AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keir J. Bendson ~ finiiii !

Aller en bas 
AuteurMessage
Keir J. Bendson
~ Elève de Serdaigle Egoïste & Sexy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 13
Année/Métier : Sixième Année
Humeur : Ronchon
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Keir J. Bendson ~ finiiii !   Jeu 18 Déc - 23:01

Partie 1 : Vous

Prénom : Boule de Gomme
Age (Obligatoire) : 20 ans
Comment avez-vous connus le Forum? Anciennement 'Alek Bocéliand'
Comment le trouvez-vous? Bien
Suggestions d'améliorations? Nan

Partie 2 : Votre Personnage

A - Identité

Nom : Bendson
Prénom(s) : Keir Janneken
Surnom(s) : /
Date de naissance et année d'étude : 26 Mai 1960 Sixième Année
Maison souhaitée : Serdaigle

B - Description physique

J’ai toujours détesté cette partie de la fiche. C’est super difficile de décrire le physique d’un personnage en toute objectivité. J’vais vous zapper mes états d’âmes (je n’aimerais pas vous voir appuyer sur la p’tite croix blanche sur fond rouge en haut à droite de votre écran, si je vous raconte ma vie). Venons en plutôt à Keir.

Keir est plutôt un beau garçon. Il le sait. Chose étrange, venant de sa part, il ne s’en sert pas plus que ça pour séduire, (comme le ferait d’autres personnes à sa place dont l’image est présente tout en haut du forum et dont nous ne citerons pas les noms pour pas nous faire d’ennemis… Chuuuuut !). Le cerveau, et surtout ce qu’il y a dedans, lui semble être plus utile que son corps.

Venons-en à la description proprement dite. De haut en bas, ce qui nous fait commencer par la tête. Et plus précisément par les cheveux de Keir.
Courts, sombres, raides, les cheveux de Keir sont constamment en bataille. En même temps c’est le jeune homme qui le veut bien (parce qu’il le vaut bien… Ok ok, j’avoue, c’est nul >________<), puisqu’il ne considère pas son apparence physique comme primordiale. Ces cheveux faisant partis de ladite apparence physique, il se contente de passer un coup de brosse rapide dedans le matin, histoire de faire genre « Ah, m’cherche pas ! J’t’assure que je me les suis brossés ! », mais les laisse généralement reposer tranquillement sur sa tête et sa nuque, sans trop s’en préoccuper. En fait, il n’y a que lorsqu’ils lui tombent devant les yeux qu’il passe une main à l’intérieur ou souffle dessus pour les dégager de son visage.

Justement, parlons-en de son visage, vu que c’est la chose qu’il y a juste en-dessous des cheveux. (Mouais… J’devrais vraiment arrêter mes commentaires, moi). Keir possède un visage ovale aux traits fins, assez agréable à regarder. Ses yeux sont sombres faisant ressortir la pâleur de sa peau. On ne peut pas dire que son regard en lui-même soit vraiment expressif. En fait, il est rare d’y voir autre chose qu’un profond mépris… Son nez est petit et assez droit, donnant un aspect ‘fonceur’ à son visage. On en vient enfin à sa bouche. Il n’y a rien d’exceptionnel à dire dessus. Keir possède des lèvres fines, plus souvent étirées en rictus moqueur plutôt qu’un sourire sincère.

Il ne me reste plus qu’à vous décrire le corps de Keir. Keir est assez grand (ça nous avance vachement, d’savoir ça !). C’est au niveau corpulence que ça se corse. Bien que possédant des épaules assez larges, carrées, Keir reste extrêmement longiligne. Une taille fine, des jambes très longues et très fines, voilà en quelques mots comment on pourrait décrire sa silhouette.

C - Caractère

Hum… Le caractère de Keir ? Simple. Keir est un sale égoïste qui fait preuve d’une arrogance et d’un mépris particulièrement exaspérant lorsqu’il s’adresse aux autres. Des questions ?

J’arrête de plaisanter et j’vous explique tout ça. >______>

Commençons par son côté ‘égoïste’ vu que c’est le premier mot qui le décrit après ‘sale’, qui, je le précise, a été placé dans la phrase juste pour appuyer sur les caractéristiques de Keir. Donc Keir est égoïste. En clair, il se préoccupe d’abord de lui avant les autres. Quoi que… A y réfléchir, il ne se préoccupe pas du tout des autres. Soyez pas si impatients et laissez-moi vous raconter. En fait, tout part d’une pensée tirée tout droit de l’esprit de Keir : les hommes sont naturellement égoïstes. Partant de ce principe, il s’octroie le droit d’être également égoïste. Sa démarche est simple : il va vers les autres uniquement pour en tirer profit. S’il doit se montrer sympathique, aimable ou amusant avec eux, afin de parvenir à ses fins, il le fera. Et il est plutôt du genre persévérant. Lorsqu’il veut quelque chose, il fera vraiment tout ce qu’il faut pour l’avoir, même si ça peut prendre du temps.

On en arrive à la partie ‘arrogance-mépris’. Je vais vous parler des deux en même temps, parce que je considère qu’ils se recoupent. Donc oui, Keir est arrogant. Ils considèrent les autres avec une certaine hauteur et c’est plutôt désagréable pour eux – enfin tout dépend s’ils aiment être traités comme des incultes, des crétins… Etc (Si, si, y’en a qu’aime ça !). Il estime être plus intelligent qu’eux – en même temps on peut lui reconnaître cette qualité, il est réellement intelligent (dommage qu’il s’en serve pour être aussi odieux) et n’hésite pas à le montrer. Vous me direz, il pourrait très bien le signaler sans se montrer aussi critique, aussi méprisant. Mais ce n’est pas le cas. En même temps, il pense réellement ce qu’il dit. Et il a une mauvaise image des hommes, en général. Ce n’est donc pas étonnant qu’il montre ainsi tout son mépris pour eux.

Tout ceci me permet de parler de ce qu’on pourrait considérer comme une qualité et un défaut, Keir dit toujours la vérité. Alors, oui, c’est une qualité. On ne peut décemment pas traiter Keir d’hypocrite ou tout simplement de menteur, car non, le jeune homme s’est mit en tête de toujours dire ce qu’il le pense. Malheureusement on peut également considérer cela comme un défaut car non seulement il dit toujours ce qu’il pense mais il le dit comme il le pense. J’vous dresse un exemple ou ça vous semble aussi limpide qu’une baie vitrée ouverte ? Mouais. Nous sommes d’accord, je vous mets un mini-exemple. Donc, en clair, imaginons, je sais pas moi, que vous le rencontriez au détour d’un couloir, alors que vous avez une énorme envie de manger de la glace à la fraise. C’est bon ? Le décor et l’ambiance est plantée dans votre esprit ? Bien, je continue. Donc à ce moment là, PAF, vous croisez le regard sombre de Keir. Bien qu’il ne soit pas spécialement réputé pour sa gentillesse, l’envie folle de lui parler vous vient à l’esprit. Vous engagez la conversation sur un sujet plutôt banal («Et toi ? T’aimes la glace à la fraise ? »), et bien ce sera sans une once d’amabilité que Keir vous répondra que non, il n’aime pas la glace à la fraise et que feriez mieux de vous concentrez sur la manière de parler aux autres plutôt que de penser à manger.

Mouais. Finalement oubliez l’exemple, c’était une trèèèèès mauvaise idée. Revenons plutôt à nos moutons. Enfin à Keir. Jusqu’ici je vous ai dressé un portrait de lui plutôt négatif (j’vais résumer) : égoïste, arrogant, méprisant, froid, moqueur… Bref. Un vrai petit mouton noir (J’adore les moutons… Héhé… Couic). Et ce n’est pas fini. Raaaah ! Vous inquiétez pas, j’vais pas non plus vous dépeindre tous les aspects de son caractère ! D’abord, parce que vous en auriez vite marre, ensuite parce que moi aussi j’en aurais vite marre, et puis faut bien laisser un peu de surprise… C’est plutôt marrant de découvrir une personne peu à peu, nan ?

Bref, on va étudier l’un des derniers traits principaux (principal ? J’ai un doute) de son caractère : son indépendance. Bon, si vous avez lu tout ce qu’il y avait avant, ça ne doit sûrement pas vous étonner... Quoi qu’il en soit, Keir est assez satisfait de ne rien devoir à personne. Tout ça reste assez paradoxal et à nuancer, puisque, même s’il ne le reconnaitra jamais, comme tous les êtres humains, Keir a besoin des autres. En effet, a quoi ça sert d’être désagréable si personne n’est là pour subir ça ?

Bien, on va s’arrêter là. Pour le reste, vous le découvrirez bien assez tôt. Pour votre plus grand déplaisir…

D - Magie

Poste Spécial : Euh... Nan, pas pour l'instant
Patronus : Renard
Epouvantard : Une porte blanche. (Keir est claustrophobe, son père l'enfermait dans un placard fermée par une porte blanche, pour le punir)
Baguette : 29,3 cm, en bois de Peuplier, contenant un poil de Sombral
Balai : Un Etoile Filante
Matière(s) favorite(s) : Défense contre les forces du mal, Potions, Métamorphose
Matière(s) détestée(s) : Histoire de la Magie,
Options : Astronomie, Etude des Moldus, Vol


Dernière édition par Keir J. Bendson le Dim 21 Déc - 21:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keir J. Bendson
~ Elève de Serdaigle Egoïste & Sexy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 13
Année/Métier : Sixième Année
Humeur : Ronchon
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Keir J. Bendson ~ finiiii !   Dim 21 Déc - 21:38

E - Bibliographie

Rang de sang : Sang-mêlé
Origine : Ecossais
Lieu de naissance : Manoir familial provenant du côté maternel, situé à Blair Atholl.
Lieu de résidence en dehors de Poudlard : Manoir familial provenant du côté maternel, situé à Blair Atholl.

Famille :
Elysabeth McClod est issue d’une très ancienne lignée de Sang-pur. Fidélité, respect de son époux ; elle a été élevée avec des principes prônant le bien-être de l’homme, considéré comme le véritable patriarche de la famille. D’un caractère particulièrement indépendant, Elysabeth n’a jamais vraiment accroché à ces valeurs. Lorsque son père lui a indiqué qu’elle épouserait Kyliann Bendson, homme de 10 ans son aîné, Elysabeth, amoureuse d’un moldu, a vite compris que la paisible vie qu’elle avait imaginé était en train de tourner au cauchemar.
La fugue fut une tentative qui échoua. Elysabeth dû se contraindre à ce mariage, mais ne put se résoudre à quitter son amant. Et… J’vous mets la suite dans la présentation de M’sieur Kyliann Bendson, sinon j’aurais plus rien à vous raconter !

Kyliann Bendson est un homme extrêmement rusé. Sorcier de Sang-pur mais issu d’une famille ruinée, il est rapidement parvenu à rentrer dans les bonnes grâces de Janneken McClod et est parvenu à épouser sa fille, Elysabeth McClod, accédant ainsi à une fortune plus que respectable. Homme habitué à se faire respecté par ses pairs, Kyliann a dû faire preuve de beaucoup de patience et de retenu pour parvenir à se faire pleinement respecter de son épouse. La fierté se lisait sur son visage à la naissance de Keir.
Fierté qui disparut le jour où il apprit, par la voix triomphante de sa femme, que l’enfant qu’il adorait était le fils d’un moldu. Il est surprenant de voir combien le comportement de Kyliann changea à l’égard de sa femme et de son fils. Il fut plus odieux et colérique que jamais.
Sa fierté l’obligeait à ne pas laisser paraître l’affront qu’il venait de subir, il se contenta donc de tuer l’amant de sa chère épouse, devant les yeux de celle-ci, la réduisant dans un mutisme terrifiant.

Histoire :

Aouch. Là, j’préfère pas me mouiller. Si j’vous raconte l’histoire de Keir et que j’omets des détails importants, ou qu’au contraire, je vous transmets des détails trop privé, ça m’retombera dessus. Si, si, j’vous assure ! Il a beau être tiré de mon imagination, il est quand même capable de me donner mal à la tête ! Hum. Ok ok, je mens. C’est juste que je préfère vous raconter l’histoire façon Keir.

« Certains affirment que notre histoire forge notre caractère. D’autres que c’est notre nom qui fait ce que nous sommes. D’autres, encore, préfèrent se fier aux astres pour déterminer notre caractère. J’ai toujours considéré que seul mon père était à l’origine de ce que je suis désormais…

D’aussi loin que je m’en souvienne, ma mère m’est toujours apparue comme une coquille vide. Je crois bien ne l’avoir jamais vu sourire, réellement sourire. Très tôt, je me suis détaché d’elle, profondément ennuyé par son mutisme. Elle passe des journées assise devant une fenêtre, les yeux toujours vague, suivant chaque stade de la journée avec une précision digne de la plus grande horlogerie ; dès que la cloche annonçant le repas sonne, elle se lève de son siège et se dirige vers la salle à manger. De temps à autre, nous recevons des convives. Son visage et sa tête deviennent alors une pièce de théâtre où les répliques sont longuement répétées et sortent froidement, sans une once d’émotion.

Petit, j’étais totalement désintéressé de ma mère. A l’inverse de mon père. Celui-ci était vivant, les murs semblaient trembler lorsqu’il hurlait, tout le monde était là pour lui obéir, tout le monde le craignait. Quoi de plus excitant que de le suivre dans tous ses déplacements ?
Il n’était pas forcément aimable ou sympathique avec moi. Il l’est encore moins aujourd’hui. Je n’ai jamais reçu de félicitations de sa part. Que des critiques. « Les critiques font avancer », comme il dit. Je ne sais pas.
En attendant, à cette époque, il représentait une force attirante et malgré ses rebuffades, je m’accrochais à lui comme une vulgaire sangsue s’accroche à sa proie.

Bon gré, mal gré, il me fit donc part de sa notion de l’éducation. J’appris ainsi qu’il ne se laissait jamais marcher sur les pieds. J’appris également et à mes dépends, qu’il fallait toujours se débrouiller seul lorsqu’on souhaitait quelque chose. J’aurais probablement pu éviter de nombreux séjours dans ce placard si j’avais été attentif, à l’époque. Puis, comme les ours qui se mettent à danser lorsque la musique commence, par peur de se voir brûler les pieds, j’ai peu à peu appris à lui obéir pour ne plus voir cette porte blanche s’ouvrir sur ce si petit espace…

Le temps passa. Mes pouvoirs commencèrent à se développer. Pas assez pour mon père, dont la fureur augmentait, craignant probablement d’élever un Cracmol.
Ma mère paya cher ses craintes. Et pour avoir osé m’opposer, j’eus tout le loisir de redécouvrir le placard.

La lettre de Poudlard arriva. Ma mère me faisait pitié. Je détestais mon père mais je ne pouvais m’empêcher de l’admirer. Admirer quoi ? Sa prestance ? Son assurance ? Je n’en sais rien. Il me servit de malgré de lui pour mon entrée à Poudlard. Entrée qui fut couverte par une nouvelle crise puisque ce fut Serdaigle qui m’ouvrit ses portes.
La rancœur de mon père n’en fut que plus grande. Et même mes bons résultats ne réussirent à apaiser son amertume.

Les vacances de Noël de ma quatrième année sonnèrent la rupture définitive entre mon père et moi. Ce modèle, qui m’avait toujours fait prendre conscience de notre indépendance et de notre pouvoir en était réduit à l’état d’un simple serviteur, suivant les dires, les faits et les gestes d’un Maître. Mon père était devenu un Mangemort.
Je ne suis jamais parvenu à comprendre exactement comment il était arrivé à rejoindre ce camp et surtout, comment il avait mit sa fierté de côté pour devenir un chien. Un simple toutou suivant les ordres de son Maître, dans l’espoir de recevoir une caresse.
C’est amusant, vous ne trouvez pas ? Je me suis rendu compte que j’avais exactement le même comportement à son égard, lorsque j’étais plus jeune. Il m’ordonnait, je m’exécutais.
Quoi qu’il en soit, j’avais encore l’espoir de comprendre qu’il agissait ainsi dans un but précis. Que le Seigneur des Ténèbres n’était pour lui qu’une simple passerelle pour obtenir plus de pouvoir. Je me m’y en quête d’en apprendre plus. J’appris simplement l’identité de mon véritable géniteur et les circonstances de sa mort.
Malgré mes nombreuses tentatives pour obtenir de plus amples explications à ce sujet, ma mère resta muette.
C’eut au moins le mérite de mettre les choses au clair. Je vivais depuis 14 ans dans un profond mensonge.

Je n’ai jamais parlé de ma découverte à mon père et il ne l’a jamais apprit puisque ma mère a toujours gardé le silence, comme si nos discussions n’avaient jamais eu lieu.
Pourquoi ne pas chercher des explications ? Je possède enfin une information sur mon père et d’une certaine manière, je suis plus fort que lui, même s’il ne le sait pas encore.
Je suis patient. Très patient.

Il est tellement aisé de jouer au fils à peu près respectable. Je crois que ma mère a compris mon manège. Mon père ne voit rien. Il pense même à me faire enrôler sous les ordres de son Maître. Humpfh. La bonne farce. »


~> J'ai légèrement changé l'ordre des parties... Et re-merci, les filles ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Natsume
~Administratrice à idées XD- Membre de l'Odre du Phénix-Infirmière Rêveuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Melwi-chan~Aki~ Alistou ~Blody~ Keita-chou~Wan-chou
Humeur : Rêveuse...Rêveuse...
Date d'inscription : 25/11/2007

Pensine
Patronus: Un cheval =)
Epouvantard: La mort d'une des personnes qu'elle aime le plus
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: Keir J. Bendson ~ finiiii !   Lun 22 Déc - 1:08

Etant donné que Keir a vu les messages de Re-bienvenue de Lyli & Dess' , je me suis permise de les supprimer à fin de ne pas couper cette jolie fiche =)

Bien enttendu, validé & Rebienvenue sur notr' joli forum légèrement déserté .__.

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/index.htm
Keir J. Bendson
~ Elève de Serdaigle Egoïste & Sexy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 13
Année/Métier : Sixième Année
Humeur : Ronchon
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Keir J. Bendson ~ finiiii !   Lun 22 Déc - 16:20

Merci ! =)

Et c'est toi qu'a mit la description "~ Elève de Serdaigle Egoïste & Sexy <3 ~" ? J'adore, j'viens de la voir ! C'est trop marrant ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Natsume
~Administratrice à idées XD- Membre de l'Odre du Phénix-Infirmière Rêveuse <3 ~
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 25
Année/Métier : //
Amis/Amour : Melwi-chan~Aki~ Alistou ~Blody~ Keita-chou~Wan-chou
Humeur : Rêveuse...Rêveuse...
Date d'inscription : 25/11/2007

Pensine
Patronus: Un cheval =)
Epouvantard: La mort d'une des personnes qu'elle aime le plus
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: Keir J. Bendson ~ finiiii !   Lun 22 Déc - 16:23

Effectivement c'est moi, j'adore personnaliser les rang avec ce qui ressort le plus du personnage =D

Contente qu'il te plaise ^^
Bon jeu !

_________________
Smile, when the stars are shining...




Yunie souhaite une bonne journée & bien du bonheur à Invité..
Yunie a à l'oeil Invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoursong.frenchboard.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keir J. Bendson ~ finiiii !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Keir J. Bendson ~ finiiii !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Source d'argent [J'ai finiiii =D ]
» Pumpkin [FINIIII]
» Marina Tynodrein, jeune rôdeuse neutre et solitaire... FINIIII!
» Ici bas, mon combat. [Alvinou ?][Finiiii]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[M]arauders [M]ap :: ¤Avant le Jeu¤ :: Le Registre :: Présentations Validées-
Sauter vers: