/2007

Pensine
Patronus: Forme Aléatoire
Epouvantard: Akira Mort
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 19 Mai - 14:38

Elle était restée longtemps en retrait, caché par les bois, sûrement trop longtemps mais jusqu'ici, elle n'avait pas trouvé la force d'intervenir. Trop de questions c'étaient bousculées et entrelacées les unes aux autres. Venir ici était une mauvaise idée pour elle, elle ne pourrait rien faire pour protéger les gens, agir comme un Mangemort ne lui permettait pas d'aider Rowan, Akira et les élèves. Les attaquer était tout d'abord hors de questions, Blodwen ne pouvait se résoudre à faire de mal à aucun d'entre eux même si sa propre vie en dépendait. La jeune auror était alors au plus mal dans cette nuit glaciale, les détraqueurs eux-mêmes avaient une influence des plus néfaste sur l'état d'esprit de la jeune fille. Intérieurement, elle hurlait...
En premier lieu, elle avait dû supporter les différentes attaques sur Akira sans dire un mot, sans même bouger le petit doigt. Blodwe était complètement perdue. Depuis le début des combats, elle n'avait pas pu bouger d'un seul centimètre, sa respiration elle-même semblait s'être stoppée et ce ne fut qu'a l'apparition des Inferies qu'elle se mit à trembler, sortant sa baguette, se relevant de sa postition accroupie afin d'entrer dans le combat. La soudaine disparition du Lord avait été pour elle un déclic, elle avait ensuite transformé toute sa peur en une haine profonde.

Elle s'avança, sous son masque protecteur, il était quasiment impossible de la découvrir, même ceux qui devaient bien la connaître, connaitre sa façon de se mouvoir devrait avoir un mal fou à savoir de qui il s'agissait mais Blodwen n'était plus vraiment dans son état normal. La haine qu'elle avait rencontrée suite à l'apparition des Inferies, celle qu'elle avait enfoie en voyant Akira au coeur des combats venait tout juste de ressortir, marquant une capacité à s'adapter. Ce qu'il en résulterait? Elle n'en avait pour l'instant aucune idée mais pour le moment, alors qu'elle se dirigeait vers le centre des combats, rien d'autre que la vue des élèves et des premiers aurors ne l'occupait plus. Blodwen tenait à sa couverture, aider l'ordre n'était pas possible, aider les Aurors était contre nature alors plutôt que de ne rien faire, elle concentra sa haine naissante du Lord contre ceux qui n'avaient rien demandé. Des élèves pour la plupart, les plus innofensifs de tous. Dans le tumulte de la nuit, elle guettait de temps à autre les actions des membres de l'Ordre, c'est alors qu'elle pu observer l'apparition du Patronus de Yuna... Un cheval.

Son sang ne fit qu'un tour, perdant sa concentration, elle se fit presque avoir par les détraqueurs qui reprennait leurs assauts sur les élèves, les patronus avaient tous disparuts, le désespoir était là. Même chez elle.
Bloquée, Blodwen ne pouvait plus bouger. Les seules personnes qu'elle acceptait d'attaquer en ce moment présent, c'était les élèves. S'attaquer à Akira était impossible pour la jeune femme, s'en prendre à Rowan alors que Yuna venait de lui envoyer son Patronus était impossible et changer son fusil d'épaule lui couterait la vie. Blodwen choisit donc Alistair, avec un peu de chance, elle ne toucherait pas le panda. Ou peut-être que si...C'était dommage, il était si mignon ce panda, elle l'aimait bien...Et puis le Panda au moins, ne lui posait aucune questions... D'autres Aurors arrivaient, ceux là, elle ne les connaissaient pas...Enfin moins, ils n'étaient pas comme sa famille...Eux elle n'avait rien à leur dire, ils ne l'aimait pas, elle non plus...

"Endoloris!"

La baguette figée droit devant elle, envoya l'éclair du sort impardonnable doit sur un jeune auror fraîchement arrivé au ministère. Elle n'en connaissait même pas le nom. De ce qu'on dit souvent, pour tuer quelqu'un, il faut le vouloir et pour faire subir le plus longtemps possible un sortilège Doloris, il fallait souhaiter plus que tout au monde la douleur et la mort. En temps normal, elle n'en aurait sûrement pas été capable mais sa frustration était telle qu'elle n'avait ici qu'une seule envie, se défouler, perdre sa force de canaliser ce trop plein, et faire mal au premier ahuris venus qu'elle ne connaissait pas. Ainsi, elle répéta cette opération plusieurs fois sur le même auror, le regard fixé sur la douleur de son adversaire qui même physique était sans doute bien moins importante que la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 19 Mai - 18:40

[ Si je peux me permettre de répondre aux commentaires de Voldemort, déjà ce n'est pas une agression mais plutôt défendre la cause d'Akira et exposer les faits comme moi [ la joueuse qui controle Akira et qui connait donc très bien son histoire ] je le perçois...
Je comprend que cela puisse "blesser" le Lord par ce qu'il n'arrive pas à faire ce qu'il veut...Mais il ne faut pas oublier que les adultes qui ont posté son de un : professeur et/ou auror...Donc ayant quand même un très bon niveau en magie puis ce qu'ils travaillent pour le ministère depuis un bon moment. [ Pour le reste je vous renvois à la fiche de présentation des personnages concernés ]

Bref pour en revenir à mes moutons... Je tiens déjà à préciser que le katana d'Akira est magique, puis ce que forgé par des gobelins en colaboration avec des sorciers. Il a donc de nombreuses propriétés magiques donc il est normal qu'Akira [ qui pratique le Kendo depuis ses 7 ans ] arrive à se débarasser des trolls avec... [ En plusieurs coups u_u ] A moins que l'on aurait préféré que je précise l'histoire de ce katana qui est plus qu'ancien, mais cela aurait fait lourd non ? Ensuite, si Akira n'utilise pas sa baguette en majorité , c'est qu'il est Japonais...Et que pour les sorciers de ce pays un katana a les même capacités que les baguettes...Voir un potentiel plus évolué mais cela dépend des points de vu... Pour finir, je ne pense pas avoir vraiment abusé du katana d'Akira dans mes posts...Et, à moins que mon niveau d'RP soit si nul , je crois avoir fait comprendre que Monsieur l'Iceberg qui ne montre aucun sentiment soit assez, voir beaucoup, inquiet par la situation...Donc...

Voila je crois avoir finis. Ah ! Dernier point, je vais defendre Alistair. Il est de sang mélé et a quasiment toujours vécu avec des moldus. Ce qui explique sa préférence pour son révolver. Il n'a jamais dit qu'il avait tué le troll...Mais vu qu'il est assez pressé de rejoindre Akira pour aller scrountcher le dragon, il ne s'est pas attardé sur le sujet et s'est fait la malle...

Voici ma réponse à ces quelques commentaires. Maintenant, si cela ne gène pas que je post, je vais faire mon RP... ]


La situation devenait de plus en plus critique...Au début de la soirée Akira avait déjà abattu plusieurs créatures, alternant avec sa baguette sa forme animale et Zenbonsakura, et réussit à réunir un bon groupe d'élève à l'abri du danger...Du moins c'est ce qu'il espérait...A la lisière du bois, les élèves avaient été regroupé et leurs professeurs de Défence et de Métamorphose faisaient de leur mieux pour protéger leurs élèves...Attendant l'aide du ministère qui arrivait beaucoup trop lentement et en trop petit nombre d'après Akira...Cela faisait au moins dix minutes qu'il avait esquivé un sortillège impardonnable, et appellé du renfort, en priorité du côté de l'Ordre. Sait-on jamais...Le ministère pouvait avoir quelques liens avec ce qui se passait en cette nuit trop agité. Si Akira ne semblait pas vraiment avoir de problème avec les trolls qui étaient les créatures les moins dôtées d'intelligence que ce monde ait pu créer, il commençait à avoir du mal à controler deux patronus avec les détraqueurs qui venaient en surnombre...Et déjà cette nuit pluvieuse lui revenait en mémoire...Déjà l'image qu'il s'était fait de Miyako commençait à disparaître dans son esprit fermé et imperméable. Mais les détraqueurs étaient trop nombreux et seuls Shea et lui avaient de réel patronus qui pouvaient écarter le danger, les élèves faiblissant à vu d'oeil, combien de temps allaient-ils tenir ? Aucune idée... De plus, autre chose le tracassait, en plus de ses souvenirs qui devenaient flous. Même si sous sa forme animal il arrivait à ne plus être soumis à l'emprise de ce froid persistant, ses patronus étaient moins vigoureux qu'au début de soirée. Ce qui rendait Akira nerveux, même si sur son visage on ne pouvait lire qu'une seule expression... Tuer, sans réfléchir, ce qui lui obstruait la route...Et dans ses yeux, la détermination qui l'animait pour protéger les élèves. Akira était vraiment angoissé...Pour ce dragon qui volait dangereusement vers le château et par ce qu'il ne pouvait se permettre de lancer un sort sur ces mangemorts encapuchonnés, masqués, cachés... Par ce qu'il savait très bien que Blodwen était parmis eux...Il se contentait seulement de risposter aux attaques...Mais pas d'attaquer par lui même...De peur de blesser celle qui...Comptait le plus à ses yeux aujourd'hui...

Le temps passait et les ennemis se faisaient de plus en plus nombreux et de plus en plus puissant... Ils n'était plus que deux...A quelques mètres l'un de l'autre, Shea et lui même à protéger une dizaine d'élèves pétrifier de terreurs, d'angoisse... Mais qu'est ce que fichaient les aurors bon sang ! Akira lança son patronus sur un détraqueur qui tentait d'aspirer l'âme d'un Serdaigle presque collé à son professeur. Le patronus réussit à le repousser alors que son maître finissait un troll avec un sort impardonnable... Du coin de l'oeil Akira observa Rowan qui s'occupait d'un élève qui préalablement s'était fait torturé par la même ombre qui avait tenté, lâchement, de l'assassiner par derrière...Akira n'avait rien pour faire pour cet élève qui avait eu la chance que son professeur de Défence passe par là...Après qu'il eut envoyé le Serdaigle se cacher parmis les autres, Akira avait placé une barrière autour d'eux. Même si la protection n'allait pas être efficasse pour très longtemps. N'ayant pas eu assez de temps, de concentration pour la placer. C'est alors qu'il enttendit quelque chose d'horrible...Un grondement infernal qui le fit lever la tête...Et ce qu'il avait craint était arrivé...Le dragon avait réussit à perçer les murs épais de Poudlard et la panique devenait de plus en plus grandissante...Surtout que... Les trolls abattus quelques minutes au par avant se relevaient lentement pour attaquer de nouveau...Des inferis ! Il n'y avait qu'une seule sorte de magie, qu'une seule sorte de sorcier aussi infecte soit-il pour faire une chose ainsi...

Prenant sa forme animale, il rugit bruyament contre un troll, bien vivant , pour le faire reculler...Il avançait dangereusement vers son collègue, l'élève blessé et...L'ombre avait prit la fuite et celui qui se trouvait à sa place était le meilleur ami de notre cher tigre blanc....Qui pour l'instant se contentait de montrer les crocs férocement et grogner tout en reculant vers ses collègues...Une fois assez proche d'eux, Akira reprit sa forme humaine et s'élança vers le troll pour le finir à coup de katana...Le danger une fois éloigner, du moins pour un temps trop court, l'auror se posta à côté de son collègue roux pour évaluer l'empleur des dégats sur le Griffondor...A genoux, observant l'élève...Alors qu'Alistair et son patronus veillait... Le Japonais allait dire quelque chose quand un autre patronus fit son apparition. Un cheval lancé au galop s'arrêta juste devant Shea-san pour lui délivrer un message des plus inquiètant...Natsume-san qui demandait de l'aide...Natsume-san qui se retrouvait seule...Seule face à plusieurs mangemorts prêt à semer la zizanie dans le château...Il se figea un instant. Il connaissait les compétence de la jeune infirmière et avait comprit comment elle fonctionnait... Elle était faite pour sauver et préserver la vie non pas pour la prendre...Alors seule contre plusieurs sorciers heureux de tuer totu ce qui était sur leur chemin... Akira ferma les yeux, histoire de faire le point...Que faire...Déjà, ne pas s'élancer seul...Rouvrant les yeux, le patronus venait de se disciper, il tourna la tête vers Shea....Qui ne connaissait pas la relation qu'il entretenait avec l'infrimière ? Se relevant, il murmura simplement, d'un ton et d'une voix très calme.

" Si tu veux y aller...Les autres sont en train d'arriver...Je viens avec toi..."


C'est étrange comment, dans une situation critique, on peut oublier la barrière du "vous" et se rapprocher d'une personne, même l'espace d'un instant...Simplement par ce qu'on a un ami commun...Par ce qu'on peu deviner les sentiments de l'autre...Etrange oui...En tout cas, Akira lança un regard à Alistair qui lui rendit par son sourire un peu trop sûr de lui. Celui là...Il ne changerait pas...Et tant mieux d'ailleurs...L'auror sorti sa baguette et attendit la réaction de son collègue.

[ En espérant que cela soit correct. ]

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
~ Modo Amoureux XD <3 - Elève de Gryffondor - Capitaine & Attrapeur ~
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 26
Année/Métier : 6ème
Amis/Amour : Sirius, Remus, Peter / Lily ?...
Humeur : Euuuuh...frimeur ? Arrogant ?
Date d'inscription : 16/11/2007

Pensine
Patronus: Un cerf
Epouvantard: Ses parents morts
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 19 Mai - 22:37

En croisant le regard de Lord Voldemort, James comprit qu'il venait de faire une grave erreur, aussi courageux soit-il. Il eut à peine le temps de lever sa baguette à hauteur de son coude pour tenter de se défendre que le sort le frappa de plein fouet, lui arrachant une longue plainte au passage. Jamais il n'avait ressenti une telle douleur, c'était comme si des centaines de lames se plantaient lentement dans sa chair, et lui ne pouvait rien faire d'autre que hurler, en priant Morgane que la douleur finisse par cesser. Il n'avait plus la force de penser, la seule chose qu'il voulait était que cette douleur s'arrête, peu importe ce que cela signifiait.

Le sort se leva enfin, et James put entrouvrir les yeux. Il sentit l'herbe lui chatouiller la joue et comprit qu'il était tombé à terre, mais il ne pouvait pas encore se relever, il n'en avait pas la force. Sa respiration était saccadée et il tremblait, sans pouvoir se contrôler. Alors qu'il tournait les yeux vers son agresseur, il entendit celui-ci prononcer quelques mots qu'il ne comprit pas, mais il vit un autre éclair se diriger vers lui et la douleur revint en une fraction de seconde, mais cette fois-ci il sentit le sang couler de son visage et eut même la force de se tenir la tête entre les mains, comme si ce geste aurait pu le soulager d'une quelconque manière. Le sort s'arrêta soudainement, et James trouva la force nécessaire pour se mettre à genoux. Il avait le visage et les mains en sang.

- Merlin...

Sa voix était plaintive, il voulait que cela cesse. Voldemort s'adressa de nouveau à lui, mais James n'entendit que les mots "san", "pur" et "gamin". Ca n'avait aucun sens ! Il entendit un murmure au loin puis sentit son esprit comme violé l'espace d'une fraction de seconde. Durant ce très court laps de temps, la seule chose qu'il vit fut le visage de Lily lors de leur toute première rencontre, puis un bruit au loin dérangea le Lord et il sortit de son esprit aussi vite qu'il y fut entrer. James reconnut Cadfael Stark auprès de lui. Enfin, qui que ce soit, il ressemblait à Cad. Le jeune Gryffondor resta à genoux mais tendit sa baguette pour ne pas rester inactif, bien que toute force ait apparamment quitté son corps. Il fallait agir, n'importe quoi, mais il ne fallait surtout pas rester là, sans rien faire. Son sang était tiède et il lui coulait dans les yeux, et tous ses muscles étaient meurtris. Le moindre effort le tuait. Tout les élèves s'agitaient autour de lui, et personne ne s'attardait sur son cas. D'un autre côté, c'était compréhensible, il fallait qu'ils surveillent tous leurs arrières. Où étaient Peter, Remus et Sirius ? Et Lily, pourquoi il n'entendait pas la voix de Lily ?

- Spero...Patro...num...

Un semblant fumée grisâtre sortit de sa baguette et disparut instantanément. Pathétique... James renonça au moindre effort supplémentaire et se laissa retomber sur le sol, priant Merlin, Morgane, Circée et tous les autres que tout le monde s'en sorte indemne.

_________________


Merci Mélia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 20 Mai - 1:16

Cette lune...Pourquoi cette Lune était-elle presque pleine ce soir? Depuis le début, il savait qu'il n'aurait pas dû venir assister à ce cours car il ne tiendrait pas mais maintenant, au coeur de la bataille, il se jurait de ne plus jamais assister à un cours nocturne quelques soit le jour et l'heure!
Remus avait été séparé des autres, pas assez fort pour lancer un Patronus contre un Détraqueur, il ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre et prier que l'on veuille bien les sauver. Pourquoi tant de gens avaient du sang qui coulait sur leur visage? Comment se faisait-il que malgré le temps, Dumbledore ne soit toujours pas là? Coincé au milieu d'une masse d'élève, le jeune Gryffondor n'arrivait à rien. Son courage le quittait, laissant la peu s'installer au plus profond de son coeur.

Sa tête tournait, Merlin, plus le temps passait et plus il se sentait faible. Remus ne savait plus que faire, ni même comment pensé, il avait essuyé plusieurs sortilèges, certains lancés par ses camarades dans la panique. Lui aussi avait dû toucher plusieurs des élèves de Poudlard en essayant de se défendre en vain. Dans sa tête, il fallait d'abord qu'il retrouve James et Sirius, avec eux, il aurait peut-être plus la force de se battre. Il prit donc la décision de quitter le centre du groupe ou ses pas l'avaient mené. Poussant au oassage quelques élèves des différentes maisons. En un instant, sa foi envers ses amis le quitta à nouveau quand il leva les yeux en direction du ciel et du château, un Dragon avait percé une ouverture dans celui-ci. Du moins, c'était ce qu'il imaginait. Merlin! Pourquoi ceci ne prenait-il pas fin? Pourquoi personnes n'étaient là? Il le savait pourtant, les Professeurs étaient venus, il avait reconnu leurs Patronus mais ils étaient si peu. Dans cette masse de gens térrifiée qu'il essayait de combattre pour se frayer un chemin, il ne reconnaissait aucune tête amicale. Pas de James qui jouait avec un vif d'or, pas de Sirius en train de rire tel un chien, pas de Peter...Personne. Même Lily n'était pas ici.

Il s'extirpa enfin de cette foule compact et son regard se posa à quelques mètres de là. James était sur le sol, plus loin gisait un autre étudiant de sa maison mais Remus était bien incapable de mettre un nom sur ce visage. Près de son ami, il pouvait distinguer trois adultes dont deux Professeurs...Merlin! Même d'ici James semblait bien mal en point et une poussée d'adrénaline lui permit de courrir en sa direction, hurlant le prénom de son ami.
Son coeur se serra quand il arriva à sa hauteur, Remus n'en croyait pas ses yeux et même s'il était près à tomber, il tiendrait rien que pour James. Le Gryffondor poussa l'un des Professeurs pour s'agenouiller au niveau de son ami.

"Ja...James..."

Sa gorge comme bloquée l'empéchait de dire quoi que ce soit d'autre mais une autre horreur attendait le Gryffondor et les autres élèves. Remus sentit à nouveau le froid et en proie à un désarroi prononcé, la panique prennait encore un peu plus de place. A l'heure qu'il était, le Gryffondor voyait la mort de ses amis, leurs sourires disparaître, il se sentait seul, persécuté, chassé et rejeté...Les Trolls qui gisaient ça et là se relevaient...Comment? Pourqoi? Remus n'avait jamais vu une telle chose...
Peur, froid, désespoir, pleure...Il avait envie de pleurer. Peut-être même de hurler, de prier que tout s'arrête mais déjà au moins, il était près de James. Sirius ne devait plus être loin. Alors que les professeurs parlaient entre eux, Remus restait focalisé sur de vieux souvenirs douloureux, il ne voyait plus rien. Seul son ami près de lui maintenait un fil entre son esprit et la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
~ Modo Charmeureuh <3 - Elève de Gryffondor ~
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 23
Année/Métier : 6 ème année
Amis/Amour : James, Remus, Peter, Alice, Franck, Lily? o.0/Decily Kaine
Humeur : Arrogant, dragueur comme d'hab' quoi >.< mais surtout fauteur de trouble enfait x)
Date d'inscription : 11/11/2007

Pensine
Patronus: Un Chien noir au pattes étrangement douces ^_^
Epouvantard: Voir ses amis mourir sous ses yeux
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 20 Mai - 15:19

Cette fois, s’était carrément clair, Poudlard était bel et bien attaqué. Et les seules personnes assez atteintes du carafon pour attaquer Poudlard en absence du directeur ne pouvait être que Voldemort et ses chiens appelés mangemorts. Mais alors les élèves couraient à un grave danger ! Il y avait beau avoir des professeurs et des aurors, les créatures doublaient de présence et les détraqueurs donnaient avec plaisir leur ‘baiser’ au premier élève qui leur tombait dessus. La situation était critique, les élèves couraient dans tous les sens, les professeurs essayaient de les regrouper tant bien que mal, bref s’était la panique totale et générale. Même pour lui, Sirius, bien qu’il avait réussi à faire un patronus, il ne sait pas s’il sera capable de renouveler l’exploit si un autre détraqueur tente de s’en prendre à sa vie ou même à n’importe qu’elle autre vie. Si seulement il pouvait se transformer en chien il était certain d’être plus efficace et au moins il ne se ferait pas remarquer par les détraqueurs, mais s’était impossible, il ne pouvait pas trahir le secret des maraudeurs !

Mais sa plus grande angoisse pour le moment était qu’il avait perdus ses amis de vue. Ils ont certainement du être séparé par la foule et par tout ce remue ménage. Sirius était inquiet autant pour Remus qui devait se sentir faible vu la lueur de la lune autant pour James qui venait de s’attaquer un sorcier qui, Sirius l’espérait, n’était pas un mangemort ou pire encore…Pour l’instant, le gryffondor ne pouvait rien pour son ami, lui-même devait s’affairer à lancer des protego tout autour de lui ne essayant lorsqu’il en avait l’occasion de lancer quelques sortilèges en direction de créatures. Cependant, plus le temps passait, plus Sirius sentait ses forces s’abandonner et il n’était certainement pas le seul à le ressentir. Les détraqueurs gagnaient du terrain, et l’air devenait de plus en plus glacial. Mais que faisaient donc les renforts ? Les aurors ne devraient plus tarder à arriver et même pourquoi pas Dumbledore en personne ?! Car si ça continuait comme ça, ils allaient tous y passer…

Sirius se sentait plus que seul, l’influence des détraqueurs effaçait tout souvenir heureux en lui. C’est seulement lorsqu’il entendit une voix qu’il connaissait simplement pour l’avoir entendue des milliers de fois qu’il reprit espoir. S’était sans aucun doute celle de son ami Remus. Et le plus inquiétant était que le son sortant de sa bouche n’était autre que le prénom de leur ami : James ! Merlin ! Cela voulait sans aucun doute signaler qu’il était arrivé quelque chose d’assez fâcheux au gryffondor. Le sang de Sirius ne fit qu’un tour dans ses veines, il se détacha du groupe et cherchait des yeux à peine perdus ses deux confrères. Mais le brouillard provoqué par les détraqueurs l’empêchait de bien voir. Enfin il posa les yeux sur les deux maraudeurs, Remus était accroupit auprès de James, dégoulinant de sang. Un autre élève était étendu au seul, mais Sirius était trop préoccupé par ses amis. Il se mit à courir en leur direction tel un chien courant vers son maître.

« Remuuuus ! Jaaaaames ! »

Il avait crié de toutes ses forces ou plutôt de ce qui lui restait, en voyant apparaître juste derrière eux une masse sombre et osseuse qui n’avait pas l’air d’avoir de bonne intention comme on pouvait s’en douter. Alors, en pensant de toute son énergie aux rires de ses amis et aux sorties entres maraudeurs, Sirius stoppa sa course et brandit sa baguette.

« Spero Patro-patronum…Spero Patronum ! »

Il avait puisé dans ses dernières ressources pour faire apparaître un nuage argenté qui n’allait certainement pas retenir ce détraqueur bien longtemps. Le gryffondor courut vers ses deux accolytes, maintenant l'’essentiel, s’était qu’ils étaient ensemble, et à eux trois, ils étaient certain d’être plus fort. Bien que Remus semblait aussi faible que Sirius à présent.

« Remus…il faut sortir James d’ici et l’éloigner ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piece-of-you.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 0:28

Cad avait toute son attention focalisée sur son objectif. Il transformait son découragement en energie, sa tristesse en folie, la certitude qu'il allait y passer en charge. Tout avait disparu autour de lui. Il ne voyait que le sol devant ses pieds qui défilait à toute vitesse (la sienne quoi). Un pas, un pas, un pas pas pas. Toute l'agitation, les professeurs, les élèves, les trolls, les patronus, les détraqueurs et même l'inconnu et James n'existaient plus pour lui. Il courait, droit devant lui, dans l'espoir de frapper l'ennemi de plein fouet et dévier le sort.

Et puis un choc violent derrière la tête. Le gryffondor n'avait même pas sentit qu'il était soudain projeté en arrière. L'air fut soudain propulsé de ses poumons et la nuit devint beaucoup trop lumineuse pour les yeux du garnements qui ferma les paupières à plusieurs reprises. Dans son crâne, une tempête faisait sonner tous les carillons d'Irlande. Même qu'il avait lu quelque part qu'il y en avait plein.

Plusieurs longues minutes plus tard, Cad' commenca à émerger assez pour se rendre compte qu'il avait été sonné. Sa tête le lançait toujours et il voyait de méchants points noirs sur la lune lorsqu'il se risquait à quitter l'ombre protectrice de ses paupières. Un truc lui rentrait dans le flanc, plus gênant que douloureux et surtout il était tout seul. Le gryffondor prit une demi minute pour se souvenir de ce que c'était passé et la conclusion à laquelle il arriva ne lui plut pas du tout. L'étranger l'avait repoussé comme un vulgaire fétu de paille et il s'était mangé un arbre. La honte quand même.

Pourquoi personne ne venait l'aider a se relever ? Il n'en valait pas la peine ou quoi ? Et tout cet attroupement autour de Potter ! Il avait encore réussi à attirer toute l'attention et le laisser dans l'ombre. Il avait ses deux amis, pas besoin de deux adultes pour l'aider en plus. Certes, c'était un sang pur mais il était plus vieux par Merlin ! Non pas la colère, pas le desespoir, un objectif, voila, c'était ce qu'il lui fallait à présent. Quelque chose à combattre pour arrêter de penser.

Tant bien que mal, il se remit debout, epoussetant, par habitude, son uniforme sombre. Ses jambes n'étaient pas encore très solide mais il y travaillait. Tout ce qu'il lui fallait c'était... oui, l'ombre, de l'autre coté du champs de bataille. Et le groupe de Protecteurs de Saint Potter n'avaient rien vu. Et bien il allait leur montrer que son sang mêlé ne lui donnait pas moins de courage que les autres. Et que s'il devait combattre seul, il le ferait.

A nouveau, il s'élanca silencieusement contre son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Keitaro Yunoki
~ Auror en formation- Membre de l'Ordre du Phénix- Petit ange aux cheveux blancs <3~
avatar

Nombre de messages : 57
Amis/Amour : Yuna nee-chan & Strawberry-chan
Humeur : Just Think lalalala!
Date d'inscription : 23/03/2008

Pensine
Patronus: Cygne
Epouvantard: Kaoru mort
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 1:04

Faire vite…Il devait faire vite. Cette nuit, pas le temps de prendre quoi que ce soit d’inutile, sa tête et sa baguette suffisaient amplement. Son Katana peut-être aussi ? Oui…Il lui serait sûrement utile. Mais Keita ne s’encombra de rien d’autre. Un peu plus tôt, il avait reçu le message de Kuchiki-sama… Ainsi, toutes les inquiétudes du ministère et de l’Ordre avaient été confirmé et il se devait de faire vite. Sans se poser de question, Keitaro avait quitter le ministère quelques minutes avant de transplaner en direction de Poudlard. Il connaissait assez bien les environs pour ne pas perdre de temps sur la route qui séparait le petit village de Pré-au-Lard du château réputé imprenable. C’est à vive allure qu’il courait en direction du centre des événements. Autour de lui, les ombres des divers transplanage d’Aurors commençait à se faire sentir. Etrange cependant que sur sa route il n’ait trouvé aucun obstacle à sa course folle…
Au loin se profilait la Cabane Hurlante, le seul passage d’après les anciens qui menait aisément au château, après ça, il lui fallait passer le saule cogneur et enfin, il serait dans la place ! Son Katana sur le dos, Keita courrait à en perdre haleine, il pénétra dans le tunnel sombre et déjà, les premières rumeurs de la bataille venait à ses oreilles. Le plus compliqué restait à venir et à force d’agilité, il réussit à passer la Gardien de la Cabane Hurlante, se faisant tout de même heurter par une de ses branches au passage. D’ici les rumeurs se fondaient, au loin il voyait les éclairs relatifs au sorts. Il y avait aussi ce trou béant dans le château, ses éclairs qui venaient de là-bas aussi…Keita marqua une pause. Où se diriger maintenant ? Quelle était la zone qui nécessitait son intervention en premier ?

Ne pas se disperser, il verrait bien une fois qu’il y serait…Un Troll lui barrait la route. Merlin ! Il n’avait pas du tout pensé à ça…Seul, il lui faudrait un temps fou pour se débarrasser de la créature, Keita n’était pas un surhomme, la ruse était donc le meilleure moyen de se défendre face au lot de créatures qui affluait ici et là
.

« Desilusio»

En un instant, le jeune Keita disparut de la surface de la terre. Pas besoin de se faire repérer avant d’arriver à bon port mais ce sort ne tiendrait pas bien longtemps. Il avait bien d’autres choses à penser maintenant. Le froid qui englobait son cœur et son être se faisait de plus en plus fort à mesure qu’il avançait vers la forêt interdite. Maintenir un cap, voilà qui était important. Ne pas penser à ce qui arriverait si son sortilège de désillusion venait à s’effriter en plein milieu d’une troupe de Troll des Cavernes… Mais sa volonté s’effritait inexorablement et le sortilège fini par disparaître. Keita se maudit de ne pas plus être concentré. Il dû même faire une pause tellement le noir emplissait son cœur…Dans ces moments ? Que faisait les plus forts ? Pensaient-ils à leurs instants passés ? Non…De l’espoir, même là où il n’y en avait pas, il fallait se l’imaginer. Même si tout était noir, il fallait penser à un avenir radieux, un souvenir qui vous berçait dans sa chaleur…sa course reprit, baguette brandit, il ne laisserait rien ni personne se faire massacrer par un troll ou toute autre créature…La vie était une chose qu’il fallait chérir, une chose qui valait toutes les peines du monde et ce quelque soit la personne…
Filant en donnant l’impression de ne pouvoir être arrêter, Keitaro se rapprochait des combats, il voyait les groupes d’élèves, les restes luisants de Patronus qui semblaient tous plus inutiles les uns que les autres. Lui-même avait un mal fou à maintenir le Cygne qu’il venait de faire apparaître…Etait-ce le signal que la Liberté qu’il symbolisait disparaissait ici face aux mangemorts qui apparaissaient à sa vue ? Keita n’en savait rien, sa concentration entière était maintenue à l’intention de son Patronus. Il était si concentré par ce dernier qu’il eu un mal de chien à éviter l’éclair rouge qui filait droit sur lui…Merlin…Le Cygne disparut, le froid augmenta d’un cran alors que les Trolls présumés morts se relevaient en nombre…


« Merlin… »

Blanc comme un linge, plus que d’habitude si c’était possible, Keita voyait sa vie défiler devant ses yeux. A quelques pas de lui, dans la foule, il distinguait quelques aurors, des membres de l’Ordre sans doute…Qu’importe. Il forgea dans son souvenir, le visage de Mizuki, sa manière de faire des claquettes…Le chaud pris un pas sur le froid qui l’enveloppait mais son Patronus ne reviendrait pas tout de suite. Affaiblit par la présence des Détraqueurs, sa découverte des Inferis…Il devenait difficile au jeune apprenti auror de luter. Lui qui ne s’était jamais vue dans une telle position de faiblesse…Merlin, était-ce ainsi qu’il comptait servir à quelque chose ? Aider les gens ? Sauver des vies ? Sa force n’étant pas assez concentrée pour qu’il puisse faire apparaître son Patronus, il s’avança le visage déterminé, s’il les oubliaient eux et leurs baiser alors il pourrait revenir à ses esprits…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 6:11

Vétue d'une longue cape noire le capuchon relevé et un masque sur le visage, Cathleen se faufilait entre les arbres denses de la forêt interdite. Telle une ombre, elle suivait pas à pas les autres Mangemorts. Elle se mettait rarement en première ligne. Et de un, son frère ne l'y aurtorisait pas, et de deux, sa constitution était sûrement trop faible pour qu'elle se situe au niveau des rangs de Détraqueurs. Cathleen était faite pour rester en arrière, assurer ceux qui étaient devant elle.

Pale comme la mort, elle avait été malade quelques jours avant le début des combats. Clouée au lit par une fièvre de cheval, elle n'avait pas suivit toute la mise en place du plan mais elle s'était remise et était présente cette nuit. Sa peau aussi clair que la lune presque plein jurait affreusement avec la tenue de mangemort qu'elle portait. Sous le couvert des arbres, elle suivait les premiers mangemort, évitant parfois de se prendre les pieds dans les racines qui obstruaient la route. Une fois arrivée à bon port, elle dû reprendre haleine. Laissant les plus courageux et les plus forts se jeter dans la mêlée. Elle n'était vraiment pas faite pour être en première ligne et il lui fallut un long moment d'attente avant de se jeter elle aussi dans cette bataille. Elle avait attendue que son frère quitte son champ de vision avec d'autres Mangemorts. Puis elle était sortie du couvert des bois. Presque insensible aux Détraqueurs et aux autres créatures qu'ils avaient avec eux.
Le combat était homogène, tout en étant dispersé et pour une première attaque, elle avait bien du mal à se décider sur la personne à mettre hors jeu. Elle toussa, crachota, un sort la frôla...

Il fallait qu'elle se bouge. Pour son frère partit vers le château, pour son jumeau à Azkaban, pour le lord et ses idées. Cathleen regroupa toute la force qu'elle avait en réserve. Comme souvent, elle était capable de contenir une grande force d'attaque et de défense si elle jugeait le moment opportun. Mais Cathleen ne resterait pas longtemps dans ce parc, loin de son frère...Loin de lui, elle n'était pas aussi efficace qu'avec. Elle était moins forte, avait une confiance plus faible...La jeune femme essuya un nouveau sort venu de nul part et elle riposta. Le Premier qui se trouvait sur sa route, fut un petit bout d'homme aux cheveux blancs. Un auror sans doute qu'elle n'avait encore jamais croisé. Surement car elle ne sortait pas de chez elle en l'absence de son frère. Ainsi donc, elle cherchait le duel. Ou plutôt, l'impression de mener un duel...Elle n'était pas entièrement pour, ni contre...

Glissant entre les élèves de Poudlard, Cathleen se frayait un chemin vers un petit groupe de trois élèves, les Professeurs semblaient affairés avec l'apparition d'un Patronus et un autre encore se mettait à courir comme un fou...Des anges...Leurs visages auraient put être angélique mais il était de la maison des rouge et or. La maison ennemie depuis qu'elle avait fait ses études à Serpentard. Dans ce petit groupe, deux semblaient plus mal en point. Le troisième...Hum...Cheveux noirs, yeux noirs...Courage et apparement grande gueule...Bien. Ceux là seraient pour elle...


"Stupéfix"

Katie n'eut pas le temps d'ajuster son tir qu'une autre quinte de toux la pris. Avait-elle seulement effleuré un seul de ces étudiants? Et pourquoi un Stupéfix? Cathleen pouvait être aussi mauvaise qu'un mangemort basique mais elle préférait au départ insufler le stress et la peur avant d'attaquer. Elle ne tiendrait sûrement pas longtemps à ce rythme et une étrange sensation la prennait au ventre...Comme le jour de l'incarcération de son frère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 22:09

Les premiers mangemorts étaient déjà sortis de leur "cachette" et à présent, c'était son tour. Ses cheveux d'un blond plutôt doré à la lueur de la lune contrastaient avec sa longue cape noire, et c'est seulement maintenant qu'elle pensa qu'elle aurait dû les attacher. Depuis le départ des détraqueurs, elle tremblait comme une feuille, non par peur des aurors et professeurs, mais ses mauvais souvenirs lui revenaient en tête. Elle marcha derrière Cathleen Wolfcot, qui d'ailleurs ne semblait pas très reluisante. Les cris des élèves non loin de là la firent sourire, des proies faciles une fois ces satanés aurors hors d'état de nuire. Elle franchit les derniers mètres qui la séparaient de la lisière de la forêt et constata avec joie que peu d'élèves avaient réussi à fabriquer un patronus corporel, ce qui allait grandement leur faciliter la tâche. Elle s'éloigna le plus possible des détraqueurs tout en restant dans le champ de bataille et redressa sa baguette. Les élèves étaient tous regroupés sauf cinq, trois qui étaient à l'écart dont un seul paraissait en forme, un autre élève qui avait eu l'audace de faire face au Seigneur des Ténèbres et un dernier élève allongé, peut-être mort, peut-être agonisant. S'il se relevait, Lisa l'achèverait avec grand plaisir. Pour l'instant, mieux valait s'occupait des aurors, ces sales parasites qui gâchaient tout.

Alors qu'elle s'apprêtait à lancer son premier sort, un stupefix la frappa de plein fouet, sans qu'elle ne l'ait vu venir. Lisa fut violemment projetée en arrière, son masque tombant au passage. Pas très puissant, ce styupefix, mais lui fallut une bonne minute avant de reprendre ses esprits. Elle réussit à se relever et, tout en jurant, scruta les alentours à la recherche de son masque (qu'elle ne retrouva pas) et aussi pour voir d'où venait le sortilège. Peu importe après tout, elle allait se défouler sur les élèves. Ces sales petits rats auraient été bien capable de lui avoir envoyé ce sort, et il fallait aussi neutraliser ceux qui faisaient apparaître des semblants de patronus. Elle se rapprocha de Cathleen pour mieux les atteindre, et vit que celle-ci n'était toujours pas en forme. Après avoir lancé son sort, elle fut prise d'une quinte de toux. Lisa s'adressa machinalement à elle, sans ironie mais sans sympathie dans la voix, juste d'un ton neutre.

- Tu n'aurais pas dû venir. Tu n'es pas assez en forme pour te battre.

Les deux femmes se connaissaient à peine, mais Lisa se permit néanmoins de la tutoyer. Après sa remarque, (quoi que ça ressemblait plus à une constatation), La blonde reporta son attention sur l'attroupement d'élèves et brandit sa baguette. Sa tête tournait toujours un peu, mais elle tint bon et lança une série de sorts dans le but d'immobiliser le plus de monde possible.

- Stupefix !
Revenir en haut Aller en bas
Rowan Shea
~ Professeur de DCFM - Directeur de Gryffondor - Maître d'Armes - Membre de l'Ordre du Phénix ~
avatar

Nombre de messages : 57
Amis/Amour : Melwina - Rose // Yunie
Humeur : Egale à lui-même
Date d'inscription : 01/12/2007

Pensine
Patronus: Opaloeil des Antipodes (Dragon)
Epouvantard: Sa mère enceinte
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Ven 23 Mai - 4:56

Rowan avait visé juste, sa barrière n’était qu’un pale écran de fumée, tout juste bon à faire dévier l’action du sorcier. Elle n’avait d’ailleurs pas tenue longtemps mais le but premier avait été atteint. Les sorts lancés en direction du Gryffondor, quels qu’ils soient avaient été stoppés et l’ombre s’était comme envolée. Dans sa course folle, le Patronus semblait pourtant tenir, même s’il était moins puissant vu la déconcentration partielle de son auteur, il laissait par moment quelques moments de répit aux élèves qui allaient bientôt être à bout de force, si ce n’était pas déjà le cas. Mais ce n’était pas ici ce qui intéressait le Directeur des Gryffondors. Pour le moment, il s’inquiétait de l’état de James Potter qu’il avait finalement reconnu en arrivant près de lui. De là, tous ce passa très vite. Alistair Kurosaki apparut, suivit par Akira et finalement le Patronus de Yuna. Entre temps, Rowan avait été bousculé par l’un de ses élèves mais le cœur et l’esprit ni était plus. En entendant la voix de Yuna sortir du Patronus en forme de cheval, Rowan perdit beaucoup de sa concentration et de sa détermination. C’est fou comme une simple chose peu vous ébranler. D’ailleurs, l’Opaloeil qui volait jusque là dans le ciel s’était totalement dissipé…Encore un Patronus en moins et des aurors toujours aussi peu nombreux. Des élèves qui ne tiendraient pas la nuit si personne ne restait près d’eux…Des morts, de vies qui prendraient fins…Yuna…

Non, il ne fallait pas penser au pire du pire. Yuna était intelligente, elle ne ferait pas de choses insensées et ici on avait besoin de lui et d’Akira. On avait besoin d’eux…C’est fou ce qu’une situation peut engendrer comme sentiments. Ce Rowan, maître d’armes et Professeur mais aussi ancien Duelliste, que l’on savait réputé pour son calme et sa réflexion venait de tout perdre suite à l’apparition d’un Patronus. Son visage c’était vidé, ses yeux semblaient morts, Rowan était totalement paniqué et son cœur ne cessait de battre la chamade. A l’heure des choix, ce sont souvent les personnes que vous soupçonner le moins qui vous viennent en aide avec de simples mots.

Dés lors, Rowan oublia tout ce qu’il venait de se passer. Il retraçait simplement les quelques mots de Kuchiki, comme un écho. D’un trait, il zappa son Gryffondor, il zappa ses deux amis qui étaient accourus, il zappa tous sauf la course folle d’Alistair vers le château. Merlin, celui-ci était fou ! Complètement fêlé du bocal pour ne pas avoir attendu que lui, destinataire de ce message se décide à bouger. Car oui…Rowan avait bel et bien hésité quelques secondes avant de prendre une décision. Retourner au château ou rester dans le parc ? Dans une première pensée, il avait jugé le parc plus important, surtout par rapport aux Détraqueurs et autres créatures, sans oublier les mangemorts. Mais la vision du dragon était finalement revenue dans son esprit et la destruction d’une partie du mur du château ainsi que le Patronus de Yuna le fit changer d’avis. D’autant plus que des Aurors arrivaient maintenant, les élèves n’étaient donc pas totalement seuls et Rowan pouvait enfin se permettre de repartir vers le château.

Son visage repris des couleurs et tout en posant une main sur l’épaule de son collègue, il entama à son tour une course folle. Une course pour suivre Alistair, une course pour venir en aide à Yuna. Une course qu’Akira et lui menaient pour arriver le plus vite possible au château. Déjà, d’ici, la présence des Détraqueurs étaient moindre et Rowan reprenait du poil de la bête mais ce n’était pas le problème. Le problème restait ces Inferis et ces Trolls des Montagnes qui apparaissaient un peu partout. D’un geste souple, il dégaina sa baguette. Maintenant qu’il était en pleine course, il était hors de question que la moindre créature le stop dans sa progression infernale vers le château. Le jeune homme lançait donc des sortilèges sur tout ce qui se dressait entre lui et son but. Il était hors de question qu’il perde une demie-minute dans un duel contre un Troll, hors de question qu’il se fasse avoir par les éclairs verts qui passaient à proximité de lui alors qu’il ne souhaitait pour le moment pas se battre. Rowan se surpris lui-même à envoyé deux sortilèges de morts sur les mangemorts trop aventureux qui les avaient suivis. Sans ajuster sa viser, simplement pour les déstabiliser, il ne cessait de courir à en perdre haleine. Traversant le parc presque dévasté de Poudlard comme une flèche. Ne prenant pas garde au décors qui passait devant ses yeux. Il ne voyait qu’une chose en ce moment même…Le Patronus de la jeune femme et le dragon qu’il avait croisé en arrivant dans le parc…

Merlin, la sensation oppressante que rien ne se déroulait normalement lui étreignait le cœur alors qu’il accélérait à nouveau le pas en compagnie d’Akira. Il n’avait même pas capter si ce dernier c’était transformer en tigre ou s’il était toujours sous sa forme humaine. De toute façon, Rowan restait focalisé sur le château, sur l’ouverture béante provoquer par le Dragon et sûrement les sorciers. Il n’entendait plus, ne voyait plus…Son esprit était focaliser tout entier sur son but. Atteindre le château et surtout atteindre Yuna avant qu’il ne lui arrive malheur… Après de longues minutes de courses acharnée contre le temps, il arriva enfin dans la cours pavée qui marquait l’entrée du château et déjà, la aussi les premiers écho d’un combat lui parvenait.

[Ca c'est ce qu'on appel un passage coup de vent XD A peine arrivé et déjà reparti^^]

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Sam 24 Mai - 1:12

Après avoir renversé les forces, tranquillement, sans même prendre la peine de se camoufler, Lord Voldemort reprit le chemin de la bataille. Il avait vu ses Mangemorts traverser le parc en direction du château et leur laissait, à eux et à son dragon, le loisir de faire tomber les dernières résistances. Lui, dans le parc, retenait les "renforts". D'ailleurs, ils semblaient être arrivés. Comme ils s'y étaient préparés, ça n'avait pas vraiment tardé. Il remarqua à peine les deux ombres courrant vers le château, cela ne l'intéressait pas. Il était en train de se poser une question idiote : fallait-il tuer tous les résistants ?

Effectivement, le Mage Noir rechignait un peu à éliminer les sorciers de sang pur car il les savait rares et ne souhaitait pas interrompre ces précieuses lignées suite à une erreur de stratégie. Mais d'un autre côté, il ne voulait pas non plus perdre son temps avec des rebelles qui ne comprenaient pas l'importance du sang. Les traîtres à leur sang ne méritaient pas de vivre… Il décida alors, dans sa grande mansuétude, de permettre à ces résistants de pacotille de ce rendre. Alors qu'il passait à quelques mètres d'un groupe d'élèves en train de perdre du terrain face à quelques Détraqueurs, il aperçu qui lui donna une idée. Il se dirigeait vers lui quand une ombre blonde fonça sur lui.

Il ne se rendit même pas compte qu'il s'agissait du même élève que la fois précédente. Sans poser son regard sur lui, il fit un large geste du bras et l'adolescent valdingua a milieu des élèves et des Détraqueurs. Les créatures fantomatiques, surprises et froissées d'être ainsi interrompues, changèrent de cible, délaissant les enfants pour se tourner vers l'homme à la cape noir. Mais c'était sans compter sur le fait que cet homme les avait fait obéir à ses ordres. Il les foudroya du regard et, en quelques mots, leur rappela le contrat qui les liait et les renvoya vers les aurors arrivant en grand nombre.

Enfin débarrassé de tous ces contre-temps pour le moins désagréables, le Seigneur des Ténèbres s'avança vers le troll inferi et lui ordonna de s'incliner pour qu'il puisse lui grimper dessus. Il se jucha alors sur l'épaule de la "bestiole" et surplomba la foule avec délectation. Les forces semblaient clairement aller en sa faveur depuis que les mangemorts s'étaient décidés à entrer dans la bataille. Il était fier de son plan qui marchait à ravire.

Pendant ce temps, Cadfael, sonné pour la deuxième fois se relevait avec la ferme intention qu'il n'y aurait pas de troisième fois. Ce sorcier l'avait tourné en ridicule et il comptait bien se venger. Malheureusement, ce désir de vengeance lui faisait perdre de vue l'immense puissance de son adversaire.

Lord Voldemort prit alors la parole :


"Habitants de Poudlard et Aurors du Ministère, comprenez avant qu'il ne soit trop tard que vous ne pourrez pas me repousser ni me vaincre. Je suis Lord Voldemort. Rendez-vous et vos vies seront épargnées. Sangs purs qui êtes présents, défendez votre race, ne laissez pas les impurs souiller notre puissance, rejoignez moi !"

Alors que le Mage Noir, après son allocution, remettait le pied au sol en parant les sorts lancés sur lui sans sembler s'en émouvoir, Cadfael Stark eut un instant d'hésitation. Cet homme prônait les mêmes valeurs que son père. Il semblait respecter les sangs purs. Peut être en était-il un ? Mais il s'en était pris à un sang pur et l'avait chassé comme une mouche trop collante. La fierté du jeune homme était touchée et il n'était pas certain qu'être de l'avis de son paternel soit une chose positive… Peut être même que cela jouait en la défaveur du fameux Lord.

Reprenant son élan, il décida, cette fois de contourner l'homme mais il était toujours question de l'attaquer à coups de poings. Malheureusement, quand il le vit s'approcher de lui, le Mage Noir lui fit face et le regarda avec mépris. Il se détourna alors que Cadfael était toujours en pleine course. Repéré mais considéré comme inoffensif. Il ne vit pas la baguette d'if se tourner vers lui alors que l'homme partait dans une autre direction. Il ne sentit pas le danger au moment où il prit son élan. Il n'entendit pas les paroles prononcées avec un soupir d'ennui. Par contre il vit un éclair vert foncer droit vers lui. Il n'eut pas le temps d'avoir peur qu'il percuta le sol avec violence, coupé dans son élan.

Cadfael Stark était mort.

Lord Voldemort ne prit même pas la peine de s'assurer qu'il avait touché sa cible, il avançait à travers le champ de bataille avec l'assurance du conquérant en se dirigeant vers l'orée de la forêt. Il guettait l'arrivée de ses dernières forces, celles qui sonneraient sa victoire définitive. A quelques mètres de lui, trois adolescents cherchaient un moyen de survivre à cette bataille…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 25 Mai - 12:12

" Papa où tu va...?
Tuer des méchants...
Fais attention à toi..."


James était en Italie...Avec son fils et son père. Il avait eu quelques jours de repos pour avoir sauté plusieurs week-end de pélerinage en Italie près de son fils... Il avait eu deux semaines de travail épuisante et il avait été bien heureux de pouvoir retourner en Italie au près de son fils...Mais voila...Alors qu'il était en train de lui raconter une histoire populaire Japonaise sur un sorcier animagus qui avait traversé le monde pour retrouver sa fiancée, il reçut un message de son cousin...En plein milieu de l'histoire un gros tigre blanc était apparu dans la chambre de Sora...Après une rapide explication de la situation, James avait du quitter à contre coeur son fils pour filer en direction de l'Angleterre....Pour protéger l'école de magie Anglaise, attaquée par les forces du seigneur noir en personne...Il avait embrassé son fils, il ne l'avait pas vu depuis deux semaines et le voila en train de repartir pour "son travail" délaissant la chair de sa chair...Mais c'était ainsi, et James ne pouvait se défiler. Il prit rapidement les affaires dont il avait besoin. C'est à dire sa baguette, une cape noire et un peu de bonne volonté. Il embrassa une dernière fois son fils, serra son père contre lui et c'est dans un "POP" sonore qu'il transplanna jusqu'en Angleterre...

Ce fut rapide. Il avait transplanné jusqu'a la garre de Poudlard, presque à la limite de l'enchantement qui l'empechait de transplanner directement dans le parc, où les sorts semblaient fuser car de nombreux éclairs crevaient les nuages pour aller se planter dans le ciel....La bataille avait commencé et il falait faire vite... Il sentait un vent glacer le pénétrer doucement, des détraqueurs...James prit uen grande inspiration, et se transforma en lion avant de courir vers le château...Il espérait interieurement qu'il ne croiserait pas son cousin dans la bataille... Après une course folle pour atteindre les grilles du château, James pénétra enfin dans le parc...Et ce qu'il vit le pétrifia...C'était une vision absolument chaostique...Des détraqueurs...Des élèves pétrifiés de peur...Des troll...Des aurors et des mangemorts se livrant bataille...Et...Des inferis ! Bon dieu...Mais qu'est ce que c'était que ce bordel ?!! James ne laissa pas la panique s'emparer de lui et continua de progresser dans ce champ de bataille à la recherche d'un visage famillier...Il préférait garder ses forces....Car seul il savait qu'il n'arriverait pas à se débarasser d'un inferis...Pendant qu'il courrait le long du parc, il analysait la situation...Essayant de faire le point et de réfléchir à la meilleure solution pour se débarasser de ces créatures qui étaient des plus problematique...James continuait de courir sous sa forme animal, il avait bien progressé dans le parc et se trouvait maintenant en plein coeur de la bataille...Et,soulagé enfin presque, il reconnu un visage familier...Une ombre assez petite par rapport à lui avec des cheveux blancs...Natsume-san ? Non...Elle était encore plus petite...Ah ! En s'approchant un peu plus il reconnu Keitaro Yunoki...Mizuki lui en parlait souvent et James l'avait souvent vu à l'Ordre. James étant le confident, l'espère de grand frère de substitution de Mlle O'Berry, il avait bien comprit qu'elle tenait à ce Japonais albinos...Bien...James s'était rapproché de lui, il semblait en difficulté et l'auror se descida à l'aider. Le lion fit un bond et se planta à côté de lui, rugissant contre un détraqueur avant de reprendre sa forme humaine. Son concentrant sur ses bons souvenirs....Faisant apparaître l'image de son fils dans son esprit...Son petit Sora qui riait aux éclats...Avant de faire apparaître un lion de s'empressa de faire disparaitre le détraqueurs...Brr... Sous cette forme, il faisait encore plus froid...Et c'était frenchement désagréable. James se concentra, et fit revenir son patronus près de lui et du jeune auror avant de poser sa main sur son épaule et de lui adresser un sourire serieux.

" Yunoki-san...Nous ne devrions pas nous attarder ici..."


Il était resté discret, il lui avait juste fait comprendre qu'il était là...Histoire de dire qu'a deux on est plus fort... Après ce bref signe d'encouragement si on peu dire. James sera plus fort sa baguette et la pointa sur une grosse masse sombre qui marchait en leur direction...Lentement...Le sang de James se glaça...C'était un inferis...Un gros troll des montagnes qui semblait, de son vivant, avoir été tailladé à grands coups de sabre avant de mourir....Une oeuvre de son cousin...? Mais qu'importe...L'important pour l'instant était rester concentré...De se préparer au combat...De se débarasser de cette créature infame sortie de l'enfer...Et surtout...De ne pas mourir...James leva sa baguette, il était maintenant trop près d'eux. L'ancien professeur d'enchantement fit tourner un peu sa baguette avant de pronomcer doucement.

" Incendio..."


Ce n'était pas cela qui allait le détruire...Mais c'était déjà le moyen de gagner un peu de temps...James savait comment se débarasser rapidement d'une tel créature...Il l'avait étudier dans ses livres traitant des enchantements maléfique...Il savait qu'un feudeymon pouvait les sauver de ces inferis...Mais c'était dangereux...Trop dangereux...Et jamais il ne se serait permis d'utiliser ce sortilège dont il n'était pas certain de pouvoir controler...Car c'était un sortilège puissant et difficile à controler...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Début de l'intrigue - Partie 1 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» Résumé de l'intrigue
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[M]arauders [M]ap :: ¤Hors Jeu¤ :: Archives des Sujets :: Archives RPs-
Sauter vers: