AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna Natsume
~Administratrice à idées XD- Membre de l'Odre du Phénix-Infirmière Rêveuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Melwi-chan~Aki~ Alistou ~Blody~ Keita-chou~Wan-chou
Humeur : Rêveuse...Rêveuse...
Date d'inscription : 25/11/2007

Pensine
Patronus: Un cheval =)
Epouvantard: La mort d'une des personnes qu'elle aime le plus
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Jeu 10 Avr - 19:17

La grande salle était presque pleine, tous les élèves étaient à présent réunis dans la pièce qui pouvait contenir tous les jeunes gens de Poudlard. Les tables avaient été déplacées. Elles longeaient les murs, laissant de la place pour les élèves qui étaient pour la plus part, assis par terre. En groupe, par maison, par amis...Même si les adultes du château avaient fait de leur possible pour ne pas créer la panique général, en cachant le pourquoi de cette réunion nocturne et forcée dans la grande salle aux élèves. Mis appart aux préfets, qui essayaient de rassurer les plus jeunes de leur maison...On sentait bien que chacun essayait de trouver la raison de ce rassemblement. Chacun donnant une version différente, et plus le temps passait, plus les divers récits étaient catastrophiques. Quelques professeurs déambulaient dans la grande salle, parmi les élèves, vérifiant qu'il n'en manquait pas, en mettant à part ceux qui étaient dehors... D'autres étaient sortis pour faire le tour du château. Quelques élèves plus âgés qui avaient à peu près compris la situation avaient fait des pieds et des mains pour les accompagner. Bien sûr, un non catégorique avait été clairement annoncé en guise de réponse... Vous pensez bien, même un septième année pouvait avoir du mal face à un détraqueur et il fallait limiter les risques...Ce qu'il fallait faire c'était attendre...Attendre que les autres rentrent et que les professeurs Kuchiki et Shea se débarrassent de ces satanés créatures. Les élèves n'étaient pas idiots, tous avaient remarqué l'absence de ceux qui étaient sorti cette nuit dans le parc. Pour étudier les animaux nocturnes. Ils avaient notés l'absence des professeurs de métamorphose et de défense contre les forces du mal...Et par déduction, cela ne prévoyait rien de bon...

Yuna passait entre les élèves, leur donnant du jus de citrouille et du chocolat. Son remède préféré...Qui était très efficace après une rencontre avec un détraqueur, oooooh oui ! L'infirmière avait quasiment terminé de faire le tour de la grande salle, ce qui avait été assez rapide malgré les nombreux élèves qui l'avaient arrêté pour discuter un peu avec elle, histoire de se rassurer. Ou encore pour lui demander ce qui se passait. Bien évidement elle n'avait rien dit de plus que ce qu'il avait été déjà expliqué. " Un problème est survenu dans le parc, par mesure de sécurité les élèves doivent être placés dans la grande salle" . Voila...Bien sûr elle ne pouvait dire que des détraqueurs avaient attaqué un élève et qu'on avait peur qu'ils arrivent à rentrer dans Poudlard ! Elle ne pouvait pas leur dire que Rowan et Kuchiki-san étaient en train de se battre contre d'affreuses créatures dans le parc...Elle eut une pensée pour son Wan-chou...Enfin, depuis qu'elle avait envoyé son patronus dire à Kuchiki-san et à Rowan ce qui se passait elle n'avait pas arrêté de se faire du souci. Et s'il lui...S'il leur arrivait malheur ?! Elle manqua de renverser un verre de jus de citrouille sur un Serdaigle en songeant à cela. Ah Yuna... Arrête de te faire du souci et termine ton travail...Si les élèves remarquent que tu n'est pas dans ton assiette ils vont s'inquiéter et comprendre ce qui se passe réellement ! Aller, du nerf ma fille ! Yuna donna la dernière tablette de chocolat à un Serpentard avant de se diriger vers la sortie. Il fallait qu'elle refasse le plein et elle demanderait un peu des nouvelles aux professeurs qui faisaient leur ronde...

Elle marchait nerveusement vers la grande porte...Mais, elle sentit quelque chose s'accrocher à sa longue cape blanche. Yuna tourna la tête et vit une première année de Poufsouffle qui s'accrochait à sa cape. Yuna la connaissait bien, pour s'être souvent occupé d'elle...C'est fou comme les Serpentard pouvaient être méchants avec les plus jeunes... Yuna se mit accroupi, la petite n'était pas bien grande, et lui caressa affectueusement la joue.

" Madame Yuna... Qu'est ce qui se passe...? Pourquoi ils ne sont pas rentrés les autres...? Et où est monsieur Tigre blanc ?

-" Ne t'inquiète pas...Ils vont bientôt rentrer ! Kuchiki-sama et Wan...Rowan sont allés les chercher..."

-" Et toi tu va où ? Tu va les rejoindre ? Non Madame Yuna, ne nous laisse pas !"

- " Ne t'en fais pas puce, je vais chercher du chocolat...Je reviens vite"

-" D'accord...Et...Je pourrai t'aider après ?! "



Yuna lui adressa un grand sourire tout en lui caressant gentiment la tête. Elle lui fit un signe de tête affirmatif avant de le relever et de se diriger vers la sortie. Même si elle essayait d'afficher une expression rassurée...Même si elle avait confiance dans les compétences de Wan-chou et d'Akira....Elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète...Très inquiète...De plus, elle avait un mauvais pressentiment qui lui titillait le ventre...Elle poussa un long soupire tout en sortant de la pièce. Se dirigeant d'un pas rapide vers son infirmerie...

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/index.htm
Arzel Wardolf
~ Professeur de Potion- Directeur des Serpentards <3 ~
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/03/2008

Pensine
Patronus: Malagriffe Tacheté
Epouvantard: Un Clown
Niveau:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Sam 12 Avr - 17:12

Le professeur de potion et directeur de Serpentard était inquièt, ceux qui étaiet partis faire une ronde n'étaient pas encore revenu et la tension qui se faisait sentir chez les préfets et le corp enseignant n'augurait rien de bon. C'était la première fois qu'il voyait une telle chose arriver à Poudlard, il se sentait un peu dépassé mais le montrer aurait été une preuve de faiblesse bien trop importante. Etant le directeur de serpentard, il se devait de rassurer ses élèves, surtout les premières années mais les mots n'étaient pas assez puissant pour certain et le professeur ne savait pas trop quoi faire. Dans ses rangs, il avait recensé ceux qui suivaient normalement les cours de soins. Mais il en manquait d'autre, notamment la Préfète en Chef qui n'était inscrite sur aucune des listes d'option qui passait entre les professeurs. Narcissa Black n'était pas dans la salle, sûrement en train d'errer dans les couloirs du chateau ou pire, dans le parc. En train de faire une ronde ou quelque chose qui s'en rapprochait. Arzel fit un tour de salle rapide, beaucoup de Serpentards étaient présents, les plus vieux ne semblaient même pas se soucier de ce qui arrivait dehors alors que certains, plus jeune ne cessait de se poser des questions. Il les aimaient ses petits Serpentards, certes, il n'était pas plus sympathique avec eux qu'avec les autres élèves mais il tenait à ce que tous soient en sécurité et en voir manquer à l'appel ne lui disait rien de bon.

Un élève aggripa sa cape, d'un regard il nota la maison : Poufsouffle. Ceux-ci étaient présents aussi et leur directeur de maison s'occupait d'eux. Arzel détacha simplement la main de l'élève, regardant son visage en souriant franchement. Il ne lui donnerait aucune réponse à sa question muette, ne lui dirait rien pour le rassurer car c'était inutile, rassurer les gens cachait simplement la vrai valeur du danger et Arzel n'était pas d'humeur. Il était fatigué, en pyjama et très franchement pas du tout opérationnel! Non mais imaginez tout de même que quelques minutes avant, il était en train de dormir bien au chaud dans son lit! Puis un fabuleux message lui était parvenu et il avait du sauter hors de ses appartements pour réunir tout les dortoirs des verts et argent! Heureusement, son pyjama ressemblait plus à ses habits de tout les jours et heureusement, encore une fois, il ne portait pas de stupide bonnets de nuit! La seule chose qui trahissait son endormissement précédent c'était sûrement ses cheveux en bataille et l'oublie de son haut de forme. Pour le reste, Arzel ressemblait à ce professeur narcissique de tous les jours...
Il fit un deuxième tour de salle, observant ses collègues. Il n'était pas dur de noter l'absence du directeur de Gryffondor. Sa maison semblait d'ailleurs un peu en stress. Sans oublier la non présence de ses élèves les plus populaires. Arzel eu un sourire crispé. Ici, on ne pouvait rien faire d'autre que d'attendre et se poser des questions...Le jeune homme retourna près des Serpentards, il n'était pas difficile de trouver leur position dans la grande salle, ils restaient encore et toujours les uns avec les autres et certains étaient un peu trop détendus ou ne prenait pas au sérieux cette réunion express. Les préfets eux-mêmes semblaient bien calme alors qu'il voyait au loin la chevelure noire de Bellatrix Black qui essayait de se débarrasser en vain d'un camarade de première année.

"Il faudrait que vous soyez là pour voir ça..."

Arzel pensait à sa fratrie, ils aurait certainement aimé voir quelque chose du genre à Poudlard. A moins que cette histoire les ennuis mais ce n'était pas le plus important. De ce qu'il avait retenu des informations données, un élève avait été attaqué par un ou des détraqueurs... Et ça, c'était une très mauvaise nouvelle! Il faut le dire, comment un détraqueur peut-il entrer dans Poudlard? Même si Dumbledore était absent, la sécurité du chateau était maximum, les directeurs de maison pouvait même la renforcer avec l'accord du directeur adjoint! Alors comment avaient-elles pu céder sens que personne ne s'en rende compte? Comment les protections du chateau avaient put être misent à mal alors que personne ici ne l'avait fait? Cette question devait tourner dans les esprits des professeurs et sûrement des élèves plus âgés qui n'avaient jamais rencontré une telle chose auparavant...
Enfin, c'était ainsi! Arzel frappa dans ses mains, se laisser abattre et se poser pleins de questions n'était pas à l'ordre du jour et son habituel sourire revint se poser sur ses lèvres alors que les portes de la grande Salle se rouvrait...Dommage, il ne s'agissait pas des professeurs déployés pour la ronde... Tant pis, il attendrait qu'ils reviennent en gardant ce sourire qu'il affichait chaque jour. Montrer la tension qui vous habite n'était pas le mieux pour rassurer les gens, Arzel le savait.

"Vous semblez bien vous débrouiller...Hum..."

Un dernier sourire à l'attention de certains Serpentard et il repartit faire un petit tour dans la Grande Salle, Poudlard vivait un moment critique mais le Professeur de potion ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre que les choses avancent ou s'apaisent. C'était ainsi et tout le monde le savait. Apaiser les esprits avec des mots était inutile, apaiser les coeurs avec des gestes d'affection l'était aussi. Il pouvait simplement répondre aux questions si on lui en posait mais aucun élève ne semblait assez aventureux pour lui demander quoique ce soit. Sa coupe en serait-elle la cause? Arzel sourit une nouvelle fois, l'infirmière revenait avec du chocolat! Ca au moins, ça faisait du bien aux élèves victimes d'une trop grosse pression et puis, s'était réconfortant non?
Arzel fit quelques pas encore, il se demandait toujours ce qu'il se passait à l'extérieur et pourquoi il n'était pas aller faire la ronde lui aussi? Il aurait été sûrement plus utile à l'extérieur mais les élèves avaient besoin de noter la présence de professeurs avec eux. Du moins, c'était ce qu'il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decily Kaine
~ Modo Frapadingue <3 - Elève de Gryffondor ~
avatar

Nombre de messages : 151
Année/Métier : 6ème
Amis/Amour : Sirius =P
Humeur : Happy happy xD
Date d'inscription : 14/11/2007

Pensine
Patronus: Aigle
Epouvantard: Anaconda à moins de 15 mètres d'elle.
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 29 Avr - 22:35

Rester zen, principal objectif de cette soirée pour Decily. La moindre des choses est de dire qu'il y avait plus simple... La jeune Gryffondor s'était réveillée en sursaut, tremblante... Un cauchemard additioné à un courant froid, rien de tel pour gâcher une nuit. D'ailleurs ce courant d'air froid... Il n'y était plus =O Faisait-il parti de son cauchemard ? Suspect En tout cas, Decily ne pouvait plus dormir. Après avoir passé quelques temps en tailleurs sur son lit, à se calmer, un professeur était venu chercher les filles du Dortoir.... Sans trop d'explications, les élèves avaient été amenés à se rendre dans la Grande Salle. Une fois là-bas, Decily put remarquer qu'ils n'étaient pas les seuls ! Tous les élèves y étaient, assis autour des tables, comme à un Banquet habituel . Sauf que tout cela se déroulait vers 2h du matin...Decily était complétement à côté de la plaque Et pas tout à fait éveillée ! En pyjama, légèrement endormie, la jeune fille n'avait remarqué la présence de l'Infirmière ainsi que du professeur de potions qu'au bout de plusieurs minutes. Dess apprécia le jus de citrouille que Yuna distribuait. Une fois le liquide ingurgité ( xD ) , elle se sentit nettement plus syncro avec ses pensées. Il lui fallait maintenant agir, ou en tout cas être prête à agir ! En tout premier , il lui fallait... sa baguette . Où était-elle ? Elle était pourtant sûre de l'avoir prise avec, même dans son profond brouillard matinal, elle savait qu'elle l'avait prise !

* Elle a du tomber... *


Bon, et bien il ne reste plus qu'à la chercher ! Decily se retourna et quitta le banc sur lequel elle s'était assise. A quatre pattes par terre, elle partit à la recherche de sa baguette . Elle ne manqua pas de recevoir quelques coups de pieds mais, au bout de plusieurs minutes, elle retrouva sa baguette. Dess se releva et fit le point... La salle était , bien-sûr, bondée. Mais le caractère énergique et impatient de la Gryffondor ne lui permettait pas de rester là, assise , à attendre que les choses se fassent ! Elle devait et voulait agir. Pour prendre conscience de la situation, elle devait se renseigner. Elle se posta vers la Porte, en attendant que L'Infirmière revienne ...


[ Rah désolée,mais je ne sais pas encore spécialement ce qui va se passer, alors c'était juste un topic pour montrer que je suis là xD ]

_________________
Sirius ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yo-0p.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 30 Avr - 21:52

Lucius dormait tranquilement dans les dortoirs des garçons de Serpentards quand Arzel Wardolf était venu les réveillé en plein milieu de la nuit. Jamais son professeur de potion n'avait fait ça. Il semblait même au jeune blond qu'il n'avait jamais pénétré dans le dortoir de ses élèves ! Ce n'était pas un comportement NORMAL et il s'inquiéta un peu mais le cacha du mieux qu'il pu. En tout cas, il ne cacha pas sa surprise. Il ne chercha même pas à enfiler sa robe de sorcier : il se préoccupa plutôt de prendre sa baguette magique posée sur sa table de nuit en se levant précipitemment. Il ne chercha pas à refaire son lit comme à chaque fois qu'il se levait. Il laissa les couettes en vrac et suivit ses camarades, de première à septième année, pour se retrouver entassé dans les couloirs. Ils arrivèrent tous dans la Grande Salle avec les autres maisons déjà là. L'infirmière distribuait de quoi manger et boire, de quoi réconforter les élèves... mais pourquoi ? Des questions s'entassaient dans sa tête pendant qu'il s'installa sur une des tables misent contre le mur de la pièce bourdonnante de murmures inquiets parfois juste un peu surpris. Lucius remarqua quelques absents, comprenant notemment les professeurs de Métamorphose et de Soins aux Créatures Magiques. En repenssant au professeur de Soins aux Créatures Magiques, il remarqua brutalement quelque chose qui ne l'avait pas tout de suite tapé à l'oeuil : Cissy était en cours dans le parc à cette heure-ci, avec ce même professeur absent ! Ce rassemblement avait-il un semblant de lien avec ces disparitions ? C'était plus que possible... Il prit le chocolat et la tasse de jus de citrouille que lui tendait l'infirmière qui repartit chercher d'autre réserves à distribuer. Il vit alors le professeur principal de sa maison. Il descendit de sa table pour se diriger, non sans bousculer tout le monde au passage, vers lui.

- Professeur ! Que ce passe-t-il ? Pourquoi nous sommes tous ici à 2h du matin ?

Il attendait une réponse franche de cet homme qui devait surement tout savoir de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Black
~ Fondatrice bonne pour l'asileuh XD - Batteuse & Préfète - Sérial Killeuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 708
Année/Métier : Sixième Année
Amis/Amour : 'Dréas, Sev', Evan, Lucius, Narcissa.../ Nott? Lestrange? Rosier?...C'est dur d'être une star O_o
Humeur : Glauque & Sadique
Date d'inscription : 09/11/2007

Pensine
Patronus: Une Hyène
Epouvantard: Walbruga Black ou son père morts
Niveau:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Ven 16 Mai - 1:16

Par les chaussettes à poids trouées de Dumbledore et les caleçons de Merlin! Pourquoi avait-elle été nommée préfète de sa maison en cinquième année hein?! POURQUOI! Non mais franchement, encore se faire nommer préfète quand rien de grave ne se passe, c'est plutôt cool vu qu'on peut torturer mentalement les p'tits nouveaux mais là, LA ce n'était absolument plus drôle du tout et Bella était prête à arracher les yeux du prochains clanpin qui viendrait lui poser une question!
Il faut dire que les préfets avaient été brieffés dés leur arrivée dans la Grande Salle. On leur avait retracé les évênements récents et connus du début de soirée et maintenant, les voila contraints et forcés de rassurer tout le monde!
Grrr...Le prochain qui venait lui causer allait se manger une rouste façon Black qu'il s'agisse d'un Professeur ou d'un élève! Il fallait dire que mine de rien, Bella était particulièrement stressée alors qu'elle avait quitté sa table pour aller bouder dans son coin, tournant le dos à tout le monde! Ben quoi? Sa soeur manquait à l'appel! Et par Merlin, s'il lui arrivait malheur, elle tuerait tout les cloportes qui avait de près ou de loin un rapport avec ses blessures ou pire! Dans ces circonstances, autant dire que tous les élèves de Poudlard et les Professeurs allaient en prendre pour leur grade car après tout, c'était la faute de cette foutue école si de tels malheurs arrivaient!

La préfète sentie sa cape tirée vers le bas...Grrr...Elle allait écraser ce débile profond qui avait osé la déranger alors qu'elle était en pleine crise de nerf! Inspiration...Expiration...Inspiration...

"QUOI?!"

Voila, sa voix résonna dans la Grande Salle et un instant, elle cru que tout bruit avait disparut de la surface de la terre alors que son regard se posait sur l'élève de Serpentard, sûrement en première année et qui semblait plus aliéné qu'un Veracrasse! Par Morgane, Pourqoi n'était-il pas allé voir ailleurs si un autre préfet se cachait? Hein? Pourquoi?
Bella maugréa, jura et ôta la main de l'élève de sa cape. Lui répondre? Et puis quoi encore! Elle n'avait rien à lui dire et il pouvait toujours courrir pour qu'elle le rassure. Après tout, il ne fallait pas être trop attardé ni avoir fait des études au ministère pour comprendre ce qui se passait dehors! Même sans explications, on pouvait comprendre que le chateau était attaqué! Il n'y avait qu'à noter les visages des Porfesseurs et Préfets pour comprendre tout de suite que quelque chose se passait. En tout cas, une chose était sûre, Bella ne se laisserait pas aller à la panique bien qu'elle soit déjà totalement en stress pour sa soeur...

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurs-map.forums-actifs.com
Yuna Natsume
~Administratrice à idées XD- Membre de l'Odre du Phénix-Infirmière Rêveuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Melwi-chan~Aki~ Alistou ~Blody~ Keita-chou~Wan-chou
Humeur : Rêveuse...Rêveuse...
Date d'inscription : 25/11/2007

Pensine
Patronus: Un cheval =)
Epouvantard: La mort d'une des personnes qu'elle aime le plus
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Sam 17 Mai - 15:26

Yuna était montée jusqu'au premier étage, essayant de se presser, le coeur toujours lourd d'un mauvais préssentiment...Vous savez, ce genre de sentiment qui vous ronge l'esprit et vous contract l'estomac...Cette attente interminable où vous ne pouvez rien faire d'autre qu'être là....Attendre, essayer de se rendre utile...Et surtout attendre que quelque chose se passe...De bon ou de mauvais...Il faut le dire, elle avait peur...Yuna ne se sentait pas bien, enlacé par cette crainte de perdre de nouveau des êtres chers...Kuchiki-san était parti sauver les élèves dans le parc...Et Rowan avait fait de même...Elle ne l'avait pas vu de la soirée...Il n'était même pas descendu prendre son repas...Avait-il été malade ? Espérons que non...Oui, espérons...Car l'infirmière savait bien que contre tout il lutterait pour protéger ses élèves...Et c'est bien cela qui lui faisait peur...Kuchiki-san en ferait de même...En y réfléchissant bien, elle aussi elle lutterrait contre vent et tempête...Mais vous savez bien que Yuna ne pense jamais à elle et au danger qui pourrait bien la saisir...

Alors qu'elle sortait de son infirmerie, deux cartons flottants autours d'elle l'n remplis de chocolat et l'autre de jus de citrouille pour uen fois elle avait pensé à utiliser la magie, Yuna enttendit un bruit sourd...Un grognement qui semblait lointain...Humm...Kuchiki-san peut être ? Non...Il ne rugissait pas aussi fort...Quoi qu'après l'avoir souvent enttendu rugir dans le château pour diverses raisons elle n'aurait pas été étonner que ce soit le professeur de métamorphose qui produise ce bruit...Mais...Non, ce ne pouvait être lui...Alors quoi...? Elle descendait lentement les marches du premier étage, seule, aucun professeur ne semblait voir fait une ronde ici. Elle était seule, seule avec cet étrange bruit qui semblait de plus en plus proche...A chaque pas son coeur se serrait et son estomac se contractait...Cette nuit allait être longue...Trop longue...Yuna s'arrêta un instant dans l'escalier, sur les dernières marches qui la séparait du rez-de-chaussé. Elle ferma les yeux et eut une pensé pour Rowan...Du haut de son infirmerie qui donnait sur le parc elle avait vu ce qui se passait dehors...Elle avait vu le grand dragon de son cher de tendre planner dans les cieux...Rowan devait certainement se trouver dessous. Elle avait vu aussi les éclairs verts...Elle avait vu la lueur argentés trop faible à la lisière de la fôret...Yuna avait bien comprit qu'il ne devait pas y avoir que des détraqueurs...Sinon les élèves qui se trouvaient dans le parc auraient été sauvé bien plus vite...Mais plus la situation avancait, plus le temps semblait long...Plus le danger semblait proche...Plus la nuit devenait sombre... La jeune Japonaise ouvrit d'un coup les yeux, elle l'avait senti...Elle avait enttendu...Ce cri perçant, le sol qui tremblait...Yuna tourna la tête vers le mur qui se trouvait à sa droite...Et comprit trop tard qu'elle se trouvait au mauvas endroit au mauvais moment...

C'est dans un cri aiguë qu'elle tomba en avant de dévala les marches de l'escaliers...Elle se retrouva par terre, recouverte de débris...Les restes du murs qui venait d'exploser juste à côté de l'infirmière qui eut beaucoup de chance de n'avoir reçut plus de dégats...Yuna se releva lentement, sonnée...Le jus de citrouille recouvrait le sol et les tablettes de chocolats étaient éparpillées un peu de partout...Mais cela n'était pas le plus important. Loin de là ! Car ce que se trouvait en face d'elle la rendit encore plus blanche qu'elle ne l'était déjà...Ce qui venait d'exploser uen facade du châteaux était la queue pleine de piques d'un...Dragon ! Oui un dragon ! Qui poussa un autre grondement avant d'exploser encore uen fois le mur de l'école...Essayant de créer une faille assez grande pour pouvoir entrer dans le château...Et déjà, il essaya de glisser sa tête dans le trou qu'il avait creusé... Si Yuna navait pas saisit son courage à deux mains, si elle n'avait pas son esprit bloqué sur le fait qu'il fallait qu'elle protège les élèves, elle n'aurait pas brandit sa baguette et lancé un sort tout à fait étrange contre un dragon...

Yuna était uen sorcière qui passait son temps a essayer de comprendre son monde qu'elle avait connue trop tard. Elle lisait souvent des livres traitant sur la magie, son monde et les créatures qui le peuplaient...Et c'est dans un livre que lui avait prêtait Maria que Yuna avait apprit que les dragon avait une très mauvaise vu et craignaient les lumières trop fortes...Voila pourquoi elle avait crié de toutes ses fortes " Lumos Extremos " la baguette pointée sur le reptile...Avait-elle beaucoup de chace cette nuit ou n'était-elle pas si nule en sortillège ? Car le dragon venait de gronder et de partir...Dans un battement d'aile sonore, il s'était éloigné...Mais pour combien de temps ?! Maintenant il fallait qu'elle retourne à la salle commune prévenir tous le monde...Ils n'étaient en sécurité dans le château...Du moins dans les endroits accessible pour ce monstre...Les cachots seraient peut être une meilleure cachette non...? Elle ne savait pas trop...Mais en tout cas elle fallait qu'elle aille prévenir les autres adultes qui étaient restés dans le château...Alors qu'elle allait partir vers la salle commune, elle crut voir des ombres dans la fumée de poussière qu'avait laissé le dragon sur son passage...Ah...? Des professeurs...? Yuna avait gardé sa baguette levée et fit un pas en avant, histoire de voir qui allait se trouver devant elle...

Un éclair rouge traversa le nuage de fumé et allait se planté dans le mur derrière Yuna...Emportant quelques cheveux de al jeune femme qui avait esquivé le sort de justesse...Un stupéfixe ! Yuna ne savait pas qui se trouvait devant elle mais en tout cas...Ce n'était pas des personnes de son camp...Des mangemorts alors ? C'était certainement la seule solution...Les mangemorts s'étaient infiltré dans le château et elle se trouvait seule contre deux ou trois sorciers plus ou moins puissant...Que faire...? Yuna leva sa baguette et lanca un deuxième sortillège. Un voile bleuté vint se glisser entre elle et ses attaquants. Elle voulait gagner du temps et ne pas commencer un duel...Non, il fallait d'abord qu'elle prévienne les autres...Il fallait que...Que Rowan soit avec elle. C'était bien égoiste de sa par certe, mais c'était la seule personne qu'elle voulait à ses côté tout de suite maintenant...La seule personne dont elle avait besoin...Yuna fit apparaitre son patronus et après lui avoir indiquer ce qu'il fallait qu'il dise à qui, il s'élança vers le trou géant crée par le dragon...Portant un message simple : " Rowan, un dragon à percé les murs du château...Entre le permier étage et le rez-de-chaussé...Vient s'il te plait...Je ne suis plus seule...Je...Je crois que des mangemorts sont là...Rowan, vient vite je t'en prie..."
Elle était maintenant seule...Seule face à des mangemorts qui étaient en train de briser la barrière qu'elle avait dressé...Malgré tout, elle resta là où elle était. Prête à combattre, elle n'était pas résolue à s'enfuir...Elle était prête à combattre et à protéger ceux qui devaient être protégés ce soir...

[ C'est pas terrible mais au moins j'ai fait avancer les choses u_u ]

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/index.htm
Aizen O'Neil
~ Membre du Ministère - Mangemort - Maitre de Potion <3 ~
avatar

Nombre de messages : 8
Amis/Amour : Vous en avez d'autres des comme ça?
Humeur : Humpf...
Date d'inscription : 08/04/2008

Pensine
Patronus: Singe
Epouvantard: Sa soeur
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 18 Mai - 21:32

L'idée du Dragon avait été une aubaine. Inspirer la peur à ceux qui le voyait sans qu'ils comprennent les intentions premières des attaquants du château. Semer le trouble dans les esprits des gens qui n'en croyait pas leurs yeux. Oui, pour Aizen, ce coups était un coups de maitre. Déjà quand l'annonce d'une bataille à Poudlard avait été faite par le Seigneur des Ténèbres, il n'avait pu s'empêcher de tressaillir de bonheur, de sourire largement et intérieurement et de s'imaginer en plein milieu des combats, frappant, torturant et tuant des élèves et des Porfesseurs. Merlin, qu'il avait trouvé cette idée bonne, même si dans un premier temps, la venue des Détraqueurs ne l'avait pas vraiment rassuré. Le plan était selon lui en tout point parfait. Des Mangemorts dehors afin d'attirer le plus de monde possible en dehors des murs du château, l'absence prolongée de Dumbledore qui faisait naître dans l'esprit de ses partisants le doute et surtout un petit détachement de Mangemort qui sous la couverture d'une créature magique incongrue allait pouvoir se glisser entre les pierres froides de Poudlard...

Un plan qu'il jugeait parfait. Même leur arrivée dans la forêt interdite avait été presque parfaite, même si faire traverser la forêt aux diverses créatures aurait pu leur coûter leur plan. Une fois à la lisière, il n'avait eu qu'a attendre. Attendre l'attaque du détraqueur, la confusion et la terreur avant de se jeter dans la mêlée puis vint l'instant qu'il avait sûrement préféré, la route vers le chateau sous le couvert d'un Dragon. Pour ne pas se faire remarquer, Aizen qui bien que peu enclin à la réflexion, avait choisi de s'imposer un sortilège de Désillusion, il était alors passer près du groupe d'élève et des Professeurs sans se faire remarquer, accompagner d'un poignée de Mangemort. Le plus dur restant de briser le mur. Pour une grande partie, le Dragon s'en était chargé, même si il lui avait fallu un peu d'aide à coup de "Bombarda Maxima" afin de ne pas y passer la nuit...Aizen était en effet très impatient de voir sa mission réellement commencer, il était impatient de rentrer une nouvelle fois dans les murs du château, un château sûrement sous le choc de ce qui lui arrivait.

Ses cheveux rouge attachés et son corps entier masqué par sa tenue de Mangemort, Aizen pénétrait maintenant dans le château grâce au trou béant du Dragon. Le voir reculer avait été étonnant mais il fallait s'y attendre, tout habitant de Poudlard serait prêt à leur mettre des bâtons dans les roues tellement il craignaient pour leur survit... Et ils avaient raison... Alors que la fumée opaque ne lui permettait pas de voir à plus de quelques mètres, il distingua cependant un premier éclair rouge, décoché de sa droite puis à l'opposée, une barrière de protection. Fable sort selon lui, système un peu contraignant pour son auteur qui allait devoir rester concentrer. Dans un premier temps, il se détacha de cette cible, rapidement, il voulait trouver la Grande Salle, dans les moments de crise, tout le monde s'y regroupait et le festin n'y serait que meilleur. A cette pensée, on aurait presque pu l'entendre rire. Un rire fort et froid... Mais l'éclat argenté d'un Patronus quittant l'intérieur du château lui fit tourner les talons. Ainsi donc, cette protection n'était pas faites par un élève mais bien par une personne qui voulait communiquer avec l'extérieur, prévenir que quelqu'un était rentré...Aizen jura.
C'était ce genre de personnes qui pouvait faire capoter une mission et il n'était pas le seul à penser une chose pareille car déjà les sorts fusaient en direction de l'inconnue au bouclier.

Le jeune homme fit rouler sa baguette entre ses doigts, sourit un instant et la leva en direction des poutres du château. Attaquer un bouclier de front pouvait être trop long mais surprendre son adversaire même sans causer de dégats pouvait être bien plus utile.


"Bombarda Maxima"

La poutre et quelques pierres volèrent en éclat, dégringolant du plafond, perçant les escaliers et roulant inéxorablement vers la propriétaire du bouclier. C'était le second instant de réflexion du jeune homme, le deuxième et sûrement le dernier car pour couronner le tout, Aizen continuait à lancer quelques sortilèges impardonnables. Malgré la fumée noirâtre qui s'agglutianti dans l'entrée, il utilisa une dernière technique de diversion en attrapant la fiole d'une potion de confusion coincée sous sa cape. Intelligent non? Cette potion avait la capacité de rendre confus toute personne qui la buvait ou qui se retrouvait en contact avec elle, ainsi, si elle éclatait au bon endroit et au bon moment, la barrière céderait, laissant le premier rempart qui menait au bon déroulement de leur plan, tomber...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwina O'Gara
~ Bibliothécaire - Ordre Du Phénix - Irish girl ~
avatar

Nombre de messages : 22
Année/Métier : Ancienne bibliothécaire
Amis/Amour : Yunie-Chan.../Nobody
Humeur : Rêveuse et nostalgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Pensine
Patronus: Un Chat
Epouvantard: Une Harpie
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 19 Mai - 15:42

Melwina avait été envoyée pour faire une ronde dans les étages du château, la découverte d'un élève blessé par un Détraqueur avait fait un grand remu-ménage parmis le corp enseignant de Poudlard et tous les adultes avaient été mis à contribution. De ce fait, elle ne savait que peu de choses sur l'état réel du problème. Passant d'un étage à l'autre par les escaliers, elle pouvait cependant entendre et par moment appercevoir l'avancée en temps réel des évênements qui secouaient le château. Melwina avait un très mauvais présentiment sur le suite. Ce genre de sentiment qui vous opresse...Celui qui vous rend faible, angoissé et vulnérable. Déjà qu'elle n'était pas des plus douée en temps normal, elle qui préférait les livres aux actions de forces...
Et puis, il y avait aussi ce bruit, ce grognement sourd qui venait de l'extérieur, comme si il montait du centre de la terre pour exploser à sa surface.
Melwina avait maintenant parcourut l'ensemble des couloirs du château et revenait sur ses pas à toute allure quand le bruit du'un effondrement ce fit entendre. Du haut des escaliers, elle pouvait observer la poussière qui se dégageait du trou obstrué par le dragon. Son sang se figea alors. Incapable de bouger le moindre muscle, elle était témoin d'une scène que jamais elle ne se serait iméginé même dans ses pires cauchemars. Melwina vacilla, se tenant la tête dans les mains. Complètement paralysée par la peur de ce qui allait se passer ensuite.

Quand la lumière vive d'un sort éclaira la scène, elle prit enfin connaissance des dégats infligés au château et du danger qu'il révélait. Des ombres passaint par l'ouverture créée par le Dragon et sa peur s'accentua encore un peu, augmentant de quelques crans alors que des sorts se répercutait sur une barière bleutée. Du haut de son esclaier, elle ne pouvait se résoudre à descendre, Melwina était comme pétrifiée, ses muscles ne lui obéissaient plus et les larmes lui montaient presque aux yeux tandis que le présentiment augmentait avec une puissance malsaine. Blanche comme un linge, paralysée et incapable de réfléchir, elle s'agenouilla. Il lui fallait du temps pour reprendre ses esprits. La peur était pour l'instant trop grande, le désespoir causé par les détraqueurs trop puissant et elle n'arrivait plus à faire correspondre ses pensées entre elle.
Le mélange de doute, de peur, d'anxiété et cette impression étrange qu'elle ne passerait pas la nuit la fit se relever. Melwina avait un caractère fort, décevoir les membres de l'Ordre était impossible pour elle qui avait si souvent contredis les actions qu'ils voulaient mettre en place. Et puis, il y avait aussi les élèves qui tenaient une grande place dans son coeur.

La bibliothécaire inspira profondément, sa baguette en main, bien serrée afin de ne pas la perdre. Le coeur emprunt de peur, elle leva le petit bout de bois magique, ce que les sorciers considérait comme le prolongement de leur bras et théatralement elle descendit quelques marches, arrivant bien vite au niveau de la barrière de protection. Pourquoi l'élève en question était-il ici, seul? Alors qu'il aurait dû être dans la Grande-Salle. Elle cligna des yeux, la fumée noire était encore trop importante pour qu'elle ne puisse distinguer quoi que ce soit.
Melwina trouva cependant un courage qu'elle ne se connaissait pas et miraculeusement, elle pu avancer assez pour distinguer la pâleur des cheveux de l'infirmière de l'école. La barrière qu'elle avait dressée était bien trop faible pour qu'elle puisse tenir longtemps et Melwina ne resterait pas longtemps en dehors de leur attention. Les Mangemorts ne tarderaient à la découvrir, perchée sur les marches de l'escalier.
C'était donc l'occasion ou jamais, elle devait agir maintenant, pendant que les mangemorts se focalisaient sur Yuna.
L'un d'eux entama un mouvement plutôt étrange pour un lancé de sort et dans la lumière vaccillante de la lune, Melwina reconnue une petite fiole volée dans les airs.


"Repulso!"

Si cette fiole inconnue ne s'était pas dirigée vers Yuna et sa barrière, elle n'aurait sûrement rien fait mais les potions sont un danger qu'il ne faut pas négliger, ainsi elle était découverte. Par chance ou Malchance, elle se prit les pieds dans les marches brisées, dévalant ce qui restait des escaliers pour se retrouver au niveau de sa collègue. A deux, elles pouvaient résister un peu plus longtemps, même si seules elle ne tiendraient face aux mangemorts que quelques minutes à tout casser. Pour la sécurité des élèves, elles se devaient de se battre.
Melwina se releva, rien de cassé visiblement, son épaule semblait pour le moment mal en point, déplacée sûrement mais la jeune femme leva à nouveau sa baguette avec difficulté, lançant un nouveau sort en direction de leurs assaillants.


"Incarcerem..."

Elle retomba, Melwina avait mal évalué les conséquences de sa chute et le peur elle-même avait du mal à la maintenir debout pour le moment. Elle devait donc profiter encore un peu de la barrière, le temps de se remettre de ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Zackary
~ Auror Spychopathe - Membre de l'Ordre du Phénix - Danger Public <3 ~
avatar

Nombre de messages : 21
Année/Métier : //
Amis/Amour : Amis...? Amour...? Gnééé ?! xD
Humeur : Tu me touche, j'te bouff...
Date d'inscription : 07/04/2008

Pensine
Patronus: Papillons
Epouvantard: Revoir son père battre sa mère
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 20 Mai - 21:10

  • Tuer...Tuer...Du sang...Des morts...La panique...La peur...Andrew avait tous ses sens aux aguets, il respirait à pleine bouffée l'air glacé qui avait que peu d'emprise sur cet être qui ne possédait que très peu de sentiments. La peur...Qu'est ce que c'était pour un garçon qui depuis sa naissance à apprit à vivre avec cet sentiment qui normalement vous immobilise sur place ? Rien...En tout cas, cela faisait parti du quottidien et Andrew n'y faisait plus attention depuis sa majorité. La peur c'était pour les faible...Lui, il ne l'était plus depuis longtemps...Depuis qu'il avait assassiné son père...Ainsi, si la peur existait toujorus en lui, ce n'était qu'un sentiment comme un autre...Parmis le peu de morale et de "coeur" que possédait tout au fond de lui le jeune homme qui était sur-exité. Pourquoi ? Et bien c'était simple non ? Il se trouvait dans une situation dangereuse, qu'il voyait plutôt comme un jeu distraillant, durant laquelle il pouvait tuer autant qu'il voulait...Torturer...Avoir du sang sur les doigts...Même s'il n'y avait qu'une seule chose qui le gênait. Il n'avait pas le droit de toucher à un collègue ou encore moins à un élève...C'était tout de suite moins drôle...Mais qu'importe...Le petite plus de cette soirée, c'est qu'il y avait de plus en plus de créature infecte et puante...Très amusante à abattre d'ailleurs... Il tenait fermement sa baguette entre ses doigts. Lançant une multitude de sorts divers assez dangereux sur tout ce qui pouvait le gêner. Car il après avoir bataillé un certain temps dans le parc, il avait été un des premier à être sur place, il s'était attardé sur une proie beaucoup plus intéressante...Et le voila en train de suivre le dragon qui volait vers le château.Il était content...Il avait enfin trouvé un truc assez gros pour s'amuser longtemps...

    Ainsi, il courrait comme un fou. Enfin, plutôt comme uen sorte d'animal qui ne s'arrêterait pas avant d'avoir trouvé sa proie, ou une autre plus interessante. Même si les effets des détraqueurs ne le dérangeait pas plus que ça...Ce froid persistant commençait à lui taper sur les nerfs. C'est pourquoi il avait fait apparaitre quelques papillons autour de lui...De toute façon, il avait quitté depuis longtemps la lisière de la fôret et se trouvait dans la cour avant la porte principale. Les détraqueurs étaient maintenant loin...Et puis, il en avait étrangement rencontré très peu...C'était surtout les trolls qui avaient eu envie de le pourchasser...La course avait été amusante et le voila encore plus motiver à tuer que tout à l'heure. Posté devant la porte...Aller, plus vite, plus vite...Il fallait que la porte s'ouvre plus vite pour qu'il prenne de surprise de dragon...Car déjà le reptile avait briser un mur du rez-de-chaussé et Andrew espérait arriver à temps pour engager un éventuel combat avec la créature...Il continuait de courir à traverser le couloir qui le mènerait à sa proie. Son rictus inquiètant affiché sur son visage. Ce rictus qui se dessinait sur ses lèvres lorsqu'il venait de tuer...Lorsqu'il était dans la partie "sauvage" de son être....Quand il était sur le point de prendre la vie...Son rictus étrange qui n'avait pas quitté son visage depuis qu'il avait abattu son premier troll... Adrewn était enfin arrivé à destination. A peine essoufflé...Tellement exité qu'il était pret à se mettre à rire à pleine gorge. Ce rire tout aussi étrange qui pouvait le saisir après un meurtre. Ce rire qui montrait sa joie dans les actes... Cependant, s'il n'avait pas vu ce qui se passait en bas des escalier sur lequel il se trouvait, il aurait pu se mettre à rire et courir vers le nuage de fumé qui commençait à se disciper... Car en contre bas se trouvait deux personnes qu'il connaissait... La première, il l'a reconnu bien vite. C'était Yuna...La trop gentille Yuna qui avait monté une barrière bien trop fine d'après lui... Il l'aimait bien Yuna...Enfin, il supposait que c'était "ça" bien aimé quelqu'un...Ne pas avoir envie de l'assassiner et apprécier la voir vivante... La deuxième, c'était une personne plus petite...Qu'il avait aussi vu à l'Ordre de temps à autre...Comment s'appellait-elle ? O'Gara...Oui c'était cela...Son exitation était redescendue...C'était même des plus étrange... Il avait remarqué ce qui se passait de l'autre côté de la barrière...Le dragon avait disparu avant qu'il n'arrive et des mangemorts étaient en train de lancer une multitude de sortilèges pour briser cette barrière et celle qui l'avait crée...Ah non ! Il ne fallait pas faire de mal à Yuna...Il ne fallait pas faire de mal aux femmes de l'Ordre...Car si lui n'en avait pas le droit personne ne pouvait...Non ! Non...Non ! On ne devait pas toucher Yuna et Melwina ! De la bête sauvage il passa à l'adolescent capricieux à l'adulte qu'il était vraiment...Une situation étrange...Lui même avait remarqué ses changements de personnalité...Mais pour l'instant ce n'était pas le plus important...Pour l'instant il ressentait ce qu'il avait ressenti quand sa mère mouru...Ce besoin...Non...Ce devoir de protéger quelqu'un...Pour des raisons certes étranges, mais Andrew était déjà en train de descendre tranquillement, trop calme par rapport à d'habitude. Sa baguette levée, prête à frapper. Son rictus avait disparu. Laissant place à un regard de braise et un visage fermé. Un visage trop serieux...Là, c'était l'adulte qui avait prit le pas sur la bête sauvage et l'adolescent....

    Il se passa très peu de temps entre le moment où Andrew avait posé sa main sur l'épaule frêle de la jeune femme aux cheveux blancs. A qui il avait lancé un regard à la fois inquiètant et chalereux....Le temps qu'il lance un autre regard à l'autre jeune femme par terre...Puis le moment où Andrew indiqua à Yuna d'abaisser sa barrière en même temps qu'il envoyait une série de sortilèges impardonnable dans l'immense nuage de fumée...il avait engagé le duel mais avec un aventage...La surprise...Il lançait un peu tous les sorts qui lui venait en tête...Il était maintenant devant, seul contre les mangemorts qui avaient évité ses sorts. Il avait attiré l'attention sur lui , faisant oublier les deux autres. Au fur et à mesure que ce duel non équilibré avancé, plus la personnalité sauvage prenait le pas sur l'adulte qui l'avait animé il y a quelques minutes au par avant...Et c'est lorsqu'il manqua de se prendre un stupéfix venant du sorcier masqué qui avait lancé quelque chose sur la barrière. De là où il était arrivé il avait tout vu...La potion lancée, le sortillège de la petite femme...Qu'Andrew redevient cette bête sauvage et se jetta sur le mangemort. Son grand sourire sur le visage. Tout deux tombèrent en arrière et roulèrent jusque dans un couloir un peu isolé...Ah ! Un combat plus équitable...Héhé... Andrew se releva le premier et lança un sort...Un sort qu'il avait apprit lors d'un passage à Sainte Mangouste. Le "videntraille"...Un sortillège amusant qu'il avait testé sur une souris à l'Ordre...Cela avait été très très divertissant...Mizuki avait failli vomir même ! Alors qu'est ce que cela donnerait sur un être humain...Andrew recula de plusieurs pas, par précaution, il faisait sombre et il y avait aussi de la fumée et de la poussière dans ce couloir assez large. Il n'avait pas vu s'il avait touché sa cible. En tout cas, il se mit cette fois-ci à rire...A pleine gorge, alors qu'il levait de nouveau sa baguette...

    " Aller viens ! Je t'attends...Si tu n'a pas perdu toutes tes tripes...."


  • Il continuait à rire...Il commençait enfin à réellement s'amuser. Il avait oublié le dragon et attendait patiement que son adversaire se relève...Enfin...S'il avait esquivé son sort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewen Wolfcot
~ Langue de Plombs - Mangemort ~
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/12/2007

Pensine
Patronus: Libellules
Epouvantard: Son père
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 20 Mai - 23:31

Dans l'ombre d'Aizen, Ewen attendait son heure. Le moment propice pour lancer son premier sort. L'homme masqué de la tête au pieds avait au préalable laissé sa cape rouge au vestiaire mais pas son calme. Venant du parc, il n'avait pas encore sortit sa baguette. Là-bas déjà, il avait attendu le bon moment pour quitter le couvert de la forêt interdite et la protection des arbres. Son sens de l'observation avait noté jusqu'ici de nombreuses choses sur l'évolution de cette attaque. Ainsi donc, tout ne se déroulait peut-être pas comme ils l'avaient prévus...Déjà, la présence des élèves! Obstacle minime pour un Mangemort mais maximal pour une attaque de cette envergure...
Ewen soupira, sa baguette ne fut sortie que durant sa course sous le couvert du Dragon. Jusque là, il n'était pas réellement entré dans le combat. Même la femme qui avait dressé la barrière n'était pas assez intéressante pour lui. Aucun sort de sa part ne fut lancer dans sa direction. La seconde, plus petite, était cependant la première surprise de l'homme...

Mais tant qu'elle avait les yeux fixés sur Aizen, il n'avait pas à intervenir. Les deux femmes ne devaient pas être des plus puissantes et Ewen ne s'attaquait que rarement à plus faible que lui...Trop ennuyant pour son mental sûrement. En revanche, l'arrivée d'une troisième personne, son air général et la façon qu'il avait de se comporter lui fit froncer les yeux sous son masques alors qu'il se voyait obligé de détourner les sorts impardonnables qu'il jetait ça et là en leur direction. Stupide...Ewen leva sa baguette...Inutile...L'homme s'était déjà jeté sur Aizen...
Il en détourna son attention...Toute cette action pour sauver deux femmes? Ewen comprennait peut-être que l'une d'entre elle était importante pour lui et il se dirigea rapidement vers l'emplacement où avant se dressait une barrière bleutée.
Filant entre ses collègues tel un chat, il se retrouva vite devant les deux femmes, profitant de l'occupation momentanée du seul auror déjà présent... Un éclair rouge vint le frôler avant qu'il n'eut le temps de faire quoi que ce soit...Un Mangemort sûrement trop zélée qui n'avait pas su viser...Ce ne pouvait être que ça, Ewen n'avait pas noter la présence d'un autre auror et celui qui était apparut quelques minutes plus tôt était trop occupé par Aizen.
Il se retourna cependant, ne se méfiant pas assez sûrement des deux femmes un peu plus loin, baguette levée, il la pointa vers l'auror, lui lançant un sortilège de ligature... Des chaînes sortirent du sol, comme de nul part avant de se diriger vers les bras de l'auror. A cet instant, il s'en détourna, son sort ne l'intéressait pas...

"Endoloris!"

Premier sortilège impardonnable qu'il lançait sur les jeunes femmes. Malgré son manque de précision, il était à peu près sur qu'il toucherait au moins une des deux personnes mais déjà un autre éclair de lumière venait le déranger. Coupant un bout de sa cape, faisant couler le sang de son bras. Ewen se déconcentra et perdit le maintien de son sortilège alors qu'il se retrouvait forcer de monter lui même sa propre barrière de protection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Kurosaki
~ Auror Amoureux de son Panda xD - Membre de l'Ordre du Phénix- Chieur sur les bords <3~
avatar

Nombre de messages : 19
Amis/Amour : Xiao - Yunie - Blody & Aki [ Mais oui j'vous jure que c'est vrai ! ]/ Que hein ?
Humeur : Joyeux =)
Date d'inscription : 30/12/2007

Pensine
Patronus: Un pandaaaa =D
Epouvantard: Ma...Génitrice... =/
Niveau:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 1:55

Encore une fois, comme toujours, il avait montré une preuve de sa gaminerie la plus absolue...Car si les adultes calmes, posés et réfélchis, ne partent par seuls de front contre un nombre d'ennemis non identifié précisément....En courant à perdre haleine... Si Alistair avait fait preuve de jugeote en retrouvant très rapidement Akira et Rowan...Il avait cependant laissé tomber son état d'auror reseponsable et réfléchit qui ne lui collait pas vraiment à la peau et avait laissé son coeur agir à sa place. Son coeur qui s'était soudainemaint serré lorsqu'il vit le patronus de Yuna...Lorsqu'il enttendit son message...Quelques minutes s'étaient écoulées après que le patronus de l'infirmière se soit évaporer...Alistair avait réussit à se controler...Faisant le point dans son esprit...Il n'était pas certain que Shea se mette à courir comme un fou pour aller sauver sa bien aimée...Et puis, le plus grand danger était dans le parc...Beaucoup trop d'ennemis...Plus ou moins puissant...Depuis le début ça ne sentiat pas bon mais là... Alistair ne savait que faire...Il était déchiré entre son devoir de rester pour protéger les élèves...Attendre gentiment la réaction de ses amis...Ou...Suivre son coeur et voler bêtement, inconsiament, vers le château en partie détruit par un dragon féroce....Pour aider Yuna...Pour aider la "maman" de l'Ordre... Et, c'est après avoir fait ce cher sourire qui agaçait tellement Akira, qu'Alistair se mit à courir comme un taré, passant en flèche devant Akira et Rowan. Qui n'eurent à peine le temps de l'apperçevoir. Lui et le panda argenté qui le suivait... Voila qu'Alistair était parti faire une grosse erreur. Se jetter dans la gueule du loup...Seul....Pour aider Yuna...Un acte peut être noble, mais totalement irréfléchit. Mais Alistair était totalement irréfléchit en réalité et n'avait pas grandit...Ou si peu...Alors c'est pourquoi il était en train de traverser le parc, baguette levée...Lançant divers éclairs de couleurs différentes...En train de courir vers peut être sa propre perte...L'esprit focalisé sur uen chose...Porter secour à Yuna.

Après avoir couru une bonne distance, il prit le temps de souffler après s'être péniblement débarasser de trois détraqueurs particulièrement tenace...Rah putain ! Ce froid qui vous glçait les poumons et vous empêchait de respirer...S'il n'avait pas eu son petit Xiao solidement accroché à ses épaules qui l'avait "soutenu" contre les détraqueurs il aurait eu peut être plus de mal à les repousser...Mais qu'importe, ce n'était pas le moment de perdre du temps...Surtout qu'il n'en avait pas...Elle n'en avait pas...Et Alistair ne pouvat se permettre de ne pas pouvoir la protéger...Yuna, qui était dans ce genre de situation certainement une des moins aptes à combtre contre des mangemorts...Sa pause de deux ou trois minutes prit rapidement fin. Il avait reprit son souffle et son calme. C'était déjà ça. Car Alistair savait très bien ce qu'il se passerait s'il allait au delà de ses limites...Mais il préférait faire comme-ci de rien n'était...Encore une fois avoir une réaction gamine...Courir vers un combat dont l'issue n'était pas vraiment fondée...Le souffle court et la tête embrouillée de mauvais souvenirs... Malgré tout, il arriva à destination. Se glissant par le trou qu'avait créer le dragon...Une bonne idée, s'était-il dit en entrant dan sle château. Pénétrant ce nuage de fumée brumeux...Aucun mangemort, en tout cas pour l'instant, n'avait fait attention à lui...Peut être étaient-ils déjà tous partis semer peine et désespoir dans le château ? Bon...Où était Yuna ? Il ne pouvait se permettre d'indiquer sa position en l'appellant...Quoi qu'il n'était pas vraiment discret..Car ce qu'il craignait semblait pointer son nez. Il n'arrêtait pas de tousser et cela ne signalait rien de bon...Mais qu'importe. Il se croyait résistant. Et il devait impérativement la retrouver et la mettre hors du danger....Avant que Rowan et Aki n'arrivent...Alistair se laissa penser qu'il n'aurait peut être pas dû s'élancer seul sasn réfléchir...Mais c'était déjà trop tard...Et le cri perçant et sur aigüe qui traversa le nuage de fumée lui glaça le sang...C'était elle...! Il aurait reconnu sa voix parmis toutes celles de l'Ordre...Et merde ! On était déjà en train de s'occuper de son cas ! Raaaah ! Alistair t'aurai du te magner ! Aller vite, elle a besoin de toi...!

Il s'était élançé, sans réfléchir encore une fois. Sa baguette levée, le coeur battant la chamade. Il savait par ses cris que ce n'était pas un petit sortilège qu'elle subissait en ce moment...Il savait qu'elle était fragile et ne tiendrai peut être pas le coup...Car peut de monde supporte l'Endoloris...Oui, c'était ça...Car pour l'avoir utilisé peut être trop souvent ou avoir vu des gens subir ce sort....Alistair était sûr de lui...Après avoir diserné une forme noire à travers le nuage de fumée qui devenait de moins en moins dense avec le vent, il envoya un sortilège de mort en direction de cette masse noire. Encore trop floue pour bien viser...Car hélas, il manqua sa cible...Mais il réussit totu de même à la déstabiliser. Yuna avait arrêté de crier...Il l'enttendait seulement geindre de douleur...Ah mais quel enfoiré !Alistair renvoya plusieurs sortilège contré...Il avait dressé une barrière...Mais qui semblait faible car faire à la va vite... Alistair, bouillant de rage, envoya un dernier sort...Avec plus de détermination et de force que les autres...La barrière était tombée...Le jeune auror était tellement énervé qu'il ne pensa pas à utiliser sa baguette lorsqu'il se retrouva presque nez à nez avec le mangemort qui tentait de reformer une barrière. Et c'est avec force qu'il lui décocha une droite en plein visage qui le fit valser quelques mètres plus loin...Ce qui lui donna le temps d'aller mesurer l'empleur des dégats...

Elle était plus pâle que d'habitute...Repliée sur elle même...En boule...Comme si le sortilège continuait à faire effet...Elle ne bougeait plus...Et respirait à peine...Alistair n'était pas paniqué, mais plutôt fou de rage...On...On n'avait pas le droit d'attaquer une femme...On...On ne pouvait pas attaquer des enfants...Sans défences...On n'avait pas le droit d'attaquer une femme...On...Alistair était en train de rentrer dans une colère noire...Non...On ne pouvait pas...C'était un act horrible et dénudé de morale...Il se releva...La prenant dans ses bras et la posant un peu à l'écart...Il savait que ce n'était pas son crochet du droit qui allait le débarasser d'un mangemort et il préférait avoir toute la place possible...Il l'allongea près d'un mur...Pas très loin d'une autre femme qu'il n'avait pas remarqué et qui ne semblait pas en très bon état non plus...Après un bref regard, il reconnu Mlle O'Gara...Une autre membre de l'Ordre...Malheureusement il n'eut pas le temps d'aller s'occuper d'elle, car le mangemort qui avait maintenant perdu son capuchon s'était relevé... Ainsi, le duel allait commençait...Alistair avait levé sa baguette, déterminé à tuer celui qui avait osé levé la main sur Melwina et Yuna... S'il était plein de détermination, son coprs lui ne suivait pas...Car même s'il était concentré pour oublier sa douleur dans l'estomac, il s'entait bien qu'il n'était pas au meilleur de sa forme. Et savait qu'il ne devait pas dépasser ses limites...Mais c'était trop tard...Il manqua de recevoir un éclair vert en plein visage, qu'il esquiva en faisant un pas chassé. Le duel avait commencé...Et c'était lui ou Alistair...

Le blond n'avait pas l'avantage, fatigué, et surtout à bout de force...Redoutant une crise à tout moment...Entre deux sortillège...Il tenait bon en face de ce mangemort, protégeant du mieux qu'il pouvait les deux jeunes femmes et sa propre vie... Il aurait peut être pu tenir jusqu'a ce qu'Akira et le reste arrive...Il aurait pu...Mais le destin en a voulut autrement...Car, après avoir lancé un stupéfix vers son adversaire, il senti son estomac se contracté...Et il tomba malgré lui à genoux....Non...NON ! Ce n'était pas le moment...Mais il ne pouvait rien faire. Il avait mal...Et du sang sortait de sa bouche...C'était mal barré...Il allait perdre son combat...Il était certainement en train de vivre ses derniers instants...Il le savait...Il l'avait déjà préssenti cela en début de soirée....C'était la fin du jeune et beau Alistair...Qui était à genoux, trop près, trop découvert face à son adversaire qui avait sauté sur l'occasion...C'était fini...Il avait échoué...Bêtement...Mais il ne regrettait pas...Oui, car il avait réussit , si ce n'est que très peu, il avait réussità les protéger...Toutes les deux...Il espérait sincèrement que son geste n'ait pas été vaint...Alistair, crachant une dernière fois du sang, lança un regard à Yuna. Blanche comme la mort, allongée sur le sol...Puis, il leva les yeux et regarda en face son propre boureau... Il ne sentirait plus jamais le vent sur son visage...Il ne pourrait plus jamais emmerder Akira...Voir Blodwen caresser Xiao...Xiao...Et son Xiao...? Qui s'en occuperait...Le petit panda qui ne comprenait pas trop ce qui se passait, était toujours accroché à son maître...Xiao...Xiao reviendrait à celui qui en voudra...Blodwen...? Akira...? Oui...Un des deux...Peut être Yuna non..? Alistair ferma un instant les yeux, avant de voir un sortilège s'élancer droit vers lui et le frapper en pleine poitrinne... Il s'étala sur le sol...C'était fini...Alistair ne rirait plus aux éclats en compagnie de son meilleur ami...Il ne poserait plus son beau regard violet, qui s'était figé et voilé lentement, sur ce monde... Xiao était tombé dans la chute légère de son maître...Il mordillait maintenant son épaule...Voulant que son Alistair se relève...Mais malheureusement, ce soir il ne se relèverait plus...Ni ce soir...Ni ce matin...Plus jamais...Et c'est sur ce regard violet et ce sourire en coin qu'Alistair était parti se cacher derrière les nuages. Ne regrettant presque rien de sa vie...Partant heureux d'avoir pu protéger Yuna et Melwina... Idiot jusqu'au bout ? Oui...Certainement...Idiot jusqu'a la fin...

[Bon, pour un tout dernier post c'est pas terrible mais bon...Et j'espère que tout cela te conviendra Ewen... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewen Wolfcot
~ Langue de Plombs - Mangemort ~
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/12/2007

Pensine
Patronus: Libellules
Epouvantard: Son père
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 3:03

[Aucun soucis pour moi. Après tout, c'est ta mort XD J'en profite aussi pour régler le cas de Melwina qui ne pourra pas poster pendant quelques temps^^]

Sa barrière était fine, bien trop fine…Ewen le savait, elle ne tiendrait pas longtemps face aux assauts de son adversaire mais il souhaitait avant toutes choses, évaluer l’ampleur des dégâts. Tel était cet homme qui n’exprimait jamais aucun sentiments. Qui gardait son visage de marbre quelque soit les circonstances. Cependant, il avait été profondément vexé qu’on le prenne par derrière. Même si il ne faisait que peu état des gens, il ne supportait pas la lâcheté dont certains pouvait faire preuve…Attaquer les gens par derrière était une des plus belle preuve de lâcheté qu’il connaisse et sincèrement, il allait être à présent beaucoup moins doux avec cet homme ou cette femme, qu’importe. Faire des différences selon le sexe était aussi stupide que de croire un élève capable de battre un Mangemort.
Bien, puisqu’il avait été dérangé, il commencerait d’abord par l’auteur de ce dérangement, il reviendrait plus tard sur les deux jeunes femmes qui d’un certain côté était la cause de son erreur. Voilà ce qu’il ne supportait pas non plus…Sa propre erreur, celle d’avoir baissé sa garde en mettant une partie de sa confiance dans ceux qui se trouvaient en arrière. Cet auror n’aurait jamais dû arriver ici entier ! L’autre non plus…Imbéciles, êtres inutiles…Ewen maudit l’ensemble des mangemorts situés dans le parc avant de se retourner.
Sur sa fine barrière, les sorts fusaient, tous plus rapide les uns que les autres. Il ne répliquait toujours pas. Tant qu’elle tenait, il n’avait pas à répliquer…Juste à attendre que son adversaire se fatigue inutilement…Car si lui ne faisait rien, il ne dépensait pas ou peu d’énergie. Juste celle de donner l’illusion que la barrière tiendrait encore un peu. Ewen se concentrait pourtant… En étudiant les gens, on en apprenait beaucoup…Son adversaire avait un gros point faible, il le trouverait et après, seulement après ça…Il lui montrerait un échantillon de ce dont il était capable.

Dans sa bulle protectrice, Ewen analysait…On aurait pu le croire mort de trouille. On aurait pu penser que la barrière était tombée car il n’était plus assez concentré et pourtant…Sous son masque, son visage de marbre était parcourut par un rictus mauvais. Ewen comprenait cet homme qui agissait de façon désordonnée…Et pou s’être mis entre lui et son désir de tuer les deux jeunes femmes, il allait passer de l’autre côté en premier. Ewen se retourna lentement pour faire face à cet adversaire mais il avait mal calculé quelque chose…De un, celui-ci était arrivé plus vite qu’il ne l’avait calculé, il utilisait en plus une technique moldue qu’il n’eut pas le temps d’esquiver. Se retrouvant projeté à quelques mètres de là, son masque tomba. Dévoilant le visage d’Ewen, ses cheveux noirs, son regard déterminé. Il passa la main sur le bas de son visage, un mince filet de sang lui coulait de la lèvre inférieur…Blessé par une technique moldue…Honte sur lui…Mais la surprise d’Ewen se fit plus forte car avant qu’il ne se relève, il observa une dernière fois l’homme…Il protégeait donc celle là…Cette femme trop faible pour résister à un seul sortilège, cette personne qui ne passerait pas la nuit s’il avait l’occasion de lui en lancer un autre…Il sourit. Qu’importe le fait que l’on voit son visage, Ewen trouverait un justificatif et puis…Tous seront mort d’ici là…Tous…

« Avada Kedavra ! »

Ewen s’était levé, son rictus toujours collé sur ses lèvres, il ne disparut même pas lorsqu’il vit l’auror esquiver avec une autre de ses techniques à la mort moi le nœud ! Soit, si ce dernier voulait jouer au chat et à la souris, ils allaient jouer ! Voyant l’état de son adversaire, Ewen regretta de ne pas avoir affaire à quelqu’un d’autre. Celui-ci n’avait subit que deux sortilèges impardonnables qu’il fatiguait déjà. Merlin…Il n’en restait pas moins doué pour autant…Un Doloris passa au dessus d’Ewen, mal visé sans doute mais le sort suivant le força à reculer, Ewen aurait maudit cet auror s’il en avait eu le temps ! Les sorts s’enchaînaient, tous plus nocifs les uns que les autres. En peu de temps Ewen avait essuyer quelques Doloris, un sortilège de mort, et divers sortilèges tous plus virulent les uns que les autres…Le Mangemort, bien que sans masque et capuchon avait tout de même l’avantage d’être en bonne condition physique. Sa baguette n’avait lancée que peu de sort cette nuit et la simple barrière qu’il avait dressée auparavant n’était pas assez importante pour qu’il soit vidé de son énergie…
En retour, il redoublait d’intensité, multipliant les sorts de torture, visant parfois à côté, en direction des deux jeunes femmes…Il se fatiguerait bien vite…L’auror n’avait pas la concentration requise, il semblait plus se battre avec lui-même, l’esprit occupé par autre chose…Etre stupide et insignifiant…Sa mort serait la première mort qu’Ewen infligerait ce soir…Une mort trop douce pour un auror aventureux en mauvaise condition physique…Une mort stupide pour cet homme aux cheveux blonds, un mort inutilement ennuyeuse pour le mangemort aux cheveux noirs corbeau.
L’auror lança un énième Stupefix, à croire que ceux-ci ne connaissait que ça pour pouvoir se défendre…Merlin, il était ennuyant celui-là. Et il ne réagissait pas comme un sorcier normal. Ewen cessa de sourire. Tomber à terre, l’homme ne servait plus à rien, il avait même failli s’en détourner au moment ou son genou toucha le sol…Hum…La pensée du Lord revint à sa mémoire. Ne pas terminer le travail commencer était une chose décevante…Il s’avança, à pas lent et attrapa son adversaire au col. Lui faisant voir son visage, le visage de celui qui allait lui donner la mort…Merlin, quel instant mémorable, et le premier qui viendrait se mettre en travers de sa route serait le prochain tué !

« Avada Kedavra. »

Presqu’un murmure dans la nuit…Ewen avait sourit en lançant son dernier sortilège de mort. Celui qui touchait l’homme en plein cœur, qui supprimait la vie. Deux mots qu’il affectionnait mais qu’il aurait préféré prononcer face à quelqu’un de plus fort. Ewen lâcha l’homme…Une bête immonde roula un peu plus loin. Qu’importe, les animaux n’avaient pas de volonté propre et celui-ci n’exceptait pas à la règle. Toujours aussi calme, il remis son capuchon, se détournant du cadavre de l’auror blond…Une bien belle mort pour un homme qui n’avait pas fait grand chose durant ce duel…Une mort qui laissait un arrière goût amère dans la bouche d’Ewen. Une mort qui en valait une autre…
Quand on dit qu’attaquer une femme est lâche…Il répondrait non…Une femme, même sans être considérée comme l’égal de l’homme pouvait s’avérer d’une grande force. Il n’avait qu’à regarder sa sœur qui si fragile puisse t’elle être…Elle n’en restait pas moins une redoutable combattante quand elle jugeait la nécessité d’une telle action… Sa sœur…Si fragile et pourtant si forte…Ewen se prit à sourire bizarrement et il retourna son attention sur les deux femmes au sol.
Contrairement à Cathleen, elles ne servaient à rien…Elles n’avaient rien réussit et n’était pas de grandes combattantes. Maintenir l’un d’elle en vie était une erreur…Tuer l’autre n’était pas utile, a moitié comateuse, elle ne serait plus capable de se battre et ôter la vie à un corps presque mort était encore plus dégoûtant que de tuer un auror qui ne valait rien au combat…Ewen était écoeuré, durant ce duel, il avait espérer découvrir des faces cachées de son adversaire. Il avait souhaité voir sa vie dans ses actions, pas simplement une ombre peinte sur un mur…Si une mort en valait une autre, aucune ne saurait le satisfaire… Aucune des deux ne seraient capable de combler cette impression profonde qu’il nourrissait en ce moment même…Et pourtant, il se dirigeait déjà vers les deux femmes…En observa une, à moitié morte, une qui gémissait au milieu de la fumée, des décombres et de la bataille. Celle-ci, il attendrait un peu. Sa souffrance pouvait encore durer…L’autre en revanche…N’avait-elle pas tenter de se battre ? N’avait-elle pas détourner leur attention de leur objectif ? Ewen l’observa…L’épaule démise, paralysée par la peur que tout ceci lui inspirait…Elle ne servait à rien ici…Soit, son choix était fait…La petite bonne femme allait prendre pour les deux. Mais il irait doucement, il prendrait au moins une minute avant de la tuer, de lui faire rendre son dernier soupir. Juste le temps qu’elle voit sa vie défiler devant ses yeux puis ce serait la fin. Levant sa baguette, il stoppa son analyse. Plus de sourire, plus de question. Il la leva simplement, prononçant les mots d’un sortilège impardonnable, puis un autre. Sans quitter sa victime des yeux…Car c’était une victime, pas un adversaire, pas une proie. Une simple victime qui essuyait les Doloris…Lassant…Ceci était des plus lassant et il avait bien d’autres chats à fouetter. Marquant un temps d’arrêt, il attendit qu’elle relève les yeux vers lui et quand elle leva sa baguette à bout de force, les deux mots résonnèrent en échos dans le pièce…Deux mots de mort qui touchèrent leur victime…A nouveau, la vie s’effaçait, les yeux se vidaient, les muscles se raidissaient…Sur le visage du mangemort, aucune satisfaction, simplement un regard vide, froid…Une expression neutre, aussi neutre que si rien de tout ceci n’était arrivé, comme si l’homme était en plein sommeil…Le vide sur un visage vivant, aussi commun que le vide de deux visages morts.


[J’ai posté assez rapidement pour ne pas bloquer l’intrigue avec la mort d’Alistair et celle de Melwina. Je vous rassurent au passage, Melwina ne pouvait pas poster pendant quelques temps, elle m’a donc autorisé à la faire mourir le plus tôt possible. En espérant que ça ne dérange personne^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Ibarguren
~ Administratrice studieuseuh <3 - Elève de Serdaigle - Membre du Club de Musique ~
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 30
Année/Métier : 6ème
Amis/Amour : Céline, James, Peter.../késako ?
Humeur : keep cool !
Date d'inscription : 30/11/2007

Pensine
Patronus: Hornero
Epouvantard: Chauve-Souris
Niveau:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 21 Mai - 21:16

[ Post un peu en retard, sorry xD ]

Depuis le début de la soirée, Eva discutait avec des amis de Serdaigle, assise dans la Grande Salle. Discuter n'était pas vraiment le bon mot, ils essayaient plutôt de détendre l'atmosphère, la peur étant omniprésente depuis la nouvelle d'une attaque dans le parc. Une fille de deuxième année de Poufsouffle faisait de grands efforts pour ne pas pleurer, mais ses yeux rouges la trahissait et Eva la prit par l'épaule et s'employa à la réconforter du mieux qu'elle pouvait, la rassurant notamment sur le fait que les aurors du Ministère ne devraient plus tarder, et que les professeurs s'affairaient déjà à combattre les intrus. Yuna, leur infirmière, déambulait entre les élèves distribuant boissons et chocolat. Sa présence avait quelque chose de rassurant, et à défaut d'être paisible, l'atmosphère était moins tendue. La Poufsouffle ne se calmait pas pour autant, et Eva commença à lui raconter des blagues avec son accent latino pour tenter de la faire rire, sans grand succès. Le préfet-en-chef des Serdaigle passa près d'elle après être allé voir un professeur et l'expression de son visage mit soudainement Eva mal à l'aise. Dans son ultime tentative de réconforter la fillette, elle lui ébourriffa amicalement les cheveux.

- Ne t'inquiètes pas, c'est bientôt fini...

A la fin de sa phrase, un énorme bruit, comme une détonation se fit entendre non loin de là. Hahahaha ironie, quand tu nous tiens ! Eva se maudissait d'avoir dit ça juste avant, maintenant la Poufsouffle tremblait comme une feuille et pleurait ouvertement. A cet instant, tout se passa vite. La panique déjà omniprésente éclata dans la Grande Salle, des hurlements plaintifs et de peur se faisaient entendre, et les élèves les plus jeunes se pressèrent vers le fond de la pièce. Par curiosité mais également par manque de prudence, Eva se leva, ordonna à la Poufsouffle de rejoindre ses amis dans le fond et s'avança d'un pas rapide vers la grande porte. De là, elle put voir ce qu'elle redoutait : des intrus étaient bel et bien présents dans le château, des Mangemorts pour être précis, mais ce qui l'effraya le plus fut la queue de dragon qu'elle aperçut. Des mangemorts s'affairaient devant le château, et la jeune Serdaigle en conclut qu'un bouclier avait été placé là et n'avait pas encore cédé. Yuna et Mlle O'Gara étaient aux prises avec les assaillants, et ça avait l'air de mal tourner. Eva leva machinalement la tête au plafond et vit que des pierres tombaient sur elle, suite à un sort lancé. Elle leva aussitôt sa baguette pour se protéger.

- Repulso !!

Les pierres atterrirent un peu plus loin et elle eut un petit moment de répit. Un auror apparut, amenant avec lui une lueur d'espoir. Eva n'osa pas avancer, de peur de le gêner ou de se faire tuer elle-même. La Serdaigle tourna la tête vers la Grande Salle, il aurait mieux valu qu'elle y retourne sans demander son reste, mais ses jambes refusaient de bouger. Un deuxième mangemort fit son apparition, et après avoir tué l'auror, s'en prit aux deux femmes qui étaient à présent à terre. Quelle belle preuve de lâcheté... Quelque chose remuait en elle et elle voulait les aider, mais ça ne servait à rien, elle se serait assurément fait tuer. Il fallait pourtant faire quelque chose. Mais quoi ? Seule, elle avait autant de chance de gagner que les Canons de remporter le championnat... A contrecoeur, elle tourna les talons, une boule dans le ventre et courut vers le préfet en chef le plus proche. Elle lui raconta ce qu'elle venait de voir, la voix tremblante, un accent encore plus prononcé que d'habitude et lui expliqua qu'un auror était mort, ainsi que Mlle O'Gara. Tout ça à voix basse évidemment, inutile d'affoler les élèves ! Le préfet conclut qu'il n'y avait plus de temps à perdre, et dès qu'un professeur se pointrait, il fallait emmener tous les élèves dans un endroit plus sûr. En attendant, tous les 6ème et les 7ème années devaient se tenir près à se défendre, dans l'éventualité d'une attaque.

[ J'espère que ça ira ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manoucratie.com/tige.htm
Arzel Wardolf
~ Professeur de Potion- Directeur des Serpentards <3 ~
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/03/2008

Pensine
Patronus: Malagriffe Tacheté
Epouvantard: Un Clown
Niveau:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Jeu 22 Mai - 4:20

L'inquiétude qui avait habité Arzel un peu plus tôt montait encore dans son coeur. Ce n'était pas vraiment de la peur, mais un savant mélange d'anxiété et d'angoisse car ici à Poudlard, on avait jamais connu une telle chose. Pour passer le temps, il multipliait les rondes à l'intérieur même de la Grande-Salle toujours en donnant ses fameux commentaires qui ne valaient pas grand chose dans ce genre de situation mais trop se laisser aller était mauvais pour son karma et sa santé. Alors qu'il se déplaçait plus lentement entre les tables, un blondinet de sa maison l'arrêta au passage, lui demandant ce qui se passait. Etait-il nécessaire pour ce Professeur d'énumérer ce qu'il savait de la situation? C'est à dire, pas grand chose en réalité. Il fit cependant un effort. Répondant par une vague explication, l'explication qu'on lui avait donné.

"Oh...Vous n'avez pas entendu? Mr. Malefoy, comme cous pouvez le constater, le château est en état d'alerte et sans être pessimiste je..."

Arzel stoppa net son explication. Un bruit de craquement sourd venait de retentir dans le couloir. Les élèves s'étaient un à un agglutinés au fond de la salle et il voyait avec horreur une Serdaigle s'approcher bien trop près de la porte. Merlin, elle devait être folle ou d'un courage aveugle pour faire l'inverse de ce que les autres faisaient. Lui-même était resté comme pétrifié quand il entendit les cris venant du couloir. Ainsi donc, le pire restait à venir pour les occupants de la Grande-Salle.
Arzel se maudit de ne pas avoir été plus prudent. Il aurait dû regarder plus souvent ce qui se passait de l'autre côté de la Grande-Salle. Merlin...Il fallait faire vite. Faire sortir tout le monde d'ici avant que d'autres n'arivent. Mais...La Grande Salle avait beau être une très bonne salle de réunion, elle n'en restait pas moins un cul de sac! La pièce du fond était tellement remplie d'objet qu'elle n'accueillerait jamais l'ensemble des élèves, il fallait donc filer...


"Que tous les élèves se regroupent auprès de leurs directeurs de maison ou Préfet! Aucun élève seul...Les plus vieux...Sortez vos baguettes!"

Sa voix résonna dans la grande salle, si ce n'était déjà fait, leur position était indiquée mais très franchement. Arzel suposait plutôt que les Mangemorts avaient l'intention première de venir ici. Du coin de l'oeil, il observa les masses bouger lentement. C'était impossible...Même maintenant au final, il ne souhaitait plus que son frère et sa soeur soient là pour voir ça. Tout ce qu'il souhaitait c'était que la fin arrive vite et que personne ne trouve la mort...Oui...Arzel n'analysait pas tout dans ces conditions. Même proche de la Serdaigle, il n'avait pas noté ses dires. Il n'avait pas noté la mort d'un auror et de la bibliothécaire. Pour l'instant, il fallait juste sortir d'ici le plus vite possible. Déjà, les Professeurs rassemblaient les foules, aucun ne devait rester derrière et déjà des rangs d'élèves se dirigeaient vers la sortie. Aucune question! Surtout, aucune question sur la façon dont ils allaient sortir d'ici vivant...
Devant la porte, il découvrit avec les autres professeurs présent un sortie bloquée...Merlin. Si les élèves passaient par là, ils se feraient sûrement tous tuer...Une impasse. La Grande Salle était devenue une impasse...Dés qu'ils sortiraient ils se feraient sûrement avoir...


[Bon, c'est très moyen mais ça permet déjà aux élèves de participer un peu...Et n'allez pas vous faire tuer bande de moule hein? J'ai besoin de vous en cours moi XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizen O'Neil
~ Membre du Ministère - Mangemort - Maitre de Potion <3 ~
avatar

Nombre de messages : 8
Amis/Amour : Vous en avez d'autres des comme ça?
Humeur : Humpf...
Date d'inscription : 08/04/2008

Pensine
Patronus: Singe
Epouvantard: Sa soeur
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Ven 23 Mai - 3:08

L’idée du lancé de potion aurait put être bonne si seulement elle était arrivée à destination ! Mais, un sort contraire avait fait reculer l’objet qui était aller s’éclater un peu plus loin. A bien y réfléchir, c’était une technique stupide mais Aizen se perdait rarement en réflexion…Après tout, si un sort ne brise pas une barrière, pourquoi une potion le ferait-elle ? Il jura une énième fois entre ses dents. Depuis qu’il était entré dans le château, il n’avait cesser de jurer, intérieurement ou non, mais pour le coup…Il avait sans doute été stupide. Mais tout n’avait pas été vain non. Car grâce à ce lancer, il avait pu découvrir la présence d’une autre femme. Finalement, ce lancer tout aussi raté qu’il soit avait permis de dévoiler la présence d’une autre personne. Il se prit à sourire une nouvelle fois mais termina bien vite d’afficher ce rictus son sous masque. Avant qu’il n’ai le temps de comprendre, une autre personne était entrée sur les lieux du combat. Une autre personne qui semblait plus dangereuse que les deux jeunes femmes réunies car déjà il lançait des sortilèges alors que la barrière venait de céder.
Aizen ne réfléchit pas, sa passion pour foncer dans le tas le fit lever sa baguette, lançant un stupéfix qui ne toucha pas sa cible et par surprise une nouvelle fois, l’homme se jeta sur lui tout sourire avant de le faire rouler hors du cœur de l’action. Aizen allait le tuer pour ça…Mais ce n’était pas le moment de penser au fait qu’ils se trouvaient maintenant dans un couloir un peu reculé car le sort qui arrivait droit sur lui ne lui disait rien de bon et il ne réussit à l’esquiver qu’avec une chance qu’il ne se connaissait pas.
Il était presque heureux maintenant, se relevant et époussetant machinalement sa veste avant de regarder l’homme qui se trouvait devant lui.


« Tu parles trop ! »

Aizen sourit, leva sa baguette et jeta une volée de sorts. Tout y passait, les Doloris, les sortilèges de morts, ceux qui ne servaient à rien, ceux qui ne faisaient pas mal. Tout ce qui venait à son esprit était bon à être lancé afin de déstabiliser son adversaire. Aizen était ainsi, une tête brûlée qui par moment ne réfléchissait pas avant d’agir. En réalité, il fonçait toujours dans le tas, à grand renfort de sort ou de coup de poing. Tout dépendait de la personne qui se trouvait en face de lui. En l’occurrence, Aizen devinait qu’il devait sûrement s’agir d’un auror. Les Professeurs étant plus souvent logés près des élèves ou encore dans le parc comme ces deux fous qui pensaient pouvoir protéger tout le monde avec leur deux baguettes…
Les mouvements de l’auror étaient rapides, même pour Aizen qui filait avec agilité dans ce couloir quasiment désert à l’exception des combats qui se déroulaient plus loin et d’eux deux qui menaient leur propre duel.


« Mais tu sembles doués, ça devrait être intéressant… »

Aizen commençait presque a s’amuser face à ce morpion. Il faut dire que l’éventualité même d’un face à face avait été quasiment oublié de ses pensées. Lui qui ne s’attendait pas réellement à trouver un seul adversaire mais qu’importe. Maintenant qu’il était là, il n’avait plus de questions à se poser. Il devait simplement se battre. Lui faire le plus mal possible et éviter le lot de sortilèges que lui envoyait l’auror. De toute façon, il avait noté que l’auror serait prêt à sortir n’importe quoi pour le battre. Des sorts informulés au sortilège de Videntraille. D’ailleurs, il devait faire particulièrement attention si il ne voulait pas se retrouver avec les intestins dégoulinants de partout…
Le duel venait peut-être juste de débuter mais il promettait d’être costaux. Ces deux là ne cesserait sûrement pas tant que personne ne les arrêteraient et ils ne semblaient pas déterminés à stopper. Du moins, Aizen ne l’était pas…Il fonçait simplement sans réfléchir, associant les stupéfix aux sorts impardonnables en passant par des styles plus surprenant de mélange de techniques moldues et de sorts de bases. Tout était bon pour que l’autre se fatigue plus vite que lui et même le cri strident qu’il venait d’entendre n’arriva pas à le distraire. Quelqu’un devait fortement s’amuser là-bas alors que la voix de cette femme résonnait en écho dans le château.
Aizen évita de justesse un nouveau stupéfix ainsi que différents sortilèges impardonnables. Cet auror était virulent et il semblait vraiment y prendre du plaisir. Il n’y avait qu’a se rappeler le visage qu’il avait lorsqu’il lui était tombé sur le coin du nez pour comprendre que dans sa tête c’était amusant que de se battre, de tuer et de voir les gens se vider de leurs entrailles. Aizen aimait, ce fou aurait sûrement fait un bon mangemort mais peut-être était-il un peu trop expressif selon lui.

La plainte de la femme avait cessé et Aizen ne distinguait plus vraiment ce qui se passait plus loin. Il était complètement perdu dans son duel personnel. Trop « à fond dedans » pour pouvoir penser à autre chose mais elle devait être morte sinon elle hurlerait encore. Du moins, c’était son avis et même s’il ne valait rien à l’instant présent, il était caché dans un recoin de son esprit.


« Ton amie ne doit plus avoir grand temps à vivre si elle n’a même plus la force de hurler »

Parant les sorts, il commençait à sentir le sang couler de divers endroits. Ses bras pour commencer, ainsi que le bas de son visage qui n’était plus complètement masqué. Des mèches de ses cheveux volaient ici et là, se dégageant de l’élastique qui les retenaient pour venir se planter sur son visage. Même son capuchon était mis à rude épreuve, tout comme le reste de sa tenue qui s’effritait par endroit. Mais tout ceci était normal. Dans un duel, on ne ressortait jamais net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Ven 23 Mai - 23:47

Alistair était un idiot...Un pauvre crétin ! Après lui avoir souri avec son air de gentil garçon, il était passé sous le nez des deux autres aurors en direction du château... Mais ce n'était pas Morganne possible à quel point Alistair était bête...Partit seul...En courant comme un fou...Tout ça pour...Pour sauver une amie...Il aurait quand même pu penser à ses problèmes de santé...Akira qui le connaissait depuis Kyoto savait que s'il faisait trop d'efforts cela risquait de mal finir...Non mais enfin...Voila encore une chose qui ne plaisait vraiment pas au Japonais. Même s'il aurait aimé lui courir après pour l'empêcher de faire une bêtise, comme il l'avait souvent fait, il resta en place. Le regard vide, les yeux levé au ciel, attendant la réponse de son collègue et ami...Akira ne savait plus quoi pensé...Il avait du mal à se concentré...Le froid commençait à avoir de l'emprise sur lui...Et ses deux tigres blancs devenaient moins chaleureux. L'image de Miyako s'estompée, celle de Blodwen aussi...Et lorsqu'il vit Alistair partir en flèche en direction du château, cela n'avait rien eu de bénéfique...Car malgré tout...Alistair restait son meilleur ami...Son ami d'adolescence.... Fort heureusement, Rowan s'était finalement décidé...Ils partiraient vers le château...Rattraper Alistair et surtout aller aider Yuna... Ainsi, ils partirent ensemble dans une course folle pour rattraper l'auror blond qui avait prit un peu trop d'avance sur eux. Il leur avait suffit d'un regard. Un simple regard pour les faire partir à leur tour. Tout comme Akira, Rowan avait le visage fermé, mais son regard montrait son inquiétude. Le message de Natsume avait été des plus inquiétant et il fallait faire vite...Avant que le pire ne se produise...

Ils couraient tous deux en même temps, Akira ayant prit un peu d'avance sur l'ex duelliste. Il avait commencé par courir sous sa forme humaine. Baguette en main, Zenbonsakura attaché dans son dos, il n'avait pas de temps à perdre pour tuer tout ce qui se trouvait sur leur route. Il avait simplement sorti sa baguette pour les premiers mètres, faisant apparaitre un nouveau patronus. Qui courrait dans un premier temps entre Rowan et lui...Ayant remarqué que Rowan semblait couvrir ses arrières, peu après avoir créé son patronus, il se métamorphosa en tigre...Il courrait plus vite ainsi, était plus endurant et pouvait plus facilement se concentrer sur son patronus sans avoir à subir l'influence des détraqueurs...Durant sa course folle, il surveillait d'un oeil Shea derrière lui. Vérifiant qu'il n'y est pas de problème derrière lui...Car Akira regardait droit devant, déterminé à retrouver son meilleur ami qui , il l'avait senti, avait fait une énorme connerie. Si Rowan se défendait en lançant divers sort, Akira ne pouvait rien faire...Du moins, il avait décidé qu'il ne fallait pas se fatiguer pour rien...Evitant juste les combats et sautant sur les trolls pour les mordre au cou, le temps de les déstabiliser et de continuer leur course...Jusqu'au château...Le trajet lui avait paru terriblement long, ils arrivèrent enfin dans la cours du château...Loin des combats qui faisaient rage dans le parc...On pouvait voir les différents éclairs de lumières voler en totu sens au loin...Avaient-ils bien fait de parti comme cela ? Simplement pour rejoindre Alistair et Yuna...? Oui...Non...? Le temps de reprendre leur souffle, Akira avait reprit sa forme humaine, il réfléchit à la question...Mais sa réflexion s'écourta lorsqu'il entendit un cri suraigüe fendre l'air...Puis le bruit de nombreux srt lancé à la va vite...Ce cri...C'était elle...Mince...Ils étaient arrivés peut être trop tard, car déjà la voit de Natsume s'était arrêté pour laisser place aux sons d'un combat entre deux sorciers...Les sifflements des sorts résonnaient dans les couloirs pour finir aux oreilles des deux aurors... Akira lança un dernier regard à l'homme roux, comprenant bien le sentiment qui avait dû l'étreindre en entendant ce cri de souffrance. Et en un quart de seconde, Akira poussa les grandes portes du château pour courir vers la provenance de ce duel...Pour aider Alistair qui était arrivé bien avant eux...Qui n'avait certainement pas dû agir avec réflexion...Alistair, espèce d'idiot...

Akira était encore devant Shea, plus ils avançaient vers le lieu du combat, plus les bruits de sortilèges se faisaient rares...C'était plus qu'étrange, et cela ne rassura pas Akira...Pas du tout même...A tel point qu'un sentiment étrange le poigna...Un sentiment qui arrivait à le saisir que rarement...La peur...Mais pas la peur pour soit même...Mais cette peur qui vous prend et vous empêche de penser correctement tant elle s'étend en vous..Tant vous vous inquiétez pour les êtres qui vous sont chers...Peut être se trompait-il...Mais, passant enfin devant la grande salle, arrivant dans un brouillard léger causé par l'explosion du mur, son sang se glaça. Ses craintes priprent une dimension réels...A cet instant, l'Akira calme et posé sembla s'envoler le temps d'un balayage rapide du regard...Les grand yeux noirs d'Akira s'étaient posés sur le corps pâle et sans expression de Mlle O'Gara...Puis il remonta lentement vers celui de Yuna...Allongée sur le sol...Pâle...Trop pâle...Etait-elle ...? Non...On pouvait l'entendre geindre et la voir bouger de temps à autre...Il ne s'attarda pas plus longtemps. Car rapidement son regard se posa sur le corps sans vie d'Alistair...Xiao, son panda nain, mordillant la manche de son maître...La manche d'un Alistair qui ne bougerait plus jamais...Akira n'eut pas vraiment le temps de bien réaliser. Il ne pouvait pas se le permettre...Car l'assassin de celui qui avait été comme son frère depuis l'âge de 12 ans, était encore là...Debout, trônant dans ce tableau macabre...Lui...Oui, c'était lui...Lui qui venait de torturer Natsume...Lui qui venait de tuer une femme de l'Ordre...C'était cet homme qui venait de lui retirer une des dernières personnes qui comptait le plus dans son coeur froid et déjà trop meurtri...Cet homme, ce mangemort...Il fallait qu'il ...Qu'il meurt et qu'il paie ses crimes ! Tout se passa très vite...Akira venait de faire le point, rapidement sur la situation. Rowan était en train d'arriver et le mangemort se tournait vers Akira réalisant la présence de celui qui allait être son bourreau...

Akira ne laissa pas vraiment le temps à son adversaire de se préparer. Car à peine avait-il commencé à bouger et à se préparer au combat qu'Akira avait reprit sa forme animal. Sa forme la plus sauvage, la plus dangereuse...Ses yeux noirs brillant de haine...Il rugit fortement, son cri se rependit dans tout le couloir, le combat allait commencer...Pour Akira, le perdant était déjà désigné d'avance...Car Akira n'avait jamais manqué une occasion de venger un être cher...Il s'était élancé vers lui. Esquivant de nombreux sortilèges impardonnables. Il semblait assez fort...Mais il n'y avait rien qui pouvait le faire hésiter...Il voulait le tuer et il allait le faire... Ils étaient à bonne distance l'un de l'autre. Et Akira avait manqué de se prendre plusieurs éclairs verts de plein front...Il avait même esquivé de justesse un stupéfix bien lancé qui lui frôla la patte gauche avant. Mais il ne l'avait pas senti, sa patte saignait mais il n'en fit aucune attention. Il était focalisé sur une chose...Venger Natsume, O'Gara et Alistair... Plus il se rapprochait de sa cible, plus il se montrait féroce. Grognant et montrant les dents...Esquivant un dernier éclair vert, Akira était maintenant assez prêt pour sauter sur le mangemort, les pattes en avant le faisant basculer en arrière. Il perdit sa baguette pendants la chute, Akira la vit tomber au sol, alors que l'auror lui durant la chute avait reprit sa forme humaine et avait dégainé la sienne. Le grand Japonais était maintenant debout, au dessus de sa victime. Son regard noir était terrifiant...Laissant transparaître sur son visage trop froid, trop fermé, trop meurtri, sa colère, sa haine...Son envie et son devoir de tuer...De le tuer...Lui, cet homme qui se trouvait en dessous du professeur qui avait pointé sa baguette entre les deux yeux du mangemort. Il se passa un certain temps, Akira continuait de fixer dans les yeux l'assassin. Comme pour qu'il n'oublie jamais le visage de celui qui allait le tuer...Son regard...Pour qu'il n'oublie jamais que c'était Akira Kuchiki qui l'avait tué...En cette soirée de mi-Décembre...Akira finit par fermer puis rouvrir ses yeux. Signe qu'il était temps d'en finir...Akira ouvrit légèrement sa bouche pour laisser entendre sa voix...Froide, cassante...

" N'oublie jamais le visage des personnes que tu as tué ce soir...Et n'oublie jamais le visage de ton bourreau...Akira Kuchiki...Maintenant, meurs..."

Un dernier regard, puis un éclair vert qui sort du bout de sa baguette sans prévenir...C'était fini...Il était parti pourrir en enfer, se laver de ses crimes...Akira rangea sa baguette et se retira lentement, ne faisant plus attention à ce corps sans vie...Il se dirigea d'un pas lent vers Alistair. Passant devant Rowan et Yuna...Son regard était maintenant moins froid, moins dur...Il laissait doucement sa colère et sa haine descendre. Maintenant qu'il avait vangé ceux qui n'étaient plus de ce monde. Sa haine laissa place à sa tristesse...Il prépara lentement son deuil...Il n'y avait personne à l'horizon, seulement quelques bruit de batailles lointaine. Ils avaient un peu de temps devant eux...Et puis, Akira ne pensait plus...Il ne voyait plus que le corps de son meilleur ami, gisant à terre, se raprochant doucement de la dépouille. Son coeur se serra lorsqu'il arriva devant Alistair. Observant son visage, ne faisant pas attention à Xiao qui était aussi désespéré que lui... Alistair souriait...Le regard voilé, sans expression, fixant le plafond...Mais il souriait...Son sourire trop sûr de lui était resté figé sur le visage de l'auror blond...Akira avait le regard voilé...Voilé par la tristesse et ses larmes qui ne coulaient pas. Depuis la mort de Miyako il n'avait plus pleuré...Cela était devenu étranger pour lui. Posant une main sur son bras gauche par réflexe, qui saignait lentement, reprenant ses esprits. Sortant de cet espèce d'état second pour finir les deux pieds sur terre...Alistair était mort...Et il ne verrait plus jamais son meilleur ami rire...Akira, à bout de force, finit par tomber lourdement sur le sol. A genoux devant son Alistair, son meilleur ami, son frère...Finalement, ce n'était pas si difficile de pleurer...En silence, ses larmes coulaient toutes seules, goutte à goutte... Akira avait embrassé son poing, puis touché son front et son coeur avant de le poser sur le coeur d'Alistair. Son coeur qui ne battait plus. Un rite qui était fait pour accompagner l'âme du mort vers le repos...Vers la paix éternel. Toujours aussi silencieux qu'une ombre, il ramassa la baguette de son ami tombée un peu plus loin. Croisa ses bras et posa sa baguette dessus. Il avait retiré son poing de sa poitrinne maintenant posé sur la grande main glacé d'Alistair...

" Tu m'avais promis de ne pas mourir avant moi...Tu me l'avais promis espèce de pauvre imbécile heureux...Je dosi te dire adieu maintenant non...? Ou plutôt à bientôt...Oui, c'est ça...A bientôt...Tu dira bonjour à Miyako de ma part hein ? Tu lui dira que...Je ne l'ai pas oublié malgré le temps et la vie qui a suivie son cour...Je compte sur toi...Idiot...Adieu...Alistair, repose en paix..."

Il avait dit cela doucement, de sa belle voix grave et froide. Bouleversée...Akira avait cru qu'il avait perdu assez d'ami en ce monde...Il était finalement loin du comte...Akira ferma ensuite les yeux d'Alistair. Regardant une dernière fois les yeux violets du grand blond...Xiao avait suivit toute la procédure du Japonais, qui lui avait furtivement gratté la tête...Akira se releva lentement, ne quittant pas le corps de l'auror du regard. C'était la dernière fois qu'il voyait Alistair...Il ne l'entendrait plus raconter toutes sortes de bêtises, il ne pourrait plus lui attraper le cou et lui frotter énergétiquement la tête...Il ne pourrait plus lui lancer un regard assassin pour le faire taire...Il ne sourirait plus en compagnie de son meilleur ami...Alistair était mort, et son âme allait maintenant reposer en paix. Après un dernier regard vide, Akira se dirigea vers Rowan et Yuna....Le coeur lourd et serré d'avoir perdu encore une fois un être cher....

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Swansong
~ Professeur d'Histoire de la Magie - Directeur de Serdaigle - Membre de l'Ordre du Phénix <3~
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Année/Métier : Professeur d'Histoire de la Magie
Humeur : A jamais dur et froid comme la glace.
Date d'inscription : 24/05/2008

Pensine
Patronus: Faucon à plumes argentées
Epouvantard: Un tapis de cafards, blattes et autres mille-pattes ...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Dim 25 Mai - 14:26

Que de bruit ... Mais que de bruit ! Il était à présent impossible de se cultiver tranquillement dans cette piaule ! Le professeur d’Histoire de la Magie, Vladimir Swansong, avait comme toujours été oublié, isolé au fin fond de la bibliothèque depuis bientôt trois jours, mangeant peu, buvant beaucoup de thé. Il était en train de parcourir un magnifique ouvrage ancien retraçant l’Histoire chroniquée et détaillée des persécutions chrétiennes à l’encontre des sorciers dans les campagnes hongroises au dix-huitième siècle, partant bien évidemment de 1712 pour finir en 1801. L’œuvre de maître devait bien faire, au bas mots, deux mille sept cent pages, rédigé de façon archaïque et en minuscule carolingienne par les moines de l’abbaye cistercienne de Budapest, sous les ordres des Papes. Afin que toute cette horreur génocide soit commémorée comme il se devait. En parcourant ces histoires aux tons glorieux de lutte contre le Cornu et ses sbires dépravés, Vladimir Swansong n’éprouvait aucun dégoût et nulle autre déception que celle de constater l’usure avancée de l’encre de basse qualité utilisée pour la rédaction. Simplement, il ne pouvait s’empêcher de se demander si l’on avait bien fait de ne rien tenter alors ; on aurait pu sauver tous ces gens, s’ils n’avaient refusé. Mariés à des Moldus ou fiers de leurs origines dans ce monde d’ignorants, ils avaient résisté et renvoyé les services du Ministère là d’où ils venaient. On comptait les tués à plusieurs milliers, rien que pour cette période et pour la Hongrie.

Une erreur digne de la mollesse du Ministère …

Cette fois-ci, la secousse violente renversa la tasse de thé au lait tiède qui attendait patiemment qu’on vienne y goûter, et ce alors que le professeur allait s’en emparer. L’Anglais regarda la tasse en porcelaine se briser en mille éclats sur le parquet, et eut une expression des plus blasées en constatant l’étendue du gâchis. Pauvre parquet, à la valeur inestimable, vieux de bientôt trois siècles … Il était temps d’élever la voix. Qui était-ce ? Lutte contre les créatures maléfiques ? Sortilèges ? Une expérience d’alchimie ou de préparation de potions ayant mal tourné ? Il en aurait le cœur net, prononcerait ses griefs, et traînerait cet imbécile auprès de la direction. La justice ferait assurément preuve d’une clémence naïve, jurisprudence oblige, mais la leçon servirait à ce macaque décérébré. Disposant dignement le ruban marque-page, Vlad’ ferma prestement son livre et le déposa sur sa table d’études avec un soin méticuleux. Puis il se leva, lissa le cuir de son imperméable avant de le remettre, et quitta la bibliothèque vide en coup de vent, ses rangers martelant la pierre et son long manteau flottant derrière lui comme un voile de noces. Il parcourut l’école, pestant silencieusement au moindre bruit de lutte, se demandant s’il n’avait finalement pas, une fois de plus, raté un épisode. S’il avait su que des Mangemorts étaient présents, il aurait couru et fait front face à cette vermine consanguine pustuleuse afin de les défaire, ou mourir. Mais il n’en savait encore rien. Une dispute entre Maisons, peut-être. Si les Serdaigle étaient impliqués, la situation requérait sa présence in situ et immédiatement afin d’enrayer cette stérile querelle de principes.

Mais il arriva bientôt face à une scène des plus émouvantes. L’infirmière Natsume, une jeune demoiselle des plus douces et d’agréable compagnie, était étendue en boule sur le sol, inconsciente. Mademoiselle O’Gara, quant à elle, et s’il ne se trompait pas dans sa dénomination, était, semble-t-il, décédée. Quelle tristesse. Deux hommes étaient là aussi. Parmi eux, Monsieur Kuchiki, professeur de métamorphose et membre de l’Ordre. Diantre. Il semblait profondément affecté. Une première. Comme quoi ce petit personnage avait un cœur en plus d’un patronus duveteux et attendrissant. Son ami, Monsieur Kurosaki, était décédé lui aussi. Perte singulièrement déplorable que celle d’un si bon élément. Monsieur Shea était aussi présent. Bien. Il restait au moins deux vivants pour expliquer au professeur d’Histoire ce qu’il en était de cette situation catastrophique.

Il s’avança donc vers eux, et observa la scène sans un mot, son regard froid et sans tristesse apparente – peut-être un peu las quand même – parcourant la scène et détaillant les moindres petits éléments. Lorsque sa voix s’éleva, c’est comme si on ne l’avait pas vu arriver. Elle tonna, grave et froide, au pied de la cage d’escaliers.


« Messieurs, puis-je savoir quelle infâme machination a pu mener au décès de deux de nos meilleurs éléments et à l’inconscience de l’un d’entre eux ? »

Il avait déjà son idée en tête. Voldemort bien sûr. Vil Jedusor ; saleté ignoble ; rat de bourbier sanguinolent ; babouin décérébré, adepte de la masturbation de l’ego à coups de cruelles et décevantes exécutions ; noble personnage défoulant sa sacro-sainte cruauté divinatoire sur les plus faibles et esquivant volontairement le front, envoyant ses sous-fifres au combat avant d’attaquer en traître lorsque tout est terminé. Personnage singulièrement désagréable, responsable de la mort de Priska Tarasov ; la mère du jeune professeur de Poudlard et directeur de la noble et prude Maison Serdaigle. Cela dit, se précipiter ne menait à rien, et les conclusions hâtives provoquent la chute prématurée d’empires entiers. Il préférait en avoir le cœur net avant d’agir. Et sa colère serait muette et terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/
Rowan Shea
~ Professeur de DCFM - Directeur de Gryffondor - Maître d'Armes - Membre de l'Ordre du Phénix ~
avatar

Nombre de messages : 57
Amis/Amour : Melwina - Rose // Yunie
Humeur : Egale à lui-même
Date d'inscription : 01/12/2007

Pensine
Patronus: Opaloeil des Antipodes (Dragon)
Epouvantard: Sa mère enceinte
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Lun 26 Mai - 0:13

Merlin ! Ce qu’il avait vu en arrivant dans le hall se situait bien au-delà de ce qu’il avait imaginé. Alors qu’il avait traversé le parc en courant, couvrant les arrières d’Akira et les siens, il ne s’était pas imaginé un instant ce qui l’attendait réellement dans le château. Bien entendu, il s’était inquiété, avait imaginé la pire chose possible, un chaos presque total mais pas ça ! Devant ses yeux voilés par la course, l’anxiété et la peur, il voyait les corps. Ceux-ci occupaient sa vue entière. Celui de Melwina, petit, couvert de contusion…Ses yeux, grand ouvert comme le regard qu’elle devait avoir au moment de sa mort. Il y avait aussi Alistair…Lui aussi reposait ici avec son corps sans vie, son panda désespérément attaché à lui et elle était là…Plus pâle que la mort elle-même, recroquevillée et gémissant…Merlin, il n’avait pas imaginé un tel carnage possible en si peu de temps. Yuna, sa Yuna était étendue sur le sol à moitié morte.
Il ne voyait plus rien, ne prenait plus en compte aucune donnée, seule Yuna, son visage et ce qui lui restait de voix l’intéressait. Même ce mangemort, posté au-dessus de cette scène macabre tel un conquérant ne l’intéressait pas. Il ne voyait qu’elle…
Comme on pouvait s’y attendre, le jeune homme se rua vers celle qui comptait sûrement le plus pour lui. Il traversa le couloir à vitesse grand V, passant devant Akira, ignorant le mangemort. Seule Yuna comptait maintenant…Il voulait savoir comme elle était réellement, si elle passerait la nuit, si il la reverrait sourire un jour, jouer du violon, s’occuper du QG de l’Ordre. Rowan voulait savoir à tout prix. Sa vie elle-même semblait dépendre de l’état de Yuna et il ne laisserait rien lui barrer la route…Merlin, elle était si blanche…

Agenouillé près de Yuna, il avait presque envie de pleurer en voyant son visage crispé, les convulsions de son corps. Lui qui pleurait si rarement. Depuis quand d’ailleurs n’avait-il versé aucune larme ? Depuis quel âge avait-il cessé de pleurer pour les gens qu’il aimait ou non ? Est-ce qu’un jour au moins, les pleurs étaient venus pour une femme ?
Une larme coula, suivit d’une deuxième…Rowan était dans un moment de trop plein d’émotion. Il avait besoin de se laisser un peu aller alors qu’Akira s’occupait du Mangemort fautif. Lui qui s’était occupé des cas d’Alistair, de Melwina et de Yuna. Devant le pâle corps de la jeune femme, Rowan oubliait à présent tous ses devoirs, il n’avait plus le souvenir des Gryffondors qu’il avait lâchement laissé derrière lui. Il n’avait plus le souvenir de la bataille qui faisait rage dans le parc, il s’occupait uniquement de Yuna, de son état, de sa respiration difficile. Yuna passerait-elle seulement la nuit ? Cette question le rendait malade. Que deviendrait-il si elle le laissait ici, seul. Tout comme Alistair avait quitté Akira ?

Dans sa transe, Rowan n’avait plus vraiment conscience de la réalité alors qu’il gardait sa main sur celle de Yuna, prenant son pouls. Il remarqua cependant qu’une chose avait changé dans son environnement. Le silence…Presque plus un bruit autour d’eux. Seule la voix d’Akira, serrée par l’émotion. Il disait au revoir…Puis le silence revint. Les pas de l’Auror vint se stoppèrent près de la jeune femme. Devait-il répondre ? Devait-il décrire la situation alors que les yeux suffisaient amplement pour constater. La gorge serrée par l’émotion et la peine, Rowan détacha ses yeux de Yuna pour les poser sur Akira.

« Si elle n’est pas bientôt soignée…Elle…Elle ne passera sûrement pas la nuit. »

Les yeux du jeune homme roux exprimaient tous ce qu’il tentait de caché. Son désarroi, sa peur de perdre une personne chère à ses yeux. La personne qu’il aimait le plus, celle qui avait réussit à lui faire vaincre sa peur des femmes. Pourquoi avait-il souhaité préciser le fait que Yuna allait mourir si on ne faisait rien ? Sûrement car lui-même ne pouvait se résoudre à ne rien faire. Il ne pouvait supporter de la laisser là, seule, retournant au cœur des combats. Il ne pouvait pas se résoudre à la laisser ici sans défense. Rowan éprouvait cette peur immense et un sentiment de faute s’y mêlait. L’erreur de ne pas avoir été présent au bon endroit au bon moment. Cette faute qui l’avait conduit loin d’elle dans un moment aussi sombre. Il aurait dû rester près d’elle, veiller sur elle, empêcher un drame d’arriver et qui sait…S’il était resté, peut-être que Melwina et Alistair seraient toujours en vie ?
Alors que ses pensées s’entrechoquaient, il posa à nouveau son regard sur la femme qui devait partager sa vie. Sa Yuna…
Visiblement, ils n’étaient plus seuls au moment ou sa main frôla à nouveau celle de la jeune femme. Un nouvel arrivant avait fait son entrée sur les lieux du drame. Questionnant sûrement sur les événements. Rowan ne savait pas trop. De toute façon, il ne pouvait répondre, la boule qui s’était formé dans sa gorge l’en empêchait et Akira trouverait sûrement des mots plus justes que les siens. Oui…Il en était sur, dans ce genre de situation, il était sur qu’Akira saurait quoi faire à l’inverse de lui qui était complètement paniqué et perdu. Personne autour de lui ne méritait son attention, personne autour de lui ne pouvait mériter plus d’attention que Yuna. Merlin…Il ne pouvait se résoudre à la perdre, à la laisser partir sans avoir pu construire quoi que ce soit. Yuna était trop jeune, lui aussi et ils leur restaient tellement de choses à faire et à voir…

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellatrix Black
~ Fondatrice bonne pour l'asileuh XD - Batteuse & Préfète - Sérial Killeuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 708
Année/Métier : Sixième Année
Amis/Amour : 'Dréas, Sev', Evan, Lucius, Narcissa.../ Nott? Lestrange? Rosier?...C'est dur d'être une star O_o
Humeur : Glauque & Sadique
Date d'inscription : 09/11/2007

Pensine
Patronus: Une Hyène
Epouvantard: Walbruga Black ou son père morts
Niveau:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mer 4 Juin - 18:40

Ca s’annonçait mal là non ?! Oui…Un peu…Depuis quand les professeurs étaient-ils incapable de faire leur boulot ? Depuis quand les élèves devaient-ils sortir eux-mêmes leurs baguettes afin d’être sur de ne pas mourir à cause du manque de jugeote de leur Professeur ? Non mais sérieusement, Bella aurait volontiers utiliser sa baguette contre son propre directeur de maison qui, complètement siphonné, avait décidé de les faire sortir de la grande salle alors que des combats avaient lieu très près d’eux ! Non mais sérieusement ! Il voulait tous les tuer ou quoi ? Toujours est-il qu’elle même s’était mise en rang et avait fini par sortir sa baguette face à la voie déterminer du Professeur…Autant écouter non ? Il n’était peut-être pas aussi fou qu’on le croyait même si à l’heure actuelle, Dumbledore était sûrement le plus intelligent des deux…M’enfin, c’était ainsi…Les plus vieux devaient sortir leurs baguettes et protéger ses gnangnan de petits jeunes qui n’arriveraient à rien tout seul ! Merlin, elle allait tous les tuer eux aussi…Leurs faire bouffer chapeaux et capes un à un et finalement, partir en courant loin des éclairs de morts qui se répercutaient sur les murs.
M’enfin, après tout…Les choses semblaient un tout petit peu plus calme maintenant non ? On aurait même dit que les combats tous stopper et qu’il ne restait plus personne dans les couloirs. Seuls de lointaines rumeurs de duel lui arrivait aux oreilles mais elle ne voyait pas grand chose d’ici…Le fond de la salle, c’était bien mais pour analyser ses chances, elle devait faire quelques pas en avant.

« Vous êtes complètement malade ! »

En passant près de son Professeur et directeur, elle n’avait rien trouver d’autre à lui dire. Cette simple remarque lui faisait un bien fou alors qu’elle avançait de quelques pas vers l’encadrement de la porte. Effectivement, les rumeurs des combats semblaient beaucoup moins fortes maintenant. Il n’y avait plus d’éclair et elle entendait les voix de ses différents professeurs, présents dans le hall. En toute logique, elle aurait été bien incapable de dire à qui appartenait telle voie en temps normal mais pour le moment, elle en reconnaissait quelques-unes. Il devait y avoir le professeur de défense, sombre crétin qui pensait emmener quelque uns se faire soigner plutôt que les protéger et visiblement le professeur avec un nom imprononçable avait fini par faire son apparition peu de temps avant. Dans son souvenir il devait être directeur de Serdaigle non ? A moins que ce ne soit Poufsouffle…Hum…Il n’empêchait qu’il n’était pas présent auprès de ses élèves et que son illuminé de professeur de potions voulait les faire sortir pour qu’il puisse aller se cacher ailleurs.

« Grand malade…On va finir par se faire tuer de toute façon… »

Lucide non ? La grande salle étant un cul-de-sac, ils allaient de faire avoir. Sortir d’ici était tout aussi problématique étant donné qu’ils seraient tous à découvert et que la moitié d’entre eux étaient aussi doués en sortilèges qu’une huître à de QI…C’était peine perdu non ? autant rester là et souhaiter que les Professeurs ne se fassent pas avoir par la possibilité d’arrivage de nouveau mangemorts…

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurs-map.forums-actifs.com
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Sam 7 Juin - 17:26

Akira, le visage sombre, le regard noir...Empli de haine, de tristesse...Il venait de perdre son meilleur ami...Une des dernière personnes les plus chères à son coeur.Deux membres de l'Ordre avaient perdu la vie...Et l'infirmière de Poudlard et de Sainte Mangouste était dans un état critique...Et merde ! Akira avait perdu de son sang froid...Même si cela ne se voyait pas...Rien ne se voyait de ce qu'il pouvait ressentir...Enfin...Seulement sa colère noire et son envie de meutre...Ce soir...Il vengerait les siens...Ce soir...D'autres têtes allaient tomber...Il mit un certains temps, assez court, pour reprendre ses esprits et reprendre sa capacité à réfléchir calmement...Bien que faire...? Yuna était dans le coma...Rowan était abattu...Il ne serait plus aussi efficasse dans les combats...La grade salle était devenu un cul de sac...Et un autre professeur était venu les rejoindres...Bien. Un point positif...C'était un membre de l'Ordre, intelligent, qui lui serait d'une grande aide pour le combat qui allait repartir...Oui, car les mangemorts n'étaient pas bien loin...Ils attendaient leur heure...Il fallait faire vite...Akira s'était posté devant Rowan, observant du coin de l'oeil la Japonaise trop faible...Il avait enttendu la phrase pleine d'emotion de son collègue...Elle ne passerait pas la nuit...Non ! Il ne fallait pas que l'Ordre perdre encore une de ses membres... Akira devait se resaisir...Il était le porte parole de Dumbledor...Il était le sous directeur de l'école...Il devait prendre les choses en main...Il devait protéger l'école. Ainsi, Akira lanca d'abord un regard au professeur d'histoire de la magie qui l'avait questionné sur ce qui s'était passé... Il n'avait rien dit...Pas encore...Il devait d'abord s'occuper de Yuna et Rowan. Ensuite, il expliquerait ce qui se passait...Ensuite...Il partirai protéger les élèves dans la grande salle. Akira s'agenouilla à côté du professeur de DCFM et posa une main réconfortante sur l'épaule avant de dire d'une voix grave.

" Va à Sainte Mangouste avec elle...Je pense que tu peux transplanner d'ici...Les barrières ont été brisées...Nous, nous allons nous occuper de tes élèves...De l'école..."


Il se releva, n'attendit pas de réponse...Il savait qu'il allait écouter son conseil...Pour le bien de la jeune femme. Interieurement, Akira venait de lui promettre de s'occuper de ses Griffondors à sa place...Bon...Maintenant...Swansong, il fallait lui expliquer ce qui se passait...Monter un plan...? Non, ils n'auraient pas le temps... Akira jeta un dernier regard vers Rowan, avant de s'adresser à son collègue. Faisant entendre sa voix grave et dure. Il était énervé, il voulait qe cela se termine au plus vite...Il voulait tuer ceux qui avaient osé attaquer cette école qu'on lui avait confié. Que Dumbledor lui avait confié...Si seulement le directeur de Poudlard était là...Mais il n'y avait que lui...Akira Kuchiki...Kuchiki...C'était un Kuchiki, et sur l'honneur de sa famille il était décidé à protéger cette école. Akira ferma les yeux puis les rouvrit expliquant brièvement ce qui s'était passé.

" Les mangemorts sont dans le château et dans le parc...Le parc est protégé par les aurors...Nous sommes en situation critique...Venez avec moi Swansong..."


Il ne se soucia pas de son avis à lui sur le coup...Il fallait d'abord partir d'ici, ils étaient trop près des mangemorts, il fallait se rendre dans la grande salle...Il demanderai l'avis de Vlad après...Pour l'instant ils étaient trop à découvert... Akira passa devant le corps de l'assassin de son meilleur ami...Lancan un dernier regard noir à faire palir un fantôme...Il passa avec tristesse devant Alistair...Puis, se transformant en tigre il se dirigea vers la grande salle où la panique se faisait entendre, suivit de son collègue. Il fallait reprendre les choses en main...Son âme de dirigeant avait reprit le dessus, il avait reprit ses capacités, il était animé par sa haine...Son humeur meutrière...

Ils étaient arrivés...C'était la panique totale...Déjà, en arrivant certains avaient cru qu'il s'agissait de mangemorts et ils avaient faillit se prendre un sortilège de plein fouet...C'était vraiment une vision chaostique...Les élèves étaient paniqué...Certains pleurés, de nombreux mouvement de foule parmis les habitants de Poudlard rendait l'espace de la salle étouffante...C'était la panique...Il n'y avait pas assez de professeur pour gérer tous le monde...Il fallait faire quelque chose... En tant que sosu directeur, s'était à lui de s'occuper de tous cela...Akira le savait bien...Bon...Passant devant le professeur de Potion qui se trouvait à l'entrée de la grande salle, baguette levée, Akira fit rentré quelques élèves qui avaient osé pointer leur nez dehors. Encore sous sa forme animal...Il n'avait pas vraiment de plan, mais il devait faire quelque chose... Peu de monde avait remarqué sa présence. Un rafut horrible résonnait dans la pièce...C'est alors qu'Akira bondit sur une table pour sur-élever. Pour que tous le monde le voit et l'entende pousser un rugissement sonore qui résonna dans toute la salle et qui fit taire la pluspart des élèves qui avaient comprit que leur professeur et sosu directeur était là. Qu'il désirait le silence qui allait s'apprêter à parler. Lui qui parlait que trop peu, il s'était obligé à ouvrir la bouche, redevenu humain pour calmer le jeu. Calmer les élèves et remettre un peu d'ordre dans cette panique...Cette panique qui rendait si heureux les mangemorts...

" Ecoutez moi tous ! Ce n'est pas le moment de céder à la panique...Certes les mangemorts ont percé nos défences. Oui , vous m'avez bien entendu les mangemorts... Mais nous ne devont pas nous laissez abattre...Nous devons faire front...Nous ne devons pas laisser la panique et la peur nous envahir...Nous sommes fort...Nous devons tenir bon...Nous avons le courage de Griffondor, l'intelligence de Serdaigle...La ruse de Serpentard et le coeur de Poufsouffle ! Nous sommes le lion, le blairaux, le serpent et l'aigle...Et nous avons la force de Durmstrang et la finesse de Beauxbâton ! Nous allons gagner...En oubliant les rivalités entre les maison, nous allons nous unir...Nous allons protéger Poudlard...Comme ceux qui sont dehors en train de protéger le parc... Nous allons vaincre pour nos familles, nos amis...Alors Ecoutez moi ! Sortez tous vos baguettes ! Les premières et deuxièmes années dans le fond de la salle. Les troisièmes et quatrièmes années sur les côtés et au milieu. Sixièmes années et Septièmes vers l'entrée. Soyez tous vigilants ! Les adultes devant l'entrée avec moi..."


Ils s'exécutèrent, dans le silence...La peur les possédait toujours mais le courage d'être ensemble et de se sentir protéger faisait un peu plus surface...Akira sauta de sa table, sortant son katana de son foureau...Il le sentait, les mangemorts arrivaient...Il leur fallait maintenant un plan de défence...En se postant devant l'entrée de la grande salle, il demanda à quelques professeurs présent de dresser une barrière de protection. Ils auraient un gain de temps ainsi. Il se planta à côté du professeur d'histoire de la magie et tourna la tête vers lui. Son visage était grave et serieux.

" Je suppose que vous avez un plan Mr.Swansong..."

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Swansong
~ Professeur d'Histoire de la Magie - Directeur de Serdaigle - Membre de l'Ordre du Phénix <3~
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Année/Métier : Professeur d'Histoire de la Magie
Humeur : A jamais dur et froid comme la glace.
Date d'inscription : 24/05/2008

Pensine
Patronus: Faucon à plumes argentées
Epouvantard: Un tapis de cafards, blattes et autres mille-pattes ...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Sam 7 Juin - 19:05

Swansong assimila en vitesse les informations données à la hâte par son confrère, et prit le temps d’en peser les conséquences. Une invasion, il aurait fallu s’y préparer depuis des lustres, et il n’avait jamais manqué une seule occasion pour le signaler. Les Détraqueurs … Ces stupides âmes damnées sont efficaces pour se délecter d’âmes pures et sensibles, mais lorsqu’il s’agit d’attaquer plus froid que la mort, il faut naturellement s’attendre à quelques ennuis de compatibilité. Une force volontaire composée d’élèves de sixième et septième années, dotée d’une formation plus poussée, et l’annulation du tournoi des quatre sorciers aurait été une bonne chose. Mais, bien entendu, Dumbledore jouait les sourds et l’on se demandait ce que Swansong fichait à Serdaigle au lieu de se vouer à la gloire de Serpentard. Ne pas confondre nécessité et mépris des règles, et ne pas confondre la fierté et l’honneur des Serdaigle avec ces imbéciles pompeux et ingrats de Serpentard.
Et en attendant, c’est cela, élançons-nous au devant du danger comme des braves ! Devenons tigres, lions, zèbres, vaches, toutous, et terrifions ces pauvres gosses ! Non mais vraiment … M. le Sous-directeur de l’Ecole de Magie Poudlard était doué lorsqu’il s’agissait de spectaculaire, de combat et de grands élans de bravoure, mais lorsqu’on commence à parler de finesse, de psychologie et de délicatesse, là on ne voit plus personne. Kuchiki avait cette finesse en lui. Il refusait simplement de la laisser paraître et la submerger. Cet homme était quelqu’un de bien. Et à sa façon, il cicatrisait de son passé. Oh, et puis quel bougre ! Il allait et venait dans la pièce en tigre, comme si les gamins n’avaient déjà pas assez peur. Pendant que il maestro s’occupait des petits marmots, Swansong appliquait sa bonne vieille méthode. Un sifflement, deux coups dans les mains. Les élèves le regardèrent alors.


« Vous croyez vous montrer dignes de devenir des sorciers en continuant à trembler comme des feuilles ? La peur, c’est la mort assurée. En rangs, et restez calmes. Baguettes à la main, et que ça saute ! »

Et on s’exécuta. Aucun besoin de patronus, d’effets spéciaux ou de grandes démonstrations de puissance pour faire entendre raison à des élèves mal éduqués. C’est dès le départ qu’il s’agit de les prendre en main. Pas une fois que le désastre est imminent, pas lorsqu’il est presque trop tard. On ne peut alors que recoller les morceaux. Les élèves et le personnel auraient dû être confinés dans la salle et ne plus en bouger. La défense d’un lieu demande de l’organisation. Les morts et les blessures n’étaient intervenues que lorsque des éléments isolés se mettaient à évoluer dans tous les sens sans la moindre cohésion et la moindre force. Et quel rugissement … On en serait presque mort de peur. S’il continuait ainsi, ce charmant japonais allait réussir à éliminer la moitié de l’école par la seule force de ses organes vocaux.
Il était temps d’entendre le puissant et grandiloquent discours de M. Kuchiki. Ouvrez bien vos oreilles les enfants, ça c’était vraiment la classe. Swansong s’imaginait bien qu’on avait déjà décidé d’unir les Maisons dans une alliance de circonstance. Il s’imaginait aussi qu’on avait déjà disposé les élèves en position selon leur dextérité. Son arrivée et sa traversée de la foule angoissée et angoissante n’avait fait que mettre un peu plus de désordre. Au moins avait-il réussi à se faire entendre, lui. Le directeur de Serdaigle jeta un regard au directeur de Serpentard. Le bonhomme semblait devenir blanc, rouge, vert. On le privait de son petit commandement auto-décisionnel. Quelle injustice, vraiment ! Il fallait penser à acquérir le soutien du peuple avant, garçon …

Après son valeureux discours, Kuchiki, à nouveau humain – et on ne s’en plaignait pas – , vint à lui et lui demanda s’il avait un plan. Il semblait tellement strict et rigide que même un sergent instructeur de la marine corps aurait peur de lui. Swansong ne se braqua pas pour autant, et resta flegmatique et calme. Il analysa la situation avec précision, à mesure que tous se réorganisaient, avant de répondre avec une voix monocorde et parfaitement maîtrisée.


« Bien … Les élèves devront faire front. Nous nous sommes exposés à une inévitable optique de bataille rangée en choisissant cet endroit comme refuge. Je recommande de leur conseiller de rapides désarmements. Ensuite, tout sort capable de neutraliser l’ennemi, que ce soit en l’étouffant de rire ou en lui faisant vomir tripes et boyaux, sera bienvenu. Peut-être devrions-nous laisser la direction de l’opération à M. Wardolf, afin d’entretenir son ego. Peut-être choisir quelques seconds compétents parmi les préfets et les élèves de dernière année pourra-t-il permettre d’établir une bonne chaîne de commandement. Moins il y en aura, mieux ce sera. »

Il estima que c’était bon pour les élèves. Maintenant, la partie délicate du plan.

« Vous et moi allons attaquer leur flanc par un passage détourné. Je les désarmerai et les mettrai hors course. J’ai concocté un joli cadeau pour l’Ordre, en remerciement à mon intégration. Ensuite, nous aurons toute latitude pour les punir de leurs actes odieux. Serez-vous avec moi cette fois, Kuchiki ? »


Dernière édition par Vlad Swansong le Mer 25 Juin - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/
Ewen Wolfcot
~ Langue de Plombs - Mangemort ~
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/12/2007

Pensine
Patronus: Libellules
Epouvantard: Son père
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Jeu 12 Juin - 16:34

[Avec du retard...Le post d'un mort XD Pas terrible, terrible mais bon...]

Deux, Ewen en avait tué deux en peu de temps. La nuit serait sanglante et le soleil n’accueillerait que tristesse, mort et désespoir. Devant cette scène de mort, son visage inexpressif ne laissait rien paraître de son état d’esprit. Le mangemort aurait pu s’avouer heureux d’avoir évincer un auror et une employée de l’ordre, il aurait pu se concentrer sur le fait qu’il recevrait sûrement de bonnes paroles du Lord mais tuer une femme à moitié morte et un auror en mauvais état n’était pas des plus glorieux.
Toujours debout devant la scène, telle un pierre, Ewen était lucide. A la réflexion, évincer encore une membre de Poudlard était peut-être la bonne solution, faire en sorte que les défenses, aussi petites soient-elles tombent était ce qu’ils avaient prévus à la base. Avant de contrôler le monde magique, il fallait prendre ses écoles…C’était ce que le lord leur avait dit et dans les écoles, en plus des professeurs, il y a aussi des élèves et des employés. Tous les tuer n’était pas une solution, ce n’était pas utile mais en tuer certains, comme un choix pour déstabiliser l’autre, ça c’était utile et Ewen partageait ce sentiment…Car si les défenses de Poudlard pouvaient tomber, celle des mangemorts aussi. Certains avait de la famille près d’eux qui se battait dehors, c’était son cas et Ewen craignait qu’il ne lui arrive malheur…Mais à l’inverse, si lui venait à être tué, il savait aussi que la vengeance serait terrible. Que son corps ne resterait pas longtemps seul à terre. C’était ainsi, entre frères et sœurs, on s’entendaient, on savait ce qu’il pouvait se passer. Un peu comme avec les couples qui prenait tellement soin les uns des autres que toutes douleur de mort se faisait sentir à des kilomètres à la ronde.

Mais Ewen n’eut cependant pas le temps d’aller plus avant dans sa réflexion que déjà la course de deux personnes se faisait sentir. Lui, au milieu de sa scène macabre reconnu deux membres du ministère. Ca faisait longtemps qu’il ne les avaient pas vus au beau milieu du couloir des bureau des aurors mais il connaissait leur réputation, en particulier ce Japonais qui ne laissait aucun doute sur ses capacités. L’autre, roux et particulièrement grand, semblait proche de l’évanouissement mais là encore, son analyse stoppa alors que le tigre blanc sautait en sa direction.
Surpris, il eu à peine le temps de lancer un sortilège, le Stupéfix mal visé ne sembla pas altérer la course du tigre qui se retrouva à nouveau homme. Ewen, les yeux écarquillés n’en revenait pas. Il n’avait rien vu venir, les conditions d’un duel n’étaient pas réunis et il n’avait pas vu de telles actions depuis longtemps.

Le goût de la vengeance dans les yeux et dans la bouche, les paroles meurtrière d’un cœur blessé. Ewen sourit à ses paroles, si sa mort venait maintenant, qu’elle vienne. Il avait bien vécu jusqu’ici, sans regret, sauf peut-être de laisser derrière lui un frère et une sœur. Il ne regrettait pas ses actions, les visages de morts s’entrechoquaient dans sa tête, presque heureux et pourtant terrifié. Ewen ne répondit rien, il n’en eu pas non plus le temps que déjà l’éclair mortel jaillissait dans sa direction…
C’était la fin, plus un souffle ne viendrait à ses poumons, il ne pourrait dire adieu à sa sœur, son visage le quitterait…Ewen allait mourir et dans ces quelques secondes qui séparaient l’éclair de son visage, il leur disait au revoir mais jamais pardon. Le pardon n’avait pas lieu d’être quand vous étiez sur le point de mourir. Au revoir simplement et merci…Merci à ceux qui sont restés près de lui. Merci au Lord, à sa sœur, à ses amis…

Une fin. Sa fin. Le souffle se coupa, les pensées stoppèrent et les visages quittèrent son esprit. Ewen était mort sans peur, sans regret et sans aucun remord pour la mort de toutes ses personnes. Sont visage figé dans une expression de sommeil mi apeuré, mi heureux, Ewen avait quitté le monde des vivants pour ne jamais y revenir…Une fin simple, sans cris ou presque…Une fin que beaucoup jugerait trop rapide, trop cruelle mais peut-être très juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Zackary
~ Auror Spychopathe - Membre de l'Ordre du Phénix - Danger Public <3 ~
avatar

Nombre de messages : 21
Année/Métier : //
Amis/Amour : Amis...? Amour...? Gnééé ?! xD
Humeur : Tu me touche, j'te bouff...
Date d'inscription : 07/04/2008

Pensine
Patronus: Papillons
Epouvantard: Revoir son père battre sa mère
Niveau:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Mar 24 Juin - 12:19

[ désolée du retard et de ma médiocrité de ce post u_u Au moins j'ai répondu >_< ]

" On n'a pas le droit de toucher à la Miss Natsume, ni à personne de l'Ordre...Surtout au femme...."



  • Andrew s'amusait..Oui, il s'amusait tellement...Comme un petit fou ! Imaginez l'exitation, un combat singulier, contre un adversaire de sa taille...Oui, c'était parfait...Parfait...Et Andrew était bien décidé à faire la peau à ce mangemort...A celui qui avait embêté Miss Yuna...Nah mais oh ! On touche pas aux personnes qu'il n'a pas le droit de tuer ! En tout cas, il voulait jouer avec lui...Oui, attendre avant de le tuer, comme tous les autres... Andrew avait...Complètement pété sa durite, passant dans sa tête par tous les états de sa personnalité. Il lui arrivait d'être silencieux, serieux puis d'un seul coup se mettre à rire comme un fou pour après lancé des sorts de plus en plus surprenant...Le combat semblait vouloir perdurer....Combien de temps déjà étaient-ils en train de se livrer bataille ? Aucune idée...Mais les écos de l'autre bataille s'étaite tue...Les cris de la jeune femme s'étaient arrêté...On avait après cela entendu encore des écos d'une bataille....Puis le silence de nouveau....A croire qu'il n'y avait qu'Andrew et son adversaire de bruyants..Ah ? Un rugissement sourd et puissant résonna dans les couloirs...Kuchiki...Oui, c'était ce tigre blanc...Trop dagereux....Oui...Il avait dû tuer...Tuer l'autre mangemort...Oui, c'était bien ça...Le tigre blanc était dangereux....Ah ah ah ah ! Et Andrew aussi était pas très net dans sa tête... Il lança un sort en direction du mangemort mais sans chercher à le viser, mais seulement à faire exploser le mur derrière lui...Et boum ! Encore une grosse explosion ! Andrew afficha un sourire satisfait et recula de quelques pas. Histoire de ne pas se faire prendre dans le nuage de fumée qui s'élevait. Encore de la poussière...Les elfes de maison auraient du travail après cela...

    " Ah ah ah ! Tu as entendu ? Tigre blanc a tué ton ami...Il est mort...Et ça va être ton tour ! Vous allez nous rendre l'école..."


  • Il n'attendit pas de réponse et lança un autre sortillège...Et encore un autre, histoire de crver le nuage qu'il avait fait apparaître...Le combat n'allait pas prendre fin...Non. Andrew avait trouvé quelqu'un de son gabari et s'amusait vraiment... Il lança une multitude de sortillège impardonnable un peu de partout, sans prendre la peine de les pronomcer. La surprise était toujours plus amusante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Natsume
~Administratrice à idées XD- Membre de l'Odre du Phénix-Infirmière Rêveuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Melwi-chan~Aki~ Alistou ~Blody~ Keita-chou~Wan-chou
Humeur : Rêveuse...Rêveuse...
Date d'inscription : 25/11/2007

Pensine
Patronus: Un cheval =)
Epouvantard: La mort d'une des personnes qu'elle aime le plus
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   Ven 29 Aoû - 19:04

Le calme était enfin revenu dans le château...Le silence s'était imposé comme un voile sur les habitants de Poudlards qui sortaient victorieux de la bataille qui venait de faire rage... Un silence étouffant...Un silence qui insitait à l'angoisse...Le silence, la mort...Mais aussi le soulagement...C'était fini...C'était enfin fini...Cette nuit qui avait semblé sans fin, animée par la peur, le sang et la mort avait laissé place au jour...C'était enfin fini...La paix était revenue...Du moins...La bataille laissait place au dueil. Poudlard était en peine, Poudlard était blessé... Durant cette nuit d'épouvante, où chacun ressenti de nombreux sentiments en passant par la peur, l'inquiètude, la haine...La joie pour les assaillants...

Il y eut de nombreuses pertes...Des deux côtés... Les mangemorts avaient réussi à percer les murs du château qui furent couragement défendu par l'infirmière et la bibliothécaire. Un auror passa à ce moment en coup de vent pour protéger les Demoiselles de l'Ordre. Andrew était décidé à tuer tout ceux qui passaient devant lui, cela se termina en combat singulier avec un certain O'Neil... Mais cela n'a pu être suffisant pour les protéger, elles... Poudlard avait perdu sa bibliothécaire. Et peut être que Poudlard ne verra plus son infirmière s'occuper des élèves...Peut être que Poudlard ne verra plus Mlle Natsume sourire entre ses murs...Pour Poudlard et ceux qui l'aiment, il ne reste plus qu'a attendre et espérer qu'elle se réveille un jour, entre les murs blancs de l'hôpital où elle sauvait des vies...Les rôles sont inversé...Heureusement, elle fut rapidement envoyée à Sainte Mangouste par celui qui tien le plus à la jeune infirmière. Un Rowan Shea plus que boulversé à l'idée de perdre celle qu'il aime...

Malheureusement il n'y a pas que les habitants de Poudlard qui ont souffert...Car un auror a perdu la vie dans cette bataille...Voulant de tout son coeur sauver deux amies...L'ordre est plus qu'un groupe, mais une famille. Alistair Kurosaki ne sentira plus jamais la caresse du vent sur son visage, ne pourra plus jamais jouer avec Xiao qui fut témoins des dernières minutes de son maître. Tout comme le sous Directeur de Poudlard qui ne pourra plus jamais voir son ami, son frère rire...Le sous Directeur qui animé de rage vengea en quelques minutes ceux qui lui étaient chèrs. Akira Kuchiki qui est réputé pour avoir le sang froid...Akira Kuchiki, tueur renommé de Mangemorts. Kuchiki...Le nom que l'assassin de Melwina et d'Alistair n'oubliera jamais. Un nom qui le suivit dans sa mort. Ewen Wolfcot n'aurait peut être pas du titiller le tigre blanc de Poudlard... La haine animait maintenant le sous Directeur qui accompagné par le Directeur de Serdaigle était décider à faire bouger les choses... Un discours imposant dans la grande salle, les coeur qui se remplissent de courage...L'envie de vaincre, la rage de gagnée...Poudlard devait sortir victorieux... La grande salle était protégée par ses habitants, professeurs, des premières aux dernièrtes années étaient pret à se battre...

C'est après avoir remonter le moral de tous, que le tigre blanc parti faire face aux mangemorts qui restaient dans le château....Certainement déjà victorieux, leur plan n'avait pas de faille...Et c'est ainsi que dans le hall d'entrée les mangemorts perdirent face à deux membres de l'Ordre...Bien préparer à les exterminer. La bataille dura quelques heures, le temps que le soleil se lève. Le temps que les mangemorts comprèrent que c'était fini. Poudlard avait gagné...Le jour s'était levé, l'ennemi était parti emportant leurs morts avec eux, alors que Vlad Swansong et Akira Kuchiki venaient annoncer la victoire à ceux qui avaient aussi combattu dans la grande salle...

Poudlard était sauvé...Mais à quel prix ? Les premières heures du jours on évalua les dégat, on rassembla les morts...On leur donna un dernier hommage....Poudlard devait se relever et se parer à une nouvelle attaque...Poudlard devait organiser le Tournois des Sorciers... Ce sera avec difficulté mais l'école Anglaise devait montrer ce qu'elle vaut... Et c'est dans des temps de deuils, de calme trop silencieux qu'elle se relèvera...

Fin de L'intrigue, merci à tous.

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Début de l'intrigue - Partie 1 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Début de l'intrigue - Partie 1 ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» Résumé de l'intrigue
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[M]arauders [M]ap :: ¤Hors Jeu¤ :: Archives des Sujets :: Archives RPs-
Sauter vers: