AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The moment of peace (Kuchiki-san)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alucard Addersforks
~ Médicomage à Sainte Mangouste - Neutre - Aristocrate ténébreux <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 23/12/2008

Pensine
Patronus: Zibeline
Epouvantard: Sombral
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: The moment of peace (Kuchiki-san)   Jeu 25 Déc - 1:49

16h30. L'heure creuse à Ste Mangouste - si tant est qu'il y eût jamais un tel moment, dans la vie d'un hôpital si important. Le moment que le Dr Addersforks et ses collègues appellaient le "moment de paix". Le seul moment de pause que s'autorisait le jeune médicomage dans une journée souvent surchargée, à veiller sur les différents patients, à tenter de soulager leurs souffrances d'une manière ou d'une autre, à rassurer les familles souvent paniquées ou à consoler les éplorés.
Alucard, fatigué, monta les escaliers qui mènent au dernier étage de l'hôpital et son salon de thé. Voici maintenant près d'une semaine qu'il était d'astreinte, nuit et jour sur le qui-vive, quittant son domicile en catastrophe pour le moindre problème et encaissant plus ou moins bien les nouvelles blessures de ses patient, qu'il ressentait jusque dans sa propre chair. Il était temps que la garde s'achève, il commençait à arriver au bout du rouleau. D'ailleurs, sa tête le faisait atrocement souffrir. Un problème auquel il se devait de remédier au plus vite : un médicomage digne de ce nom ne peut se permettre d'aller mal.
Enfin, il pouvait se permettre de respirer pendant un petit quart d'heure : sa dernière tournée venait de s'achever, l'heure des soins n'avait pas sonné, et, hormis une urgence, il n'y avait pas de raison pour lui de continuer à errer dans les couloirs. Il s'était arrangé pour demeurer toujours joignable, au cas où.
Il passa alors devant une chambre du service "long-séjour". La déflagration qui explosa à cet instant dans sa tête n'arrangea pas sa migraine. C'était de toutes façons le cas chaque fois qu'il passait à proximité de cette chambre. La patiente qui y reposait était dans le coma depuis quelques temps déjà. Yuna Natsume. C'était Alucard qui était en charge de son cas, et chaque fois qu'il devait examiner la patiente - ne serait-ce que pour vérifier ses signes vitaux - il en avait pour plusieurs heures à se remettre de toutes les informations confuses qu'il recevait d'un seul coup.
Alors que le médecin s'éloignait, la porte de la chambre s'ouvrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   Jeu 25 Déc - 2:31

    Depuis combien de temps était-il resté au chevet de Mlle Natsume ? Une heure...? Plus ou moins...? Il était peut être temps de partir non ? De la laisser se...Reposer ? Partir...Mais où ? Et que faire...? Blodwen était en mission et Alistair était... En train de reposer en paix tout là haut... Un mois...Un long mois s'était écoulé depuis l'attaque de l'école... Un mois où chaque jour avait été une déchirure, un mois où chaque jour il n'avait cessé de penser à lui...Son meilleur ami, son frère... Dire qu'il lui avait promi de rester à ses côté jusqu'a ce que la paix et l'équilibre reviennent prendre leur place... Helas, la vie n'était pas une longue suite de promesses et de rêve d'adolescent...Bien sûr que non... Surtout qu'aujourd'hui, Akira était un homme surchargé, ayant un trop grand nombre de responsabilitées sur les épaules...Les suportant chaque jour sans plier, sans jamais plier une seule fois... Même après avoir perdu une des dernières personnes à qui il tenait... Maintenant que lui restait-il ? Blodwen, sa petite Blody qui allait au coupe gorge à chaque mission... Oui, il ne lui restait qu'elle... Car, ayant vu trop d'ami tomber devant lui , Akira redoutait que la jeune Natsume ne se réveille jamais... Il était allé la voir dès qu'il le pouvait, croisant souvent Rowan qui, et il s'en doutait bien, venait lui rendre visite tous les jours que le Merlin faisait... Culpabilisant de ne pas être arrivé plutôt. Que se serait-il passé si lui et Mr.Shea étaient intervenu une dizaine de minutes au paravant ? Mlle O'Gara ne serait peut être pas morte, ni elle, ni Alistair...Et Natsume - San n'aurait peut être pas enduré cet endoloris... Peut être, peut être pas... En tout cas tous le monde s'inquiétaient de son état, elle avait déjà une santé fragile... Voila l'ambiance qui régnait à l'Ordre ces deniers temps, morne, triste, inquiet et nerveux...Le dueil était présent dans l'esprits de la confrérie... Akira n'échappait évidement pas à la règle...Owh non, car si rien n'avait ,apparament, changé dans son comportement, ou peut être un mutisme plus pronomcé - déjà qu'il n'était pas de nature locace - il souffrait terriblement. On avait annoncé qu'il restait en chaque circonstance toujours égal à lui même, un mur de glace, inexpressif...Împosant et même terrifiant à certain moment...Alors que dans le fond il n'était qu'un homme, un homme qui souffrait, un homme qui avait peur... Un homme qui n'avait pas le droit à l'erreur. Il le savait bien, il devait se montrer fort , en toute circonstance... Tel était son rôle au sein de cette grande famille... Mais... Ce qu'il aurait voulu être , au fond de lui , ne ressemblait en rien à la vie qu'il menait... Il était l'héritier d'uen famille trop noble, trop pure, trop fière... Lui, il aurait voulut vivre en paix, avec sa femme et son enfant...Une vie simple et heureuse, rien de plus...

    Il était resté une heure au chevet de la jeune femme, stoïque sur sa chaise, le regard vide... On aurait réelment pu croire qu'il était totalement indifférent au sort de son ... Amie ? Oui, car au delà de sa culpabilité, Natsume était...Une personne à qui il tenait. Si Akira ne tenait sa petite main pâle dans la sienne, longue et fine... Le temps avait filé et il était certainement l'heure de rentrer, prendre uen douche et se reposer...Rentrer où...A Poudlard ? Dans son appartement ? Il ne voulait déjà pas aller à l'Ordre, l'absence d'Alistair était beaucoup trop marquée là bas...Aller chez lui , dans son appartement trop grand et trop vide était aussi uenu déchirure...Poudlard serait bien, oui, il pourrait s'entrainer dans le parc, croiser quelques élèves...Oui...Même s'il ne parlerait certainement pas plus qu'au QG ou chez lui, il serait moins seul... C'est avec regret qu'il se redressa, quittant la petite main de l'infirmière ; Dieu qu'elle était pâle, et la saluant d'une signe de tête - comme la promesse qu'il reviendrai avec Blodwen peut être ? - il sorti de la pièce...
    Il manqua de s'assomer en sortant de cette chambre de "long séjour" , il était grand, trop grand... Ce fut certainement pour cela qu'en refermant la porte et en faisant quelques pas devant lui qu'il percuta un membre du personnel qui passait par là...

    - Excusez-moi ...

    Tel un grognement venu d'outre tombe, marmonné derière sa longue écharpe de soie... Humm... Que doit-on faire après des excuse ? Partir ? Ce n'était pas très poli... Non... Bien qu'il n'était pas vraiment d'humeur sociable, pire qu'a son habitude, il n'oubliait pas ses bonnes manières...Il était un noble, éduqué tel un noble de sang pur doit l'être, ne l'oublions pas ! Il remis en place Zenbonsakura [ son katana] sur son épaule qui avait légèrement glissé après le petit choc, puis tendit poliement la main vers le Monsieur de blanc vêtu...

    - Kuchiki... Akira Kuchiki.

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Addersforks
~ Médicomage à Sainte Mangouste - Neutre - Aristocrate ténébreux <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 23/12/2008

Pensine
Patronus: Zibeline
Epouvantard: Sombral
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   Jeu 25 Déc - 3:02

Bong ! Non, ce coup-là n'était pas dû à une quelconque perception extra-sensorielle de la part du médicomage, mais bien plus simplement à sa rencontre quelque peu brutale avec un homme qui le dépassait de dix bons centimètres. Et comme pour en remettre une couche, n'ayant pas eu le temps de verrouiller son encombrant "don", voilà qu'Alucard recevait comme en pleine poitrine tout le chagrin, toute la douleur de cet homme. Le jeune homme - au fait ! plus si jeune que ça, il avait passé les trente ans ! - en eut le souffle coupé un court instant et dut se retenir au mur d'une main pour ne pas tomber. Heureusement, cela s'était passé en l'espace d'une fraction de seconde, de sorte que son geste pouvait passer pour un mouvement dû à la collision. Alucard, retrouvant son équilibre, parvint à grimacer une ébauche de sourire et répondit :

Pas de mal.

Comme cet homme, l'espace d'un instant, Alucard hésita à quitter les lieux sans autre forme de procès. Comme l'autre, sa bonne éducation le lui interdisait, malgré la migraine qui avait maintenant pris une totale possession de son cerveau et qui commençait à brouiller sa vue. Aussi insupportable que cela soit, Alucard y était - hélas - habitué et parvenait généralement par un effort incommensurable à surmonter cet état de fait pour continuer sa journée. Il faudrait là encore que cela soit le cas. Un nouveau regard sur son interlocuteur lui permit d'identifier l'un des visiteurs réguliers de cette Miss Natsume - l'un de ceux qu'il apercevait en coup de vent quand venait l'heure des soins et qu'une infirmière venait leur demander de quitter les lieux quelques minutes, le temps pour lui d'ausculter la patiente et d'administrer le traitement.
Il serra la main que lui tendait ce Mr Kuchiki et répondit :


Dr Alucard Addersforks. Nous nous sommes déjà croisés.

Alucard s'efforçait de se faire une opinion claire sur cet homme. Et rien n'était moins aisé. Jamais il n'avait reçu tant d'informations si contradictoires avec l'attitude de ses interlocuteurs. Car si Kuchiki-san - ainsi que disaient les Japonais - apparaissait comme la maîtrise de soi incarnée, derrière cette apparence se cachait l'un des coeurs les plus troublés qu'Alucard aît eu l'occasion de rencontrer en trente et un an de vie. Difficile de faire le tri entre toutes ces émotions, même si la peine et la culpabilité semblaient être celles qui surnageaient.
Finalement, Alucard renonça et recula d'un pas. Son éducation britannique aurait voulu qu'il rompît le silence qui commençait à s'installer, mais ce qu'il ressentait lui donnait à penser - si tant est qu'il fût en état de penser ! - que son interlocuteur n'était pas vraiment d'humeur. Il se contenta de préciser - non sans prendre le risque de déclencher l'habituelle salve de questions :


Je suis le médecin en charge de Miss Natsume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   Ven 26 Déc - 21:02

    Akira observa un instant le médecin qui s'était présenté à sa suite... Toujours de marbre, droit et imposant il balaya rapidement de haut en bas le Docteur Addersforks. Non pas par impolitesse ou quoi que ce soit de négatif, n'allons par prendre cela pour quelque chose de autin .. Non, il avait prit quelques secondes pour observer avec plus d'intension son interlocuteur simplement pour retrouver une trace de lui dans sa mémoire qui contenait déjà beaucoup de visage...Et effectivement, comme il l'avait énnoncé, Akira l'avait déjà croisé... Après ses visites, lorsqu'il était temps de laisser Natsume à ses soins... Yuna... Si faible, si fragile... S'ils étaient arrivés plutôt... Si seulement... Mais on ne refaisait pas le passé, non, bien malheureusement... On ne refaisait pas le passé, on ne pouvait que vivre l'instant présent qu'il soit douloureux ou non et construire, envisager l'avenir... Et l'avenir qui se profilait à leur horizon à tous était néfaste...Qu'envisager en ces temps sombre ? Surtout que leur lueur d'espoir s'était évanouhit dans l'ombre...Avec Alistair , avec Mlle Yuna...Mais , même si le désespoir persistait à infiltrer leur chair, ils se battraient jusqu'au bout... Akira en avait fait le serment en quittant le Japon...Non, il avait fait ce serment, de lutter pour un monde meilleur, le jour de la mort de son père... Akira resta silencieux un instant, tournant la tête vers la vitre transparente à travers laquelle on pouvait aperçevoir cette petite jeune femme, endormi... A quoi rêvait-elle ? Est ce qu'elle était bien au moins là où on esprit voguait ? Elle était loin de la guerre, loin des combats... De toute façon, elle n'aurait jamais du se retrouver en plein coeur d'une bataille... Jamais, elle n'était pas fait pour cela... Et, Akira le savait bien, jamais elle n'aurait accepté de laisser autant de peine, de chagrin derrière elle... Jamais...

    - Il est souvent difficile de sortir indem d'un endoloris...

    Il avait laché cela d'un ton trop neutre, qui cachait bien de la souffrance... Owh , il avait perdu un grand nombre de personnes chères, et même encore quelques unes devaient résider ici suite à ce sortillège... Après son séjour à Sainte Mangouste, il y a déjà 5 années, plus ou moins, il avait appris comment sa femme et le bébé qu'elle attendait étaient décédés... Torturés, jusqu'a la mort...Pourquoi ? Pour des informations ? Par simple vengeance... C'était encore de sa faute , si Miyako et leur petite fille étaient cachées derrière un nuage aujourd'hui... Il continuait de fixer le visage apparement serein de la jeune femme... Les infirmiers avaient tout de suite effacer les ématomes et les cicatrices ouvertes sur son visage d'ange lorsque Rowan l'avait ammené... Son visage d'ange, Blodwen répétait souvent que Mlle Natsume ressemblait à un ange avec ses cheveux couleurs de neige...C'était...Mignon... Voila que la mélancolie vint étreindre son coeur... Un coeur si endurci par la vie, un coeur brisé, un coeur qui saignait... Un coeur enveloppé sous une couche de glace... Akira c'était toujours dis qu'il finierait par mourir gelé dans la neige qui l'entourait... Mais qu'importe, si cela pouvait protéger ses amis...Car être aussi froid, parler aussi peu était un avantage pour les autres dans son métier... Mais, était-il véritablement capable de protéger les autres ?

    - A t-elle une chance de se réveiller ?

    Il ne l'avait toujours pas quitté des yeux, si frêle, si pâle... Habituellement il parlait peu, voir dans ce cas là il n'aurait pas parlé...Mis appart se présenter. Mais... Il voulait avoir l'avis d'un réel spécialiste, et non rester fondé sur ses apprioris... Et même en ouvrant la discution, il n'invitait pas à ternir une longue conversation, allant droit au but et attendant uen réponse claire, frenche et direct... C'était le meilleur moyen d'être fixé dans ces cas là...

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Addersforks
~ Médicomage à Sainte Mangouste - Neutre - Aristocrate ténébreux <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 23/12/2008

Pensine
Patronus: Zibeline
Epouvantard: Sombral
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   Sam 27 Déc - 1:31

Alucard ne répondit pas immédiatement à la question, mais prit un instant pour se concentrer sur la patiente, faisant pour un instant barrage à ce qui émanait de Kuchiki-san. Il finit par lâcher, sans prendre de précautions oratoires :

Oui.

C'était un grand risque qu'il prenait en cet instant, de donner un avis aussi tranché. Mais la question ainsi formulée n'était pas : "va-t-elle se réveiller ?" mais "y a-t-il une possibilité pour qu'elle se réveille ?" Et selon ce qu'il pouvait voir, jour près jour, oui, la jeune femme avait des chances de sortir du coma. Elle était forte, plus que son aspect fragile ne l'aurait laissé imaginer. Nombreux étaient ceux qui seraient déjà morts, et sa survie était déjà un bon espoir.
Alucard croisa les bras, fixant toujours la jeune femme, et précisa sa réponse :


Ses signes vitaux sont chaque jour plus présents et réactifs. Elle ne se réveillera probablement pas demain, ni après-demain, loin de là. Il faut encore attendre. Mais elle finira par se réveiller, si elle-même le souhaite. Le choix lui appartient, désormais.

Le médicomage avait parlé d'un ton neutre, froidement professionnel, se limitant au strict minimum d'informations. Ses yeux gris scrutaient le visage paisible. Il ignorait ce qui se passait dans cette tête, derrière ces yeux clos, il ne savait pas si la jeune femme était en paix ou non. Il le supposait. Ce qu'il savait, par contre, pour avoir soigné plus d'une fois des patients plongés dans le coma, c'était que d'elle seule dépendait sa guérison pleine et entière. Du point de vue de la médicomagie pure, elle était sauve. Mais du point de vue moral, elle seule pouvait évaluer les dégats qu'elle avait subis et ressentir ou non le besoin de revenir parmi les vivants... ou de continuer ce voyage entre deux mondes qui - lui avaient raconté certains patients - était si agréable. Il suffirait d'un rien pour forcer sa décision... Mais un rien que le Dr Addersforks ne connaissait pas, et que Miss Natsume ne devait pas plus connaître. Les réactions des gens sont si imprévisibles...
Abandonnant sa concentration, Alucard reçut de nouveau de plein fouet ce mélange d'émotions refoulées. A chaque fois, cela lui faisait l'effet d'un Expelliarmus en pleine poitrine. Prenant sur lui, il parvint à articuler :


Que s'est-il passé exactement ?

Connaître les circonstances exactes lui permettrait peut-être de mieux évaluer les chances de survie de sa patiente... Savoir ce qui lui avait valu ce Doloris lui donnerait une idée de ce pour quoi elle se battait, et donc de ses motivations... et par là même de son désir de survivre, dont dépendait son réveil éventuel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kuchiki
~ Professeur de Métamorphose taré- Auror - Membre de l'Ordre du Phénix - Tueur rêveur <3 ~
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 24
Année/Métier : //
Amis/Amour : Ma petite Blody-chan-Yunie-Alistair u_u" / Peur de perdre à nouveau celle qui m'est si précieuse...
Humeur : Rêveur et mélancolique...
Date d'inscription : 26/12/2007

Pensine
Patronus: Un tigre blanc
Epouvantard: Le corps de ma Miyako inerte...
Niveau:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   Mer 31 Déc - 4:56


    Il resta statique, comm imperméable face aux explications du médecin en charge de Mlle Natsume. Mr Adderforsk aurait pu annoncer qu'elle succomberait demain ou qu'elle se réveillerait dans une heure la réaction resterai la même... Statique, froid comme un bloc de glace... Rien, aucune expression...Seulement un grognement pour indiquer qu'il écoutait et qu'il était reconnaissant qu'on lui réponde, c'est ce qu'il fit. Un léger mouvement de tête et un espèce de " hum", un grognement des abysses de sa gorge... Mais mis appart cela, il aurait comme toujorus pris sur lui et n'aurait rien laissé apparaître...Rien, comme toujours...Aucun sentiments apparents, aucunes émotions qui s'échapperaient de son coeur...Tout était enfermé dans son esprit recouvert de neige. Il était comme ça, depuis la mort de son père, il était devenu... Fort, mais était-ce réellement une qualité, un signe de bravoure de se montrer ainsi ? Inexpressif... En tout cas, s'il l'était de l'exterieur, interieurement il était un grand complexe d'idées, de souvenirs et de sentiments mêlés tous ensemble... Tel était Akira et il ne risquerait pas de changer...
    En tout cas, si les paroles du Docteur Alucard Adderforsk ne sembla lui faire ni chaud ni froid, elles firent apparaître un changement dans l'état d'âme de l'auror... Un espoir, une petite lueur qui brillait encore au dessus de la jeune femme qui était chère au coeur de beaucoup... Elle même ne devait pas le savoir, mais elle était appréciée... Et intieurement, Akira se mit à sourire. Il fallait encore croire en ce faible espoir qui n'appartenait qu'à elle, car il est vrai que ses comosions soignées il ne lui restait plus qu'a ouvrir les yeux d'elle même... Mais...Pour arriver où ? Dans un monde rongé par la guerre ? Pour vivre, pour se battre de nouveau aux côtés de ceux qui risquaient leur vie ? Chaque jour des aurors tombaient, chaque jour était un jour de deuil pour une famille... Mais...Fallait-il abandonner ? Non, il fallait qu'elle se batte, encore, comme tout ceux qui étaient restés ici... Oui, elle devait ouvrir les yeux pour eux, qui s'occuperait d'illuminer les réunions par un simple sourire ? Qui leur ferait un bon thé bien chaud en manquant de se faire assommer par une casserole mal rangée ? Qui...Qui s'occuperait de sa Blody quand il serait en mission... Elle devait se réveiller pour eux : Blodwen, Yunoki- kun , et surtout lui... Mister Shea qui ce mois dernier était devenu un autre homme...

    Akira arrêta de fixer la jeune femme à travers la vitre et sorti de sa longu réflexion déjà moins néfaste que les précédentes pour retourner sur terre. Son interlocuteur venait de l'interogé sur le pourquoi du comment, bien...S'il le fallait, c'était certainement pour des raisons professionnels, sinon Akira n'aurait rien dit, bien évidement... Il laissa quelques secondes sécouler, le temps de trouver ses mots, de revenir dans le monde des vivants...Puis, lentement, il se retourna pour faire face au médecin, le balayant du regarda vantd e tendre el bras vers un petit banc en face de la chambre de Natsume. Un bref signe de tête et Akira vint s'assoire... Le Japonais passa une main dans sa chevelure noire et après un long soupir il fini par raconter, avec une éloquence surprenante vu la situation...Mais il n'était pas professeur pour rien, ni porte parole à l'Ordre pour des cacahuètes...Mais cela restait tout de même surprenant, vraiment...

    - Elle a été torturée par un mangemort... En... " Plein champ de bataille "

    Il voulait restait discret, ne pas trop donner d'indice, ni de lieu précis et clair...Pourquoi ? Simple méfiance, prudence professionnel...On ne pouvait savoir de quel bord était ce médecin... Même s'il devait se douter qu'il s'agissait des évènements survenus à Poudlard. Akira avait essayé d'étouffer l'affaire du mieux qu'il avait pu.

    - Durant une vingtaine de minutes, plus ou moins... Je n'étais pas là en témoins mais.. C'était certainement après avoir tenté de secourir quelqu'un...

    Un dernier soupir, un regard vers la petite femme assoupi... En ces temps de guerre on ne pouvait réellement savoir qui était digne de confiance ou pas, qui était véritablement " l'ennemi ".. on se contentait seulement se survivre t de lutter...D'exister, de se battre en restant droit et fier tout en essayant de protéger ceux qu'on aime...

_________________


" Je ne vais pas mourir, je vais survivre.
Je t'attendrai ici, je me sens si vivant quand tu es près de moi.
Je ne vais pas mourir, je t'attendrai ici.
Dans mon agonie... "


" Où va la neige une fois qu'elle a fondu...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alucard Addersforks
~ Médicomage à Sainte Mangouste - Neutre - Aristocrate ténébreux <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 23/12/2008

Pensine
Patronus: Zibeline
Epouvantard: Sombral
Niveau:
85/100  (85/100)

MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   Sam 7 Fév - 1:01

(HJ : navré du temps de réponse, je suis impardonnable !)

Alucard sentit au sens propre comme au sens figuré, que ses mots avaient soulagé en partie son interlocuteur. Les interrogations qu'il devinait étaient moins sombres, il y avait quelque chose de plus léger... En ce qui le concernait, c'était une chance : il se sentait moins mal en la présence de cet homme, moins opressé. Il sentit son hésitation, mais ne dit rien.
Qu'aurait-il pu dire d'ailleurs ? Son coeur, ses origines, son éducation le faisaient se prononcer en faveur de l'Ordre du Phénix. Mais, en tant que médecin, il se devait de demeurer neutre. Cela faisait partie de l'éthique du métier : soigner toute personne qui en avait besoin, même s'il faisait partie de "l'autre camp". Il gardait en mémoire un cas particulier, un homme un peu plus vieux que lui, un Mangemort. Il avait été blessé pendant la bataille de Poudlard, et il était mort. Il laissait derrière lui une femme et trois enfants. Bien que sachant parfaitement que la veuve n'aurait de cesse que de venger la mort de son époux, il n'avait pas pu ne pas avoir pitié d'elle. Situation difficile que la sienne.

Il vint s'asseoir près de son interlocuteur, jambes croisées. Les explications données étaient simples, mais suffisantes. Environ vingt minutes sous un sortilège de torture... Alucard ne put complètement retenir le frisson qui courut le long de son dos. Combien de personnes seraient mortes, à la place de cette jeune femme ? Combien auraient perdu la raison ?
Il hocha la tête, songeur. Secourir quelqu'un... De ce qu'il avait perçu de cette jeune femme, en faisait le tri entre les diverses émotions qui l'assaillaient dès qu'il se trouvait en sa présence, il ne serait pas étonné qu'en effet elle ait pris un risque pour sauver une autre personne. Il se releva, plongeant ses mains dans ses poches, et laissa tomber :


En ces conditions, nous avons toutes les raisons d'espérer : elle a survécu là où beaucoup seraient morts... Et pour une cause plus que valable.

Il n'en dit ps plus. Là n'était pas son rôle.

(HJ : Encore désolé... Je ferai mieux la prochaine fois !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The moment of peace (Kuchiki-san)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The moment of peace (Kuchiki-san)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[M]arauders [M]ap :: |- OTHER PLACES -| :: Londres :: Hôpital Sainte-Mangouste-
Sauter vers: