AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Veni, Vidi, Vici... Blablabla...

Aller en bas 
AuteurMessage
Narcissa Black
~ Elève de Serpentard - Our Dear Cissy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Sam 24 Jan - 2:07

C'était un dimanche après-midi. Sec. Mais glacial. Un dimanche d'hiver, ensoleillé et sans vent, mais la température était si basse qu'elle empêchait les élèves de profiter de la journée. Tous? Noooon... Une irréductible luttait (et oui, c'est bien le mot!) contre ces idées reçues et s'était aventurée, pour son plus grand malheur cela dit, à l'extérieur...
Non en vérité, elle serait bien restée cloitrée devant la cheminée de la salle commune de sa maison mais elle était blindée et Narcissa s'y sentait opressée. Claustro? Possible, nous verrons bien.
Mais pourquoi dehors? Et bien parce que la bibliothèque avait subit le même sort que la salle commune, mais en pire. Et oui, cette fois il y avait des élèves de toutes les maisons, et pas seulement des serpentards... Elle n'avait donc pu, pour tenter de retrouver le calme, que se rabattre sur l'extérieur. C'est donc vêtue d'un long manteau, rembourré mais cintré, il restait parfaitement élégant, c'était de la première main, d'une écharpe aux couleurs des serpentards, de gants et d'un petit bonnet, du même argenté que l'écharpe (avec une petite fleur sur le côté pour le bonnet), qu'elle sortit affronter le froid. Les mains dans les poches, elle avançait lentement le long de la rive, prenant garde à éviter les plaques de verglas, les yeux dans le vague. Ca n'était pas là la définition de son dimanche idéal, mais au moins elle s'oxygénait les poumons.

Son dimanche idéal... Qu'aurait-il pu bien être? Avant, c'était de jouer avec ses soeurs et ses cousins, mais maintenant tout était différent...

Finalement, ça ne lui faisait pas de mal de sortir un peu. Habituée à rester dans l'ombre de Bella, et surtout à devoir faire attention au moindre de ses gestes, chacun entraînant des conséquences pour sa soeur, ici dehors, elle ne risquait d'indisposer personne. Elle était seule, personne devant, personne derrière. D'un côté elle avait le lac, l'autre le parc désert. Il n'y avait qu'une seule fille pour mettre le nez dehors par un temps pareil et cette petite blonde était... Narcissa Black! On l'applaudit bien fort Mesdâmes et Messieurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
~ Elève de Serpentard - Prefet blondinet <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 34
Année/Métier : 7ème année
Humeur : sarcastique, hautain et suffisant
Date d'inscription : 24/12/2008

Pensine
Patronus: Paon
Epouvantard: Une large tache de sang
Niveau:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Sam 24 Jan - 17:52

Dimanche matin, petit déjeuner, distribution du courrier. Le moment de la journée que Lucius détestait le plus, car neuf fois sur dix, le jeune homme ne recevait pas de lettres. Tout au plus, une fois par mois, une lettre de sa correspondante, et encore.
Aussi avait-ce été avec le plus grand mal que le blondinet avait dû dissimuler sa surprise en recevant une lettre de son père. Bon, il n'y avait en définitive pas de quoi se réjouir, il s'agissait seulement d'un mot l'avertissant que s'il ne remontait pas ses notes au semestre suivant, il entendrait parler du pays - en résumé. Depuis quand son père se préoccupait-il de ses résultats ? C'était nouveau, ça !

Bref, Lucius avait donc rédigé une réponse laconique dans laquelle il annonçait "avoir pris connaissance de l'avertissement et être décidé à employer [s]es facultés à améliorer cette situation au plus vite". Ce n'avait pas été sans amertume ni ironie qu'il avait relu son mot, et était allé à la volière poster le tout.
Il n'était pas revenu au château de la journée, traînant dans le parc malgré le froid vif qui lui gelait les doigts à travers ses gants et lui mordait les joues. Emballé dans son grand manteau noir, le col de fourrure relevé pour lutter tant bien que mal contre le vent, écharpe Serpentard autour du cou, il avait pour une fois choisi de ne pas écouter sa haine de la solitude et de réfléchir à tête reposée, sans le bavardage vain et vide de sa cour pour le distraire.

Il n'avait pas vu le temps passer, et c'est sans vraiment s'en rendre compte qu'il revenait à présent vers le château. Manque de chance, il mit le pied sur une plaque de verglas, sournoisement dissimulée sous un peu de poudreuse, et dérapa. Le chemin étant en pente, il se mit à le dévaler "façon surfeur", sans pouvoir s'arrêter.
Ce n'est qu'au dernier moment qu'il aperçut une fille emmitouflée qui allait croiser sa route.


Gaareez-vooouuus !!!

Le choc était inévitable... mais pour tenter de l'éviter malgré tout, Lucius réussit à faire un écart et atterrit... la tête la première dans un tas de neige. Il en émergea , un peu sonné.

Par Salazar, f***ue plaque !

Il releva le nez - ben quoi ? il est assis par terre, je vous rappelle ! - et se retrouva face à face avec une charmante jeune fille blonde, dont le minois lui rappelait vaguement quelque chose, quoiqu'il fût incapable de mettre un nom dessus... A tout hasard, il se releva, mettant en batterie l'un de ses plus beaux sourires, et lâcha en époussettant son manteau :

J'espère ne pas t'avoir fait mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
~ Elève de Serpentard - Our Dear Cissy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Sam 24 Jan - 21:23

Un cri fit relever la tête à Cissy, occupée à sauter allègrement entre les plaques verglacées. Petite, elle s'ammusait à sauter à pieds joints dedans pour briser la glace et voir si elle était épaisse. Mais elle avait dû y renoncer le jour où elle avait sauté plus fort que les autres, où la glace avait été trop épaisse, et s'étant brisée d'une façon très particulière, entailla profondément les chevilles et les talons de Narcissa, qui s'était alors affaissée au sol, incapable de bouger et se vidant de son sang; les pieds étant des extrêmités, la coagulation avait du mal à se faire, la pression sanguine y étant la plus forte... C'était ses soeurs qui l'avaient trouvée, inconsciente, et presque exsangue. La suite, c'était finalement assez prévisible. Transplanation à St Mangouste et soins empressés pour la rammener à la vie. Ca l'avait vaccinée à vie d'un jour recommencer, mais mettez-vous à sa place... Mais revenons-en à nos moutons. Un cris donc (Gaffez-vous? C'est ça?) la fit relever la tête négligemment... Pas assez rapidement cependant puisque tout ce qu'elle vit fut une masse de cheveux blonds entrer dans son champ de vision et la percuter, malgré la tentative d'écart, à l'épaule, poussant cette dernière qui trébucha et tomba douloureusement en arrière, sur son arrière train, tandis que celui qui l'avait bousculée faisait un ravissant vol plané et allait atterrir dans un tas de neige. Narcissa, bien qu'ayant mal au coccyx, ne put retenir un éclat de rire. Eclat qui redoubla lorsqu'il sortit sa tête eneigée de la où elle était. Eclat de rire qui retripla (si, si ça existe. Non? Alors je viens de l'inventer ^^) lorsqu'elle vit qu'elle avait affaire au pire paon de toute la maison de Serpentard, celui dont toutes les filles étaient folles: Lucius Malfoy.
La question, à savoir s'il lui avait fait mal ou non, lui fit réaliser qu'il allait peut-être mal prendre son hilarité, elle tenta donc de calmer son fou rire, ce qu'elle réussit à moitié. Souriant toujours de toutes ses dents, elle se releva et frotta l'arrière de sa robe, qui était mouillé du coup à cause de la neige, en répondant à Lucius.


"Non non il n'y a pas de mal ne t'en fait pas. Tu peux même te vanter d'avoir ensoleilé ma journée. J'ai déjà assisté à des entrées fracassantes, mais la tienne bat toutes les autres, c'est sûr...!"

Elle sourit, ayant du mal à contenir un nouveau léger rire, puis sortit sa baguette. Elle executa un geste compliqué ayant la forme d'une vague virgule, puis de l'air chaud se mit à sortir de sa baguette. Air qu'elle utilisa pour sêcher l'arrière de ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
~ Elève de Serpentard - Prefet blondinet <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 34
Année/Métier : 7ème année
Humeur : sarcastique, hautain et suffisant
Date d'inscription : 24/12/2008

Pensine
Patronus: Paon
Epouvantard: Une large tache de sang
Niveau:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Sam 24 Jan - 23:26

Lucius sourit. Au vu de l'hilarité de la demoiselle, il n'avait en effet pas dû lui faire bien mal. En parlant d'hilarité, elle avait un rire très sympathique... Par contre, il commençait à avoir la désagrable impression qu'elle se payait sa tête. Allez savoir pourquoi...
Il se passa une main dan les cheveux pour essayer de retrouver une coiffure à peu près normale, mais la neige détrempant ses cheveux, il dut y renoncer et laisser les mèches désordonnées - une fois n'est pas coutume - se plaquer à son front. Il s'aperçut au passage qu'il avait une belle bosse sur le front, récompense de son vol plané. Il parvint malgré tout à en sourire.


Merci pour le compliment. J'essaierai de me surpasser la prochaine fois. Mais ça sera difficile !

Il réprima un éternuement - il était désormais trempé - et tira également sa baguette pour se réchauffer, usant d'un sortilège appris auprès de sa correspondante, quelques années auparavant : l'Ardentia. C'était plus rapide pour sécher son épais manteau sans pour autant qu'il se mette à empester le chien mouillé...
Il choisit de rebondir sur la remarque de la jeune fille :


Heureux d'avoir apporté un rayon de soleil dans ta journée... Encore que je sois surpris que n'importe quel nuage ose venir obscurcir le ciel d'une aussi jolie jeune fille que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
~ Elève de Serpentard - Our Dear Cissy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Sam 24 Jan - 23:39

Le fou rire de Narcissa passait doucement, mais avait permis de la mettre d'excellente humeur. De plus, Lucius n'avait pas l'air d'être susceptible, vu qu'il ne s'était pas énervé lorsqu'elle avait éclaté de rire, avant de la traiter de "péronelle", "bougresse", "infâme femelle" ou autre substitu de ce genre et de lui lancer un bloclang. Peut-être qu'elle l'avait mal jugé finalement, ça serait tout à son honneur.

"Oh je suis certaine que c'est possible! Il suffit d'être créatif!"

Elle lui sourit, pas d'un air mesquin. Elle ne se moquait pas de lui, elle plaisantait avec lui. Ses propos pouvaient être mal interprêtés, mais pas son expression, qui trahissait une gaieté un peu enfantine et non pas de la mesquinerie.
La remarque du jeune homme, rapport à sa beauté, fit rire Narcissa. Elle décida de jouer la carte de l'autodérision et mima une fausse narcissique, comme son prénom suggérait.


"Tu as raison, mais parfois cela peut être dur d'être trop belle..."

Elle se passa la main dans les cheveux, genre L'Oréal, parce que je le vaux bien!, avant de rire, et de reprendre d'un ton léger.

"La flatterie ce n'est pas pour moi. Tu es gentil, mais ces compliments là, tu peux les réserver à tes poules. Je ne suis pas de celles-là."

Elle lui sourit, signe qu'elle ne pensait pas à mal en repoussant ainsi d'un revers de répartie ses gentils compliments, juste qu'être blonde pour elle ne signifiait pas être sotte. Elle voyait tous les jours des filles de sa maison se réfugier dans les toilettes, les larmes aux yeux, à cause de Lucius. Soit des larmes de joie (Il leur avait adressé un clin d'oeil ou un compliment comme il venait d'en faire un à Cissy) soit de vraies larmes parce qu'elles n'étaient pas l'objet de son attention. Et puis Bella lui avait dit de faire attention à lui alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
~ Elève de Serpentard - Prefet blondinet <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 34
Année/Métier : 7ème année
Humeur : sarcastique, hautain et suffisant
Date d'inscription : 24/12/2008

Pensine
Patronus: Paon
Epouvantard: Une large tache de sang
Niveau:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Lun 26 Jan - 18:14

Et toc ! La remarque de la jeune fille venait de river le clou de Lucius. Passée la première surprise - le jeune homme étant habitué depuis belle lurette à ce que ces demoiselles lui tombent dans les bras - il prit le parti d'en sourire.

Message reçu, je remballe mon marivaudage habituel.

Ses "poules"... Peu charitable, la demoiselle... Bon, soit dit en passant, elle n'avait pas tort, lui-même ne tenait pas en très haute estime la bande de filles qui lui courait généralement après - quoiqu'il préférât le terme de "dindes"... Au moins, elle se détachait du lot... Un peu comme Bellatrix - l'une des rares jeunes filles pour qui il eût du respect...
Et soudain, alors qu'il se faisait cette réflexion, il eut une illumination : il connaissait son interlocutrice ! De vue, et de nom, seulement, mais enfin, il savait qui elle était ! Evidemment, ça ne lui avait pas sauté aux yeux, car les deux soeurs ne se ressemblaient pas des masses, mais à présent qu'il y regardait à deux fois, il voyait les quelques ressemblances qui existaient entre Bellatrix... Et Narcissa. Bon, il était tiré d'embarras, il n'avait plus à se creuser la tête pour essayer de deviner qui elle était.
A présent qu'il avait déconnecté le mode "Dom Juan", il se dit qu'il pouvait bien essayer d'en apprendre plus sur la plus jeune des trois soeurs Black. Elle avait l'air sympathique, et surtout, loin d'être stupide. Il choisit de continuer sur la lancée de la plaisanterie, puisqu'ils étaient bien partis :


Alors, qu'est-ce qui t'a motivée pour sortir affronter la neige et te faire télescoper en bonne et due forme ? Je ne pensais pas croiser quelqu'un de la journée, les autres refusent de mettre le nez dehors dès que le thermomètre descend en dessous de 10°C...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
~ Elève de Serpentard - Our Dear Cissy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Lun 26 Jan - 22:16

"Merci bien."

Répondit-elle en souriant, quand il accepta de laisser les flatteries creuses de côté. Ca montrait qu'au moins il ne comptait pas, du moins elle l'espérait, la cataloguer, la mettre dans le même sac que toutes ces écervelées aveuglées par son physique et sa richesse. Mais il fallait avouer que Narcissa avait plus les moyens de lutter qu'elles. Et oui. Son nom de famille était déjà célèbre, elle était déjà riche... Lucius ne revêtait donc pas à ses yeux le bel habit de prince charmant au château d'or qu'il devait porter aux yeux de toutes les autres. Et puis, même au delà de ça, Narcissa était loin d'être conquise en un regard. C'était peut-être pour ça qu'elle n'avait jamais été vraiment draguée depuis son entrée au château? Ou alors c'était parce qu'elle était la soeur de l'impressionnante Bellatrix? Allez savoir. Elle haussa les épaules, abandonnant son monologue intérieur, alors que Lucius lui posait une question, on ne peut plus banale mais plus que pertinente. Sa bouche s'étira en un sourire ammusé.

"Bien que je n'avais pas prévu de me faire rentrer dedans... Es-tu passé dans la salle commune avant de sortir? L'air y est irrecpirable tellement il y a de monde. Idem pour la bibliothèque. Alors... Le froid était la seule alternative. Et bien allons se les geler!"

Son sourire s'élargit.

"Remarque, ça aurait pu être pire... Ca aurait pu être une armoire à glace à ta place, du style de Crabbe ou Goyle et là m'est avis que j'aurai souffert..."

Crabbe et Goyle... Encore un satellite de Lucius. Où étaient-ils d'ailleurs? Lui qui n'était jamais seul, eux n'étant jamais sans lui, comme Bella n'était jamais sans ses sous-fifres. Malgré elle, cela se fit comme ça, elle compara Bella et Lucius et se rendit compte que tous les deux avaient leur suite de serfs, complètement incapables de respirer s'ils ne leur en donnaient pas l'ordre... Admettons, Lucius était seul. Mais on pourrait s'interroger sur le pourquoi de cette chose?

"Et toi? Pourquoi mettre le nez dehors? Les mêmes raisons admettons, mais où est donc ta suite ton altesse? As-tu engagé une nounou pour prendre du temps pour toi?"

Sa propre remarque la fit sourire. Il n'y avait que les parents pour faire de telles choses, la ressemblance pouvait être frappante cependant, rapport aux situations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
~ Elève de Serpentard - Prefet blondinet <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 34
Année/Métier : 7ème année
Humeur : sarcastique, hautain et suffisant
Date d'inscription : 24/12/2008

Pensine
Patronus: Paon
Epouvantard: Une large tache de sang
Niveau:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Mer 28 Jan - 19:22

Lucius secoua la tête.

Je n'ai pas refichu les pieds dans le château depuis le petit déjeuner. Mais j'imagine bien nos chers condisciples serrés les uns contre les autres comme les hiboux dans la volière !

Le jeune homme sourit quand elle évoqua ses séides habituels. En effet, se faire tamponner par Crabbe ou Goyle, même involontairement, aurait eu pour effet immédiat d'envoyer la jeune fille à l'infirmerie sans repasser par la case départ ! Lucius était d'ailleurs la seule personne parafaitement à l'abri des "maladresses" des deux abrutis de service. Non, il ne les tenait pas en haute estime non plus...
La question de Narcissa, par contre, le plongea dans un abîme de perplexité. L'idée d'inventer une raison plausible lui effleura un instant l'esprit, mais il finit par la repousser. Narcissa ne le croirait probablement pas, mais bon.


Crois-moi ou pas, mais, pour une fois, j'avais envie de faire relâche. Avoir constamment dans les oreilles les mêmes voix, qui débitent les mêmes débilités, jour après jour, ça rendrait dingue même un sourd. Et puis tu vois, même moi je suis capable de passer quelques heures seul sans avoir à appeler au secours !

Petit clin d'oeil à la solide réputation qu'il se trainait dans les autres maisons et jusque parmi certains groupes de ses condisciples. Lucius n'était pas un imbécile et savait parfaitement ce qui se disait de lui dans son dos. Dire qu'il s'en moquait serait sans doute un peu exagéré, mais il avait appris à s'en servir.
Il haussa les épaules et ajouta avec un sourire en coin :


Même pas eu besoin de réserver une nounou : je me suis contenté de demander à Crabbe et Goyle de les surveiller en mon absence. Faut essayer de les responsabiliser un peu, ça ne peut pas leur faire de mal...

Il avait volontairement adopté un ton de père parlant de ses enfants - il avait parfois la désagréable impression d'avoir ce rôle de patriarche dans son groupe. Ils étaient incapables de prendre des décisions par eux-même, aucune initiative, dociles comme des moutons qu'on mène à l'abattoir... Parfois, il avait l'impression de les trainer comme des boulets.
Il ricana et conclut :


J'imagine qu'ils auront passé la journée assis en salle commune sans bouger en attendant que je revienne, ou à agir en se demandant toutes les deux minutes "est-ce qu'il serait d'accord ?"... Ils m'ont déjà fait le coup, quand même ! Je te jure, il y a des jours où c'est vraiment lassant... Je te parie que, toute la semaine, je vais avoir droit à des complaintes parce que je les ai laissés livrés à eux-même pour une journée !

Il avait lâché la dernière phrase avec un soupir. Il ne se plaignait pas - enfin... pas vraiment ! - il se contentait de constater les faits : à force de ne jamais vouloir être seul, il en arrivait à ne plus POUVOIR l'être... Il avait tressé autour de lui-même une sorte de toile d'araignée dont il n'était pas sûr qu'il puisse se sortir de sitôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
~ Elève de Serpentard - Our Dear Cissy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Jeu 29 Jan - 16:23

La blondinette croisa les bras et se cambra, un sourire ironique naissant sur les lèvres. Alors comme ça, le beau blond avait décidé de fausser compagnie à sa court? Sa majesté voulait des libertés? Il paraît qu'on veut toujours ce qu'on ne peut avoir. Pour Lucius, c'était vrai à l'instant. Il voulait quelque chose, le calme, la solitude, que le train de vie qu'il s'était créé ne lui permettait plus d'avoir à chaque fois qu'il l'aurait voulu. Néanmoins, son explication la fit rire. Effectivement, avec les boulets qu'il se traînait, tout comme sa soeur, elle comprenait parfaitement que Lucius puisse en avoir assez et rechercher un peu de sereinité. Même si elle comprenait parfaitement cela, elle ne put s'empêcher de trouver la situation ironique et ne se gêna pas pour le faire remarquer à Lucius.

"Alors comme ça, ça t'arrive d'en avoir assez des gloussements de tes irréductibles? A te regarder en journée, donnant des ordres à peine voilés et des directives à tes sous fifres, on pourrait en douter. Mais... Le résultat est là. Je suis donc obligée de me rendre à l'évidence et de m'incliner ton altesse..."

Elle esquissa une légère révérence et se redressa, avec toujours cet air ironique, le même qu'elle affichait à Bella lorsque cette dernière lui disait que, si, certains de ses toutous étaient capables de quelque chose. De plus, à l'entendre parler, on aurait vraiment cru que Lucius parlait de ses enfants. Elle se demanda quel genre de père il pourrait être, et haussa les épaules. Elle sourit.

"Si leurs cancans t'ennuie, tu n'as qu'à leur couper le sifflet. Et si tu veux un truc pour les distraire..."

D'une poche de son manteau, elle sortit un petit morceau de parchemin et une toute petite plume de poche, accrochée par une ficelle à un tout petit encrier. C'était du matériel d'urgence, assurément, mais bien pratique comme pense bête. Sur une première face du parchemin, elle nota:

"Comment occuper un crétin pendant des heures?
La réponse est de l'autre côté."

Et sur la deuxième face, elle nota:

"La réponse est de l'autre côté."

Puis elle tendit le tout à Lucius, en souriant d'un air de dire "Ah la bonne blague!"


"La prochaine fois que Papa aura à s'absenter, il pourra donner ça à ses rejetons pour les occuper."

Ca n'était pas très fin comme blague, mais efficace. Certifié et approuvé.

"Si tu en veux d'autres dans le même genre, j'en ai plein."

Elle lui fit un clin d'oeil, discret, et rangea son matériel dans la poche de la doublure de son long manteau noir. Une réflexion lui échappa alors, réflexion qu'elle aurait voulu pensée mais dans le "feu de l'action", elle n'avait pas pensé justement à retenir sa langue.

"Ca ne doit pas être évident d'être ta petite amie..."

Une pause. Un silence pesant s'installa, jusqu'à ce que Narcissa se rende compte que ses paroles pouvaient prêter à confusion. Les joues légèrement rosies, elle ajouta.

"Je veux dire... A cause de ceux qui te suivent partout. J'ai déjà été témoin, comme tout le château, de tes déboires amoureux et... Enfin..."

Elle s'enlisait, n'arrivant pas à exprimer ce qu'elle voulait. Une mêche de cheveux blonds se glissa dans son champ de vision. Exaspérée, elle souffla dessus, la renvoyant derrière sa tête. Ses épaules s'affaissèrent, elle avait l'air déçue de ne pas être parvenue à se faire saisir. Tant pis pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
~ Elève de Serpentard - Prefet blondinet <3 ~
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 34
Année/Métier : 7ème année
Humeur : sarcastique, hautain et suffisant
Date d'inscription : 24/12/2008

Pensine
Patronus: Paon
Epouvantard: Une large tache de sang
Niveau:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Lun 2 Fév - 17:14

Lucius sourit de nouveau. Touché ! Indéniablement, touché ! Narcissa n'avait pas tort, son attitude habituelle était en totale désaccord avec son discours présent.

Et oui, même les despotes ont parfois besoin de souffler un peu... D'échapper aux responsabilités inhérentes à la charge... C'est dur d'être un dieu ! ajouta-t-il en prenant une posture à la Mr Univers.

Il éclata aussitôt de rire, signe que non, pour une fois, il ne se prenait absolument pas au sérieux. Il fallait bien avouer qu'il n'avait pas non plus la dégaine d'un body-builder, et il en était conscient.
Il y avait longtemps que Lucius n'avait pas ri. Ri vraiment, sans calcul, ni méchanceté. Combien de temps ? Il l'ignorait. Des années, sans aucun doute. Depuis la dernière fois qu'il avait rencontré sa correspondante, soit... Phew ! sept ans auparavant ! Il apprécia de pouvoir se lâcher un peu. Et il le dit.


Pour être honnête, ça me change de pouvoir discuter à peu près librement avec quelqu'un.

Il prit le papier, le lut rapidement et sourit.

Merci pour le tuyau. Rien qu'avec ça, je les garde occupés pour une semaine minimum. Mais si tu en as d'autres, je suis preneur, on ne sait jamais, des fois que l'un d'entre eux comprenne l'astuce...

Il s'interrompit, fit mine de réfléchir et ajouta :

Non, attends, là, on part dans le domaine de la Fiction.

La remarque que fit alors Narcissa lui coupa le sifflet, comme s'il avait été frappé au plexus solaire. Il resta bouche bée quelques secondes, hésitant à mal le prendre... mais finalement se prit à réfléchir, s'asseyant sur une souche, derrière lui.

Tu veux dire : avoir à supporter les autres ? Oui, sans doute... C'est déjà parfois un peu lourd pour moi, alors j'imagine que pour une éventuelle petite amie, ça doit être l'Enfer... En fait, je t'avoue que je n'y ai jamais pensé.

Il haussa les épaules.

Mes déboires amoureux,comme tu dis, j'en suis presque toujours l'origine. Les filles avec qui je sors sont généralement attirées par deux choses : le fric et le prestige. Je ne dirais pas que je n'en profite pas - je suis menteur, mais pas à ce point-là - mais on ne peut pas dire qu'il s'agisse de relations amoureuses. Plutôt de relations commerciales, qui me coûtent atrocement cher.

Jamais Lucius n'était allé aussi loin dans l'analyse de sa propre situation. Sans doute l'espèce de déprime qu'il ressentait depuis quelques temps y était-elle pour quelque chose... Toujours sur le ton de la conversation, il continua, fourrant ses mains dans ses poches :

Je suppose qu'il y a un effet de cercle vicieux : Comme je n'attire que les courtisanes, je les traite comme telles ; et comme les filles bien voient comme je les traite, il ne reste que les courtisanes qui ne soient pas rebutées. Il doit y avoir une relation de cause à effet dans ce genre-là. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre...

Lucius laissa passer un silence. Il était allé au bout de ses capacités d'honnêteté et d'auto-analyse. Il secoua la tête et haussa les épaules.

Enfin, peu importe. Tout ça pour dire que, non en effet, ça ne doit pas être facile d'être ma petite amie.

Il réprima un éternuement et se releva.

Remarque, je suppose que, pour être ton petit ami, il faut d'abord survivre aux critères de ta soeur, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa Black
~ Elève de Serpentard - Our Dear Cissy <3 ~
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   Lun 9 Fév - 0:23

Le rire de Narcissa se joignit à celui de Lucius lorsqu'il prit la pose, se tournant lui-même en dérision. Elle ne l'aurait jamais cru capable de ça, le jugeant au contraire beaucoup trop prétentieux pour. Mais elle devait admettre qu'il la surprenait agréablement. Manifestement, il avait plus de conversation que ce à quoi elle s'était attendue, et même si la quasi totalité des paroles échangées avaient tourné autour de lui et de sa suite, Cissy ne s'en pleignait pas, puisqu'elle avait elle-même orienté la discussion sur la chose. Que Lucius soit capable de rire de sa propre situation était sans conteste surprenant, bien qu'elle ne parvienne pas à s'expliquer qu'un homme dans son genre, despotique d'une certaine façon, pour reprendre ses mots ^^, puisse vouloir de la solitude. Sans personne à diriger ni rien. Car Narcissa n'était guère à sa botte. Certes, elle entretenait la conversation, mais il n'aurait en rien pu la contraindre à faire quelque chose qui ne lui plaisait pas. Il apprécia sa blague par parchemin et se dit que si elle en avait l'occasion, elle lui en transmettrait une autre d'ici peu. Puis s'en vint sa malheureuse remarque. La blonde s'attendait à s'entendre dire des méchanceté, dans le style "Je ne vois pas en quoi cela peut te préoccuper car tu n'aurais jamai eu tes chances, même en rêves, de toutes façons" ou bien quelque chose comme ça mais il sembla y réfléchir et prendre son parti. Elle l'écouta avec attention et ne pu que constater à quel point il avait raison. Néanmoins, elle ne le pleignit pas. Tout ceci était de sa faute et il ne tenait qu'à lui d'améliorer la façon dont il était perçu par les filles. Ce qu'elle ne manqua pas de lui faire remarquer, passant outre la remarque sur ses propres aventures, pour l'instant.

"Tu sais, tu pourrais facilement le rompre ton cercle vicieux. Il suffirait que tu sortes avec une jeune femme qui ne fasse pas partie de ta cour, et que tu ne te contentes pas de parader en lui offrant des cadeaux hors de prix. Tu te ruines pour rien. Je veux dire... Je ne vois pas pourquoi tu prends la peine de faire des cadeaux à tes relations commerciales. Toi tu ne vois que le prix que le cadeau en question t'a coûté donc tu n'éprouves aucun plaisir d'offrir. Et elle, elle voit exactement la même chose et n'est ravie que parce que justement c'est un cadeau cher. Dans une relation "normale", même un collier de nouilles ferait plaisir à ta petite amie, du moment qu'il vient de toi. Donc tu te ruines vraiment pour rien en sortant avec tes dindes -passe-moi l'expression."

Elle fit une pause, durant laquelle elle partagea son air d'incompréhension avec Lucius en le regardant.

"Et puis entre nous, si ça ne plaît pas à tes concubines, tu peux aisément leur dire d'aller voir ailleurs. Tu n'es tout de même pas la poule aux oeufs d'or..."

Elle haussa les épaules. Pour elle, c'était evidement qu'il se faisait plumer pour trois fois rien. Mais s'il le voulait après tout, il faisait ce qu'il voulait. Elle finit par revenir sur sa dernière réplique, en rapport avec Bella, ce qui fit sourire la demoiselle.

"Au contraire... Être la soeur de Bellatrix Black est un don du ciel... Si tu veux tout savoir, elle me protège à son insu et rend ma vie bien plus intéressante. Pour être mon petit ami, il suffit de me plaire et de savoir se faire discret. Je suis déjà sortie avec plusieurs garçons du château, sans le dire à ma soeur. L'avantage à celà, c'est que la perspective d'être découverts par Bella, tu penses bien qu'ils en avaient peur, c'est que cela rendait nos entrevues bien plus passionnées et excitantes. De plus, lorsqu'eurent lieu les ruptures, l'envie de raconter à tout le monde des choses à mon sujet leur passe vite. Une fois encore, tu dois deviner pourquoi. Donc je suis désolée de te contredire mais non. Mon petit ami n'aura à subir les critères de ma soeur que si l'histoire que je vis avec est sérieuse. Ce qui ne m'est encore jamais arrivé."

Narcissa leva les yeux vers le château. Elle se demandait si elle avait bien fait de dire tout cela à Lucius. Peut-être que oui, peut-être que non. Mais bon, elle s'en moquait pour le moment. N'ayant pas de petit ami présentement, si cela venait aux oreilles de Bella, elle n'aurait pas de victime potentielle. Ses ex tiendraient leur langue, de même pour Cissy donc... Elle dirait à sa soeur que c'était du passé et que cela ne se reproduirait plus, s'excuserait si besoin de lui avoir caché le fait qu'elle avait eu des amants, tout en lui rappelant qu'elle aurait pu s'en rendre compte toute seule si elle avait fait un peu plus attention que ça aux moeurs de sa soeur; Bella était intelligente, elle comprendrait où elle voulait en venir et voilà -selon Cissy-, l'histoire serait close. Elle haussa les épaules et frissonna.
La serpentarde était gelée de rester ainsi sans bouger.


"Voudrais-tu marcher un peu avec moi avant de rentrer?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Veni, Vidi, Vici... Blablabla...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Veni, Vidi, Vici... Blablabla...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[M]arauders [M]ap :: |- OUT OF HOGWARTS -| :: Parc & Lac-
Sauter vers: